Royaume-Uni : des policiers suscitent la colère en entrant dans une mosquée avec leurs chaussures

post_thumb_default

 

Appelés à la mosquée de Townfield, dans la ville britannique de Wycombe, parce qu'une altercation avait éclaté, des agents de police se sont finalement eux-même retrouvés au cœur d'une dispute. Ils ont en effet pénétré dans l'édifice religieux sans avoir ôté leurs chaussures comme le veut la tradition, déclenchant l'ire des fidèles présents.

Dans la scène filmée à partir d'un téléphone portable et publiée sur les réseaux sociaux, on peut voir le groupe de policiers, qui comprend des hommes et des femmes, être pris à partie.

Alors que les policiers tentent d'expliquer la raison de leur présence, les fidèles ne prêtent pas attention à leurs propos, l'un d'eux allant jusqu'à crier : «Mettez-les dehors !»

Un porte-parole de la police a expliqué à la suite de l'incident que les agents avaient répondu à un appel d'urgence, et que pour prévenir tout préjudice grave, ils étaient rapidement entrés dans la mosquée pour faire un point sur la situation.

«Une plainte pour agression a été enregistrée et les agents mènent leur enquête sur l'incident. Aucune interpellation n'a encore eu lieu pour le moment», a précisé le porte-parole, au sujet de l'altercation pour laquelle les policiers s'étaient déplacés.

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

9 commentaires

  1. Posté par Panache l'Écureuil le

    Autre nouvelle revendication chez les islamistes britanniques: les lois visant spécifiquement les actes terroristes doivent être abrogées parce que, selon eux, elles stigmatisent la communauté musulmane dans son entièreté et donc la mettent en danger.
    Le fait qu’ils se distinguent ainsi eux-mêmes de tout autre segment de la population, et admettent tacitement (mais jamais ouvertement) le grand nombre d’actes terroristes commis par leurs coreligionnaires, en dit long sur leur refus de s’intégrer.
    Paradoxalement, ou plutôt parallèlement, ils revendiquent des lois chariatisantes lorsque cela les arrange. En réalité, ils veulent à la fois le beurre, l’argent du beurre, et Pierrette au pot au lait affublée d’un voile islamique!

  2. Posté par Astérix contre les islamistes le

    Pourquoi intervenir , s’ils s’entretuent entre eux laissez-les

  3. Posté par Charles Alexis le

    « … les agents avaient répondu à un appel d’urgence … »
    Peut-être un gag du Marcassin Taquin ?
    On en redemande !

  4. Posté par Isabelle le

    J’espère au moins que les policiers avaient pris soin de marcher dans des crottes de chien avant d’entrer!

  5. Posté par Sergio le

    Qui leur a dit d’entrer ? Si des muslims veulent s’étriper dans une mosquée en quoi sommes-nous concernés ? Messieurs les policiers et gendarmes à la vue d’une mosquée vous êtes priés de passer votre chemin et d’assurer la sécurité des citoyens.

  6. Posté par Claire le

    Mais pourquoi intervenir dans une mosquée, où l’on se doute que l’oumma va finir par se retourner contre les kouffars? Laissons-les s’entre-tuer…

  7. Posté par Etienne le

    Rigolo !
    Des pareilles on en redemande.

    Dans un cas similaire qui se produirait en Arabie « C’est-où-dites », la police viendrait en babouches pour les laisser sur le seuil ?

  8. Posté par Antoine le

    Une mosquée = une zone de non droit (No go zone) ou une ZUS (Zone urbaine sensible).
    La police n’intervient pas, et laisse faire ! Les muzz avec leur idéologie d’Amour et de Paix ne peuvent pas faire du mal. Donc les policiers n’interviennent PAS !

  9. Posté par Filouthai le

    Les infidèles doivent respecter les lois et règlements des Musulmans adeptes de l’Islam. S’ils ne le font pas, ce sont des racistes.
    Les Musulmans peuvent violer, torturer et tuer des chretiens ou des juifs ou des bouddhistes puisque ces populations sont des mécréants. Après cela, ils peuvent venir en Europe ou on (les cons) les appelle « refugies ».

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.