5 commentaires

  1. Posté par trafapa le

    Il y a de nombreuses années , afin de faire de la place aux Falachas , Israël en une semaine à rapatrié proprement 25.000 Pakistanais (qui travaillaient) . Alors ?

  2. Posté par Astérix contre les islamistes le

    les musulmans sont le cancer de nos sociétés civilisées
    c’est comme si des moyenâgeux revenait et essayeraient de nous imposer leur coutume
    sauf qu’ici les muslims c’est pire qu’un moyenâgeux

  3. Posté par Héradote le

    « Pendant de longues années, même si la cohabitation entre les bouddhistes et ces musulmans sunnites s’est déroulée sans incidents majeurs, les choses ont commencé à changer quand, d’ultra-minoritaires qu’ils étaient dans l’Etat du Rakhine, les Rohingyas ont fini par être majoritaires. »
    Cela ne vous rappelle rien ? Mais oui, le Kosovo, patrie d’origine des Serbes, colonisé par les musulmans Albanais en douceur, pendant des années, au point que les Serbes chrétiens n’y furent plus qu’une petite minorité. A la fin, déclaration d’indépendance…Bombardement de la Serbie par l’OTAN et destruction de son industrie…

  4. Posté par Bussy le

    Nos Rohingyas faisant monter la pression d’année en année grâce à leur nombre augmentant massivement, ça n’est qu’une question de temps pour que nos bobos bien-pensants islamo-collabos droitdel’hommiens se réveillent à l’image de Aung San Suu Kyi, leur ancienne héroïne !

  5. Posté par Sergio le

    Où qu’ils se trouvent, ils créent des problèmes. Peu de muslims = petits problèmes, beaucoup de muslims = problèmes insolubles. Pas de muslims = aucun problème.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.