Italie. Sicile: Un clandestin algérien s’amuse à torturer et à tuer les animaux errants

migrant algérien

C'est l'histoire poignante de Nerina, chienne errante maltraitée, torturée et tuée par un immigré clandestin algérien, qui a causé sa douleur atroce et une hémorragie interne,

Le clandestin arrive à vélo, la chienne Nerina sociable le salue pleine de joie, à la recherche d'une caresse de la part de ces mains qui sont là pour la massacrer.

A la fin du film, qu'on ne peut pas visionner en raison de sa brutalité, la petite chienne s'échappe agonisante des griffes de son bourreau. Les faits remontent au mois d'octobre de l'année dernière.

Mais à présent, les habitants de la région se sont insurgés contre l'Algérien, qui, en dépit du fait d'avoir été immédiatement identifié comme étant l'auteur du crime, a continué à rester libre et à s'amuser en torturant d'autres animaux errants, comblant ainsi l'ennui découlant de son statut de clandestin en Italie.

 

 

Les habitants n'ont pas oublié ce gentil petit chiot et ont organisé en son honneur un rassemblement de protestation, qui se tiendra demain Victoria, le 16 septembre, à 15 heures, en face de la maison dans laquelle l'assassin loge sans autorisation, et ils demanderont son expulsion immédiate.

 "L'homme qui a brutalement tué, inutilement et par cruauté, la chienne errante est un clandestin violent, socialement dangereux et sans identité. Même si les faits ne sont pas récents, nous avons livré la vidéo inédite de la caméra de surveillance qui montre toute la dynamique de la tuerie. De plus, les citoyens sont exaspérés et préoccupés parce qu'il continue de harceler les animaux errants.

(..)

Source Source2 Traduction libre Schwarze Rose pour Les Observateurs.ch

Nos remerciements à Victoria Valentini

 

15 commentaires

  1. Posté par Marie-France Paoli le

    Ce salopard est un monstre et un psychopathe pour avoir torturé pour le plaisir ce pauvre petit chien. On a vu qu’il continue à se distraire et à s’occuper ainsi et que rien n’est fait pour le mettre en prison ou l’expulser …. Il s’en prendra (si ce n’est déjà fait) à des enfants ou des personnes vulnérables ! Ce salaud doit être renvoyé en Algérie et qu’il y reste !

  2. Posté par Cambien claudine le

    Quelle horreur! Comme l’être humain est cruel. Pourquoi faut il qu’il assouvis ses pulsions démoniaques sur de malheureux animaux innocents. C’est cette souffrance inutile que je ne supporte pas!!! Je l’aurais sous la main ,il passerait un mauvais quart d’heure ..ce salaud…

  3. Posté par Mahdi le

    C’est désolant cet acte barbare nous aussi on ne veut pas de lui en Algérie nous aussi on a peur pour nos animaux c’est à la police de l’enfermer à vie ou il va connaître aussi le même sort de la pauvre chienne svp ne le renvoyez surtout pas en Algérie je mène un combat pour le bien des animaux alors ne nous rajouté pas un assassin

  4. Posté par TonnerreGrondant le

    Faut que les italiens qui aiment les animaux lui fasse la peau
    une bonne bastonnade et le laisser là comme une merde qu’il est

  5. Posté par michel SOLOMON le

    Quand l’Archange Gabriel rédigeais le Saint CORAN un chien lui a fait peur et depuis ce temps ils sont détestés

  6. Posté par colt seavers le

    un monstre

  7. Posté par Panache l'Écureuil le

    Cela rappelle la guerre d’Algérie, quand les islamistes du FLN dépecaient leurs ennemis et emplissaient leur bouche avec les parties génitales dûment coupées…

  8. Posté par kitty le

    Ignoble, si les habitants n’obtiennent pas que cet ignoble soit renvoyé chez lui, ils s’en occuperont. Et on entendra les clandestins encore clamer haut et fort que les italiens sont racistes.
    Et on s’en fout de ce qu’ils diront.

  9. Posté par Léo C le

    Les droits de l’homme ne sont pas même un concept chez ces arriérés, alors les droits de l’animal, pensez donc !
    Je crois me souvenir que dans leur islam le chien est impur. Lorsque je vivais encore au Maroc il y a 40 ans, j’avais pu apercevoir plusieurs fois des chats éventrés dans les terrains vagues.
    Je ne sais si ce sont les Arabes ou l’islam mais le fait est que ces constats ne sont que trop récurrents. On ne change pas les rayures du zèbre.

    Là où je travaille, un des ces divers menaçait, entre autres, ceux qui n’entraient dans sa combine d’absentéisme masqué. Il a dégagé vite fait.

    Ils viendront ensuite poursuivre dans cette démarche victimaire dont ils ont toujours été friands et dire qu’ils ne sont pas embauchés à cause d’une ségrégation endémique chez nous, sales blancs racistes.

    Je le deviens, hélas, à mon grand dam car ce n’est pas dans mes principes mais je me range à la raison et l’évidence.

  10. Posté par Manuela le

    Il faut être aveugle et irresponsable pour continuer à admettre ces pseudo-réfugiés fainéant haineux, opportunistes et conspirateurs dans nos pays. Il est nécessaire de dire clairement ISLAM STOP, ISLAM NON et de refouler TOUS ces individus: On s’en fout de la soi-disant application des Droits de l’Homme en ce qui concerne les mahométans, ils sont dangereux et ils menacent notre civilisation, la démocratie, notre culture, notre économie et j’en passe.
    Cette chère Martine évolue dans les nuages de l’ivresse de la bourgeoisie bien-pensante confortablement installée dans les quartiers huppés et sécurisés où il n’y a pas de mahométans! Mettez donc une fois le nez dans les quartiers populaires de nos villes suisses et vous découvrirez l’Arabie suisse dans toute sa déchéance, au détriment des habitants locaux!

  11. Posté par Perrier Dominique le

    Nous laissons entrer dans nos pays ces populations de sauvages et ils faudra en répondre devant nos petits enfants à qui nous préparons un futur terrifiant.

  12. Posté par Robert le

    Les politiques nous imposent ces ignobles personnages.

  13. Posté par Alain le

    Au centre des requérants de Vallorbe il y a actuellement des maghrébins.
    Un employé du centre m’a confié qu’ils sont dangereux et ont proféré des menaces de mort.
    Et ces personnes se promènent librement partout et dans les trains bien sûr en 1ère cl.

  14. Posté par Antoine le

    Les animaux, ce n’était que le début, de l’exercice avant d’égorger les mécréants que nous sommes … Les juges sont complètement IRRESPONSABLES de laisser en liberté ce genre d’individu malfaisant. Pauvre chien !

  15. Posté par hausmann conrad le

    Quelle nouvelle ! Pourtant le Journal Le Matin a publié pendant plusieurs jours des récits sur ces pauvres clandestins qui devaient récolter des tomates. Il devenait nécessaire de s’apitoyer sur le sort de ces pauvres bougres! Celui là avait donc du temps libre pour massacrer des animaux !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.