Air Berlin pourrait devenir chinoise.

post_thumb_default
Air Berlin pourrait devenir chinoise.
Un nouvel intéressé s'est mis sur les rangs pour reprendre la compagnie Air Berlin, mise en redressement judiciaire après que son actionnaire ETIHAD, la compagnie des Emirats arabes unis, eut retiré ses avoirs de cette compagnie largement déficitaire. Il s'agit de la société chinoise Linkglobal, à qui les Allemands ont déjà vendu l'aérodrome de Schwerin-Parchim sur la mer Baltique, qui avait longtemps servi pour l'aviation soviétique en République démocratique allemande. La décision concernant la reprise de la septième plus grande compagnie d'aviation européenne sera prise vendredi, si la grève du personnel qui la paralyse n'entraîne pas la fin prématurée de ses activités, ce que Madame Merkel a voulu éviter à tout prix avant les élections, en lui attribuant un prêt de 150 millions d'euros, dont les contribuables ne reverront probablement pas la couleur.
Traduction (Claude Haenggli) : Nous croyons pouvoir créer une situation gagnant-gagnant pour Air Berlin et l'aéroport de Parchim si nous transférons la base de la compagnie aérienne vers notre aérodrome de Parchim, a écrit le directeur de Linkglobal, Jonathan Pang, dans sa lettre datée du 31 août 2017.
Claude Haenggli, 13.9.2017

2 commentaires

  1. Posté par Hervé le

    Le début de la fin de l’illusion de la réussite économique allemande? Draghi ne pourra pas imprimer à l’infini sans détruire ce qui reste de l’économie…

  2. Posté par Dupond le

    Nous on s’en fout : des compagnies d’aviation en faillitte ,des employés en greve qui ne savent pas a quelle sauce ils vont etre bouffés , une chanceliere qui spolie ses concitoyens pour se faire élire me laisse pantois !! ….si les allemands continuent a la réelire ;qu’ils ne viennent plus se plaindre et qu’ils continuent a bosser pour nourrir les muzz improductifs (sauf pour faire des gosses ….dans ce domaine ils sont champions)

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.