Analyse de Sami Aldeeb à propos du colloque sur l’hostilité envers les musulmans, 11 septembre 2017

colloque1

Par Sami Aldeeb

Chère Madame Martine Brunschwig Graf,

Mesdames et Messieurs les organisateurs et orateurs,

Je ne vous cache pas que j'ai été très déçu par le colloque d'aujourd'hui, un colloque unilatéral, biaisé et non académique. Et ce qui me fâche le plus, est qu'il a eu lieu dans mon Alma Mater.

Ainsi vous avez critiqué l'islamophobie sans jamais la définir. Je vous signale à cet égard que je me déclare islamophobe et fier de l'être, mais je ne suis nullement musulmanophobe. Votre colloque semble confondre les deux termes et récuser les critiques envers l'islam, ce qu'il a évité de faire. Voir à cet effet mon article : https://goo.gl/Jwzj8X.

D'autre part, vous avez énoncé dans votre introduction au colloque que vous alliez aborder les raisons de l'hostilité envers les musulmans et les moyens d'y remédier, mais vous ne l'avez nullement fait dans votre colloque. Vous avez cherché à faire passer les musulmans pour des victimes, et les Suisses pour des bourreaux, sans jamais mettre en question les normes islamiques discriminatoires, contraires à l'ordre juridique suisse et contraires aux droits de l'homme. Au contraire, le colloque a essayé en catimini à dédouaner les normes islamiques de toutes responsabilités pour ce qui se passe.

Enfin, vous n'avez jamais abordé la question de l'hostilité des musulmans à l'égard des non-musulmans, voire de musulmans libéraux ou apostats, y compris en Suisse, hostilité largement motivée par des normes islamiques connues surtout sous le concept de l'alliance et du désaveu, et le concept d'apostasie, que vous semblez ignorer.

J'espère qu'un jour votre organisation, l'Université de Fribourg et l'Université de Lucerne auront le courage et l’honnêteté d'aborder ces questions. Ceci me semble important pour remédier à l'hostilité envers les musulmans au lieu de les faire passer pour des victimes.

Je vais faire un petit compte-rendu de ce colloque avec mes remarques que je vous enverrai et publierai dans mon blog et ailleurs.

Je vous signale une lettre ouverte que j'avais adressée à Manuel Valls lui indiquant comment la Suisse a su résoudre le conflit entre catholiques et protestants, méthode que la France et la Suisse peuvent appliquer pour résoudre leurs problèmes avec les musulmans http://www.blog.sami-aldeeb.com/2015/01/24/sami-aldeeb-lettre-ouverte-a-manuel-valls-apartheid-islamique/

Vous trouvez ici la liste de mes ouvrages  http://www.blog.sami-aldeeb.com/mes-livres/

dont ma traduction française et anglaise du Coran, en vous rappelant votre déclaration trèrs surprenante: "J'ai lu le Coran avec des commentaire. Je n'ai pas vu le rejet des autres religions" https://goo.gl/Uy13Tu. Êtes-vous sérieuse? L'avez-vous vraiment lu? Peut-être en chinois?

 

Dr. Sami Aldeeb Abu-Sahlieh

Centre de droit arabe et musulman

13 commentaires

  1. Posté par Gabrielle le

    Je suis curieuse de savoir si ce colloque a réuni beaucoup de monde dans le public ???

  2. Posté par Baron d'Bobard le

    Nous en sommes arrivés au point où les »progressistes » (auto-proclamés) renient leur propres valeurs pour prendre la défense des conservateurs les plus obtus (à condition que ces conservateurs soient d’origine étrangère).
    On conclue que:
    1) Les « progressistes » sont aveuglés par leur amour de l’altérité. A en devenir idiots.
    2) Les « progressistes » sont soudoyés par les islamistes.
    3) Les « progressistes » haïssent en secret leur propres valeurs.
    Ils sont donc au mieux des idiots et au pire des traîtres.
    A chacun de choisir.

  3. Posté par Mady le

    C’est avec grand intérêt que j’ai lu votre texte et je vous en remercie. Pourquoi donc nos politiciens n’arrivent pas à enfin enlever la peau de saucisse qui obstrue leurs yeux et qui les empêche de voir ce qui se passe. Ce n’est vraiment plus possible, plus on avance plus ils refusent de voir la réalité. C’est tout simplement incroyable. Mais que peut-on faire pour les réveiller ???????????????????????????

  4. Posté par G. Vuilliomenet le

    Tout comme le Docteur Aldeeb, j’ai participé à ce colloque. Je m’étais déjà posé la question de savoir si réellement ce colloque parlerait de la cause de cette “hostilité” que je qualifie de préférence de défiance. J’avais écrit un petit article auparavant sur le site de l’ASVI où j’émettais des doutes sur l’impartialité de ce colloque, je ne m’étais pas trompé

    http://www.vigilanceislam.com/index.php/44-pages-pour-rs/723-coup-de-gueule-g

    Je n’ai pu rester jusqu’à la fin de cette sinistre farce, j’étais au bord de la nausée. Je me suis éclipsé avant les présentations des deux derniers orateurs, je pense que leurs propos n’ont pas été différents de ceux qui les ont précédés.

    Nous avons entendu des discours dignes de ce qui peut se faire dans les régimes totalitaires. En tout cas une chose est certaine, à la CFR comme au CSIS, entre autres, on a bien retenu les leçons de Goebbels, un maître en la matière de propagande, je ne sais pas si depuis on a vraiment fait mieux.

    Une question se pose, quelle peut être aujourd’hui la confiance que nous pouvons avoir en ces institutions? N’y-a-t-il pas eu tromperie de la part des organisateurs? Il semble que non au lu du programme

    https://www.newsd.admin.ch/newsd/message/attachments/48850.pdf

    car à aucun moment il n’est stipulé que la cause de ce rejet de l’islam et des musulmans par ricochet allait être traitée.

    Les initiateurs de ce colloque ont eu pour but de casser de l’islamophobe.

    Que penser d’un vieux professeur (émérite) de l’université technique, Wolfgang Benz, qui mélange islamophobie et musulmanophobie, qui met sur le même pied d’égalité ce que les juifs ont vécu dans les années trente en Allemagne et ce que vivent les musulmans aujourd’hui? C’était à gerber.

    Que penser aussi d’un Oliver Wäckerlig, un professeur de l’Uni de Zurich cassant, suintant la haine de ceux qui ne voudraient pas se conformer à ses opinions. Quelques exemples? L’islamophobie sur les réseaux sociaux est devenue PROFESSIONNELLE, pire, elle est aujourd’hui une METASTASE. Erreur de traduction? Probablement pas.

    Un point positif fourni par le professeur Matteo Gianni, l’islamophobie ne se cantonne pas aux seuls partisans de l’UDC

  5. Posté par Aude le

    Sami, votre analyse est plus que pertinente, merci de nous en faire part.
    Il fut un temps où certains politiciens, des vrais, étaient capables de chercher les causes qui produisent les effets, ce qui est par ailleurs une loi universelle.
    Il est un temps ou le bon sens est totalement absent d’une certaine caste au Pouvoir.
    Non pas qu’ils ne le peuvent pas mais ne le veulent pas.
    Nuance non négligeable.
    Ils savent pertinemment ce qu’il se passe. Cependant au nom d’un vivre ensemble tout à fait illusoire ( je parle ici des intégristes) ils dissimulent fort habilement tous les inconvénients de cet islam rigoriste et cherche, une fois n’est pas coutume? Ouais, de retourner leur incompétence plutôt leur gouardise sur des citoyens, qui eux ne se mettent pas derrière un écran de fumée, aux fins de les faire taire!
    Complètement assujettis aux désirs des Baillis de Bruxelles pour des raisons économiques, ils continueront à prendre des blaireaux pour des cailles, à en faire avaler la pilule, bon gré mal gré, à qui ose s’oppose à leur politique servile.
    Ce sont des lâches, d’affreux lâches. Plus ils muselleront le Peuple sur tous les sujets societaux et plus les réactions seront vives.
    Ce colloque comme tant d’autres est d’une hypocrisie avérée. Il ne résoudra absolument rien car totalement biaisé au départ. Il est juste bon d’en avoir confirmation.
    Un blabla de plus autour d’une table pour justifier leurs activités lucratives.
    Donc inutile de perdre son temps.
    Il est même sain de ne pas leur donner caution sinon d’innover d’autres moyens de communication en les contrant de maniere ferme et résolue.
    Ce qui est certain, dans un proche futur, c’est qu’un déclencheur suffisamment puissant intervienne et déroute leur petite machine bien huilée. Ces tous petits politicards disparaîtront comme nuée dans le ciel.

  6. Posté par G. Vuilliomenet le

    Dans sa tombe, Goebbels doit rugir de plaisir à voir que nos élites sont allés à sa bonne école.

    Il est de plus en plus évident que certaines officines sont occupées par des salopards, des ordures qui veulent nous faire aimer de gré ou de force des personnes qui pourraient demain se révéler nos ennemis.

    Combien de fois après un attentat n’a-t-on pas entendu « mais c’était un bon garçon » ou « il buvait de la bière » etc… Malheureusement, tout musulman peut sombrer demain dans la folie meurtrière pour plaire à Allah. Personne ne sait qui et quand.

  7. Posté par Gerry le

    Pourquoi ne doit-on pas organiser de pareils colloques pour défendre les hindouistes et les bouddhistes victimes « d’hostilité » dans notre pays…? Fribourg est devenue « la fille aînée de l’islam ». Heureusement qu’il existe des érudits courageux comme vous, Monsieur Aldeeb, pour faire face à tous ces démagogues entretenus par l’argent des contribuables.

  8. Posté par Claude Haenggli le

    Un colloque islamophile un 11 septembre ! Est-ce de l’humour noir ? Plutôt, comme le fait si bien dire Michel Audiard à Lino Ventura dans Les Tontons Flingueurs : « Les cons, ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnaît ! »

  9. Posté par bigjames le

    Détrompez-vous, MBG mène sa mission à merveille, conformément aux ordres reçus.

  10. Posté par G. Vuilliomenet le

    La tata martine n’a jamais, Ô grand jamais voulu mener à bien une telle mission. Elle est à ce poste uniquement par copinage, c’est le recyclage des copains-coquins, une mafia.

  11. Posté par Wouzy le

    Chez ami Sami
    Vous mettez le doigt où cela fait MAL. Martine est incapable de mener à bien une telle mission qui la dépasse

  12. Posté par Maurice le

    Grand merci, Sami Aldeeb !
    Comme cela fait du bien de vous lire !

  13. Posté par Bussy le

    Comme c’est évident pour tout le monde y compris les musulmans que l’islam est incompatible avec la démocratie, ce genre de colloque ne peut que déboucher sur du vide !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.