Venezuela – La fin du dictateur Maduro ?

Michel Garroté
Politologue, blogueur
Maduro-2

Maduro-1

   
Michel Garroté  --  Le Vatican et la Russie négocient avec Cuba un plan de sortie de crise qui consisterait en une "déposition" du dictateur de Caracas, Maduro , son exfiltration ainsi que celle des principales personnalités du régime comme Delcy Rodriguez et Tareck El Aissami,  vers Cuba, et, la mise en place d'un régime qui continuerait les livraisons de pétrole à Cuba en attendant des élections générales. Le Venezuela est au centre des rencontres entre le cardinal Pietro Parolin, secrétaire d'état du Saint-Siège, et, les représentants du pouvoir Russe depuis le 20 aout dernier. Par ailleurs, on apprend que le groupe de BTP brésilien Odebrecht a versé des pots de vin de 100 millions de dollars au N.2 du régime vénézuélien, Diosdado Cabello, pour obtenir des marchés.

2 commentaires

  1. Posté par Dominique Schwander le

    C’est une erreur de traiter avec des corrompus qui volent des milliards. C’est aux Vénézuéliens de se débarrasser de leur dictateurs et de ses comparses corrompus, de juger leurs oppresseurs et de leur faire rendre tout ce qu’ils ont volés.

  2. Posté par Dupond le

    Des gouvernants gauchistes qui acceptent des pots de vin ….ce n’est pas possible ,ce ne peut etre vrai ,c’est de la diffamation !!! (mdr)

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.