L’exploitation des Blancs par la culpabilisation

racisme-antiblancs-prolos-4

Lettre de Monique Gisel, avocate, Le Mont-sur-Lausanne, parue dans le Courrier des lecteurs de 24 heures des 26-27 août sous le titre :

« Catalogne

En parler et entreprendre les changements nécessaires »

 

 

Madame Gisel débute sa tirade par la description de la beauté de la petite ville de Ripoll où de jeunes musulmans se sont radicalisés avant de commettre d’ignobles attentats.

Pour Me Gisel, ce sont des jeunes comme n’importe quel jeune espagnol. Secundo, ou fraîchement débarqué avec la vague de migrants, ou bien venant de familles installées en Espagne, peu importe !

En effet, peu importe, car Me Gisel explique ce phénomène par l’absence de perspectives pour ces jeunes désœuvrés, chômeurs :

 

« [...] Que dit-on de l’écart financier qui paraît colossal aux yeux de jeunes sans espoir et la richesse qu’ils voient chez les touristes ou à la télévision qui fait miroiter des mondes de rêve ? Que dit-on des violations systématiques des droits des populations dont des entreprises souvent domiciliées en Suisse exploitent les richesses minières ne laissant que pollution et désolation ? Que fait-on pour lutter contre la corruption qui contribue à une répartition totalement inégale des richesses dans le monde et à l’intérieur de chaque pays ? Seule la justice peut apporter la sécurité, mais pour établir la justice, nous devons changer profondément nos modes de vie et de pensées. [...] »

 

Cenator :

Parmi les djihadistes, il y a aussi des jeunes instruits, ayant fait des études supérieures, venant de familles aisées et ils commettent aussi des attentats, par idéologie et fidélité à l’islam, tout comme ceux qui n’ont pas les mêmes origines sociales ni les mêmes antécédents.

Le point commun et prédominant de toutes ces situations est l’islam et sa haine de l’autre, son culte de la mort et l’envie-répulsion suscitée par le monde libre et développé auquel les musulmans sont confrontés.

Cette confrontation, dont le bilan est tellement en défaveur des sociétés musulmanes, provoque un choc, et le désarroi qui en résulte peut conduire à toutes les dérives. Un iman radical, une mosquée dans laquelle des prêches vengeurs sont tenus… et la « bombe » est prête à être allumée, des circonstances particulières et multiples à l’infini sont offertes aux fanatiques de l’islam dont la récompense est, en plus, assurée au paradis.

Est-ce que Me Gisel sait cela ? Mais bien sûr, très probablement !

Mais là n’est pas la question ; en effet, le problème vient de l’appréhension de la réalité totalement faussée dont souffre Me Gisel. Cette maladie, car c’en est une, est tellement caricaturale chez elle qu’il est possible d’en faire un cas d’école.

Me Gisel est totalement « possédée » par ce que Bruckner a si joliment appelé « le sanglot de l’homme blanc ».

De ce fait, le coupable, c’est toujours le monde occidental libre, riche et développé. La victime, c’est toujours le pauvre, de couleur et revendicateur.

 

Me Gisel n’admettra probablement jamais que l’islam est le dénominateur commun du terrorisme qui sévit actuellement en Occident et dans le monde.

Si l’Occident est riche, ce n’est pas parce qu’il a créé des richesses, dans le monde entier, richesses totalement inconnues avant lui… oh non, c’est parce qu’il a volé des richesses dans le monde entier et particulièrement en Afrique noire.

La Suisse, dans tout ce tohu-bohu de pensées démentes et socialistes, est particulièrement coupable car particulièrement riche, prospère et paisible.

La Suisse ne viole nulle part les droits de peuples, ni en Europe, ni dans le Tiers-monde, nulle part si ce n’est en Suisse même en ce qui concerne sa propre population laborieuse.

Bien au contraire, de jeunes Suisses, et des moins jeunes, partent depuis des décennies en Afrique pour se consacrer, sur place, à des activités bénévoles. L’enseignement, les médias et les églises ont si bien réussi à culpabiliser la population que beaucoup ne rêvent qu’à une chose, participer à « sauver » (via une ONG), peu ou prou, des pauvres, Africains de préférence. Ainsi, l’homme blanc se sera un peu racheté.

Cette pensée malade de l’homme blanc moyen oublie que, sans les Occidentaux, l’Afrique serait décimée par la malaria, le sida, l’Ebola, la tuberculose, l’hépatite, la lèpre, les guerres bestiales intertribales, l’analphabétisme serait généralisé, l’enseignement élémentaire serait inconnu tout comme l’électricité, les transports performants, la science, les télécommunications, etc.

 

Regardons la Chine. À la force du poignet, elle a pu faire un saut de « deux siècles en vingt ans ». Et cela sans faire appel à la charité de l’extérieur. D’ailleurs, aucune aide ne peut remplacer ce qu’un pays peut, et doit, obtenir à la force du poignet.

À ce sujet, l’article de Jacques Guillemain reste parfaitement actuel :

 

En un demi-siècle, l’Afrique a dilapidé son héritage colonial

Article publié le 28.04.2015 par Jacques Guillemain :

[…] Rappelons qu’en 1960 les pays africains avaient un niveau de vie supérieur à toute l’Asie, Japon excepté. Aujourd’hui, la Corée du Sud ou Taïwan ont un niveau de vie trente fois supérieur à celui de la Côte d’Ivoire ou du Kenya. […]

Au Zimbabwe, jadis grenier à blé du continent, l’indétrônable despote Mugabe a affamé son peuple en chassant et/ou tuant les 4000 fermiers blancs et en redistribuant leurs terres à des incapables de son clan qui les ont laissées en friche. (note du rédacteur : le même drame est en train de se produire actuellement en Afrique du Sud où plusieurs dizaines de milliers de fermiers blancs ont été assassinés) […]

Aider l’Afrique, c’est donc mission impossible. Avec son milliard d’habitants, celle ci produit la moitié du PIB français, c’est tout dire. L’essentiel provenant du pétrole et des matières premières qui profitent à une minorité. Sur le plus riche continent de la planète au plan géologique, un habitant vit avec 4 dollars par jour en moyenne.

Par conséquent, les obsédés de la repentance qui font l’éternel procès de la colonisation seraient bien avisés de faire aussi le bilan d’un demi-siècle d’indépendance. J’ajoute, au cas où ces donneurs de leçon l’ignoreraient, qu’en arrivant en Afrique nous avons trouvé l’esclavage, le cannibalisme, les sacrifices humains, les guerres tribales, les famines et les épidémies. Et je note que si la traite atlantique fut un crime contre l’humanité que la France a officiellement reconnu en 2005, la traite inter africaine et la traite arabo-islamique n’ont jamais suscité la moindre émotion chez nos bonnes âmes de la bien-pensance, bien qu’elles aient fait tout autant de victimes et que l’esclavage perdure de nos jours dans certaines contrées. Repentance à sens unique comme toujours, puisque les Occidentaux ont le monopole du mal comme chacun sait. […] ».

 

Si le monde des vilains Blancs est si injuste, pourquoi les hommes de couleur veulent-ils si obsessionnellement venir vivre parmi eux ? Pourquoi, Me Gisel?

Là, où les Occidentaux créent du travail en Afrique, les conditions de vie s’améliorent.

Les Occidentaux ne sont pas responsables de la CORRUPTION en Afrique, c’est propre à la mentalité de certains d'entre eux. Seuls les Africains pourraient rendre leurs pays plus justes et meilleurs.

 

Lorsque des Blancs, comme Me Gisel, passent beaucoup de temps à culpabiliser les Blancs et à choyer toute personne pauvre à la peau sombre, elle commet un véritable crime. Crime envers ceux qu’elle victimise, car ainsi, ces prétendues victimes ne se prendront jamais en main mais attendront toujours plus des Blancs. Et ces derniers continueront à cultiver la haine de soi et le principe des « autres avant les nôtres.»

Me Gisel est une vieille juriste. Elle a œuvré durant des décennies pour « la gauche », entre autres avec ses lettres aux lecteurs souvent publiées dans 24heures.

Beaucoup de migrants d’Afrique et d’ailleurs, que Me Gisel chérit et a défendus, sont à la charge de la collectivité (probablement à vie), peu scolarisés, les contribuables paieront les pots cassés et les rentes AVS qu’ils toucheront jusqu’à la fin de leur vie après avoir très peu cotisé.

Par ailleurs, beaucoup d’organisations subventionnées gravitent autour de ces migrants, de ces populations assistées, pour les aider, les divertir, les occuper, sous le prétexte totalement fallacieux de les insérer dans la société suisse.

Et les résultats des gauchistes à l’œuvre sont bien là !

Des impôts record, des taxes, des assistés en augmentation constante.

Des prisons dans lesquelles les étrangers sont scandaleusement surreprésentés.

Et, cerise sur le gâteau, des trouvailles inimaginables telles que les « PC famille »… merci les socialos de Lausanne.

Merci la gauche, merci Me Gisel… prenez encore un verre, c’est la tournée de la Princesse Contribuable !

 

Cenator, 27.08.2017

12 commentaires

  1. Posté par spartacus le

    LeTaz a raison. Faites une recherche sur les armateurs négriers et vous serez surpris pour certains. Si la France avait investi sur le continent les sommes colossales qu’elle a injectées dans ses colonies, elle aurait été en avance sur kyrielles de domaines et dans le confort de tous les jours. Il faut lire Zemmour et Lugan sur les colonies et nombre de clichés tombent comme à gravelotte.

  2. Posté par miranda le

    « Si nous ne parvenons pas à résoudre les grands problèmes de l’Afrique, dix, vingt ou trente millions d’Africains débarqueront dans l’U.E. dans les dix prochaines années » nous dit Monsieur.Antonio Tajani, Président du parlement Européen.

    DIRE UNE PHRASE COMME CELLE LA EST D’UNE STUPIDITE MONSTRUEUSE ET UNE INVITATION A VENIR. En quoi devons-nous porter le fardeau africain. Leur incompétence leur appartient, leur démographie explosive leur appartient. Leur mode de corruption leur appartient et on ne peut pas freiner cette gangrène.

    En quoi pouvons-nous régler les problèmes de l’Afrique?
    – quand ceux qui sont au pouvoir n’ont de programme que celui de l’enrichissement personnel et n’ont aucune conscience patriotique
    – quand ils laissent exploser leur démographie, alors qu’ils savent depuis des années que c’est inacceptable, irraisonnable, monstrueux par ce que ça engendre des masses misérables.
    – quand la première chose à demander à l’ONU et L’OMS une aide pour la contraception à tous et gratuitement.
    Si nos élites ne suggèrent rien à L’ONU et l’OMS, nous devrons apprendre à nos enfants à devenir des défenseurs de frontières, dans le futur et de surcroit armés.

    Nous n’avons pas l’intention de laisser s’organiser la disparition de nos cultures européennes.

  3. Posté par LeTaz le

    1. Qui étaient réellement les esclavagistes des noirs, des blancs chrétiens? Approfondissez le sujet, vous allez avoir quelques surprises.
    2. Même si je suis opposé à toutes formes de colonisation, à un moment il ne faut pas exagéré non plus, la réalité concernant les pays africains c’est que ces peuplades n’ont jamais développé aucune civilisation, ni aucune technologie! Ce qui ne justifie pas de maltraiter ces populations comme cela ne justifie pas de se laisser envahir par elles!
    3. Ceux qui ont mal agi en Afrique sont les ancêtres des banksters qui aujourd’hui envahissent l’Europe d’immigrants et non pas les peuples européens, pas d’amalgame, pas de haine ;-)

    Il y en a marre des techniques d’inversion accusatoire et de culpabilisation si chères aux bolcheviques. Et si nous parlions un peu des crimes perpétrés par le premier gouvernement bolchevique contre les russes de souches., histoire de changer un peu d’angle de vue et de mettre quelques vérités sur la table?

  4. Posté par pierre frankenhauser le

    Cette soixante-huitards attardée devrait prendre comme exemple de « jeunes désœuvrés ou chômeurs » des ordures comme Oussama Ben Laden, pourtant milliardaire et issu d’une riche famille saoudienne. Alors son argument du pauvre, c’est du flan. Sans compter tous ceux qui avaient un job correct avant de passer à l’acte.

    Ces gens ne foutent rien de la journée, font les cons à l’école tout en pourrissant le climat des salles de classe et donc n’y apprenne ainsi pas grand chose, puis ne font rien pour s’en sortir une fois adulte. Tout ce qu’ils sont capables de faire, c’est de produire de la criminalité à haute dose, de se victimiser pour mieux cacher leur oisiveté, et de profiter du détournement de fonds à grande échelle orchestré par la gauche qui rackette le cochon de payeur de contribuable. Ils peuvent toujours gesticuler dans des clips de rap tous plus débiles et faussement révoltés les uns que les autres, ce n’est pas ça qui va faire avancer le Schmilblick.

  5. Posté par Fleeps le

    Merci cenator

  6. Posté par lucie le

    Grace a sa soumission, la Catalogne a perdu, et l’Espagne aussi:

    Nigeria, pays riche de petrole, etc etc

    DÉSORMAIS, L’INVASION MIGRATOIRE FAIT ROUTE VERS L’ESPAGNE! (VIDÉO)

    « Le gros des mouvements migratoires est encore à venir : la population africaine doublera au cours des prochaines décennies. L’Egypte comptera bientôt 100 millions de personnes et le Nigeria à 400 millions. À l’époque du numérique, de l’Internet et des téléphones mobiles, tout le monde connaît notre prospérité et notre mode de vie. » – Gerd Müller, ministre allemand du Développement.
    « Les jeunes ont tous des téléphones mobiles, ils savent ce qui se passe dans d’autres parties du monde, et cela agit comme un aimant ». – Michael Møller, directeur du bureau des Nations Unies à Genève.
    « Si nous ne parvenons pas à résoudre les grands problèmes des pays d’Afrique, dix, vingt ou même trente millions d’immigrants débarqueront dans l’Union européenne au cours des dix prochaines années ». – Antonio Tajani, président du Parlement européen.
    L’Espagne s’apprête à supplanter la Grèce au rang de seconde porte d’entrée par voie maritime des migrants en Europe. Ce soudain déplacement des flux migratoires en direction de l’Espagne est la conséquence de la répression accrue des trafiquants de migrants sur la route maritime Libye-Italie qui était auparavant le principal circuit d’acheminement des migrants vers l’Europe.

    Ce déplacement vers l’ouest de flux migratoires qui ont ciblé d’abord la Grèce puis l’Italie, fait de l’Espagne le prochain épicentre de la crise migratoire européenne. L’Espagne n’est séparée de l’Afrique que par un bras de mer de 16 kilomètres seulement (…)

    https://www.delitdimages.org/desormais-linvasion-migratoire-route-vers-lespagne/

  7. Posté par j.j le

    Cette raclure de magistrate sort-elle de d’un coma de 30 ans? N’a-t-elle pas intégré que la culpabilisation éhontée des Blancs chrétiens européens ne fonctionne plus car trop – beaucoup trop – d’exactions inexcusables de la part des afro-muzzs jalonnent comme un cancer qui se généralise le quotidien des peuples qui les accueillent contre leurs grés! Ca ne prend plus espèce de greluche!!! Et vous avez beau faire les fonds de tiroirs pour tenter vainement d’excuser l’inqualifiable et l’intolérable, vos niaiseries dégoulinantes de non sens et de révisionnisme ne marchent plus…. Bonne chance pour trouver de nouveaux arguments qui nous ferons à nouveau sentir coupables et responsables de la misère et de la connerie mondiale!!!

  8. Posté par miranda le

    CETTE DAME me fait sourire quand elle culpabilise le touriste occidental qui voyage à travers ces pays « démunis ». Mais n’y allons plus tout simplement. Et les habitants de ces pays s’apercevront que le tourisme est un des éléments majeurs de leur économie.

    D’autre part, ces jeunes migrants feraient bien mieux de se révolter contre ceux qui dans leur pays REPARTISSENT TRES MAL LES RICHESSES. Et qui encouragent les pauvres à PROCREER davantage, pour faire plus de pauvres, donc plus de soumis.

    Ce n’est sûrement pas cette dame qui créera une association de « marrainages pour la contraception en Afrique. Car nombre de femmes en Afrique en ont marre de subir des grossesses et d’être considérées comme des poules pondeuses. Non, au contraire elle sera beaucoup plus heureuse dans LA FAUSSE COMPASSION envers tous ces enfants qui naissent pour n’avoir aucun avenir et à qui elle enverra EPISODIQUEMENT dans des moment de détresse gravissime, des colis de nourriture, pour se donner bonne conscience.

    Mais les CLASSES SUPERIEURES en Afrique sont très heureuses que L’Occident soit culpabilisé (à leur place) grâce au concours STUPIDE de la Gôche bien pensante de nos pays.

    Tu ne peux pas savoir le plaisir que tu procures, gôche bien pensante à tous ces élus corrompus de l’Afrique. Ta niaiserie nous dépasse. Et il n’y a plus assez de mots pour décrire TON INAMOUR pour ta culture, pour tes origines que tu ne cesses de mettre en danger.

  9. Posté par Wouly le

    Certaines personnes mal intentionnées ont un malin plaisir de culpabiliser les gens (comme vous et moi). Je ne me sens nullement coupable ! J’ai bossé toute ma vie et travaillé dans plus de 50 pays sur notre brave Terre. Je me rend compte qu’une petite frange de notre population mine et sape le moral des Suisses et Européens. Ces gens sont des fauteurs de trouble. Je ne suis pas colonialiste, mais j’observe qu’aujourd’hui l’Afrique va mal car les dirigeants en place (dictateurs, despotes) gèrent très mal leurs pays et que la corruption est de règle.

  10. Posté par Patrice Monod le

    Faudrait pas oublier que les immigrants rapportent de l’argent aux universitaires en surnombre, ça m’étonnerait qu’ils travaillent gratuitement les sociaux, les dentistes, les médecins, les avocats et les juristes. Ils coutent probablement plus chers à la collectivité que les réfugiés eux-mêmes. Et comme c’est eux qui font les lois c’est tout bénéf. pour eux.

  11. Posté par meulien le

    elle ne changera pas d’avis elle fait partie d’une secte,fanatique….le socialisme,qui a prechee pour la conquete de l’afrique,afin d’apporter les lumieres

  12. Posté par Bussy le

    Tout est dit… !
    Et je suis convaincu que si les occidentaux, blancs ou peu importe leur couleur, avaient gardé leurs colonies, l’Afrique serait aujourd’hui le paradis sur terre, climat idéal à bien des endroits, richesses minières, etc.
    Et c’est vrai, si les blancs sont si horribles que ça, pourquoi tout l’Afrique arrive en Europe ?

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.