Après Barcelone, la RTS invite un imam pour nous expliquer que l’islam est une religion de paix

chemin-de-lislam-on-fait-quoi

A quelques jours des attentats de Barcelone et de Cambrils, Darius Rochebin invite un imam au journal télévisé pour expliquer au bon peuple que l’islam est une religion de paix :

Télévision suisse romande, TJ du 21.8.2017, 19:30

https://www.rts.ch/play/tv/19h30/video/attentat-de-barcelone-entretien-avec-noureddine-ferjani-imam-mosquee-de-geneve?id=8857122

L’invité de Darius Rochebin est Noureddine Ferjani, qui est, depuis février 2017, l’imam principal de l’une des plus grandes mosquées de Suisse, à Genève.

La mosquée a fait l’objet de révélations de presse sur deux imams fichés S par la police française.

Darius Rochebin : […] « Comment les musulmans ont-ils été éprouvés par les attentats d’Espagne ? »

Noureddine Ferjani : Ces actes sont donc rejetés catégoriquement par l’islam, par les musulmans. Les musulmans d’aujourd’hui sont donc tristes, ce sont des actes qui les dépassent de loin.

Les musulmans donc ont réitérés leurs rejets et leurs refus de ce comportement, donc qui est totalement étrange à l’islam.

DR : Monsieur l’imam, l’immense majorité des musulmans suisses observent leur religion d’une manière paisible. Comment les protéger des djihadistes qui la dévoient ? Est-ce que vous avez assez de moyens pour les dénoncer chaque fois qu’il y a un soupçon qui justifie des surveillances policières ?

NF : Le principe général est que l’islam est une religion de paix, un appel à la paix et ça, c’est d’après les textes. Ce ne sont pas des paroles en l’air, c’est d’après les textes. La première des choses

DR (interrompt NF) : Pardon, est-ce que vous avez les moyens, vous de repérer quand il y a danger de propagande djihadiste ou d’actions djihadistes dans votre communauté ?

NF : D’après mon expérience, à la Chaux-de-Fonds, où j’ai été durant une dizaine d’année et récemment à Genève quelques mois ; donc, dans la mosquée, c’est rarement, personnellement, je n’ai pas vu donc de comportement qui peuvent conduire à penser que ces gens là sont des gens extrémistes.

DR (interrompt NF) : L’existence de soupçons, pardon, a existé à Genève même, chez vous, selon des révélations de la Tribune de Genève et du Temps sur deux imams et un surveillant fichés « S » par la police française. Est-ce que vous allez plus loin dans la surveillance ?

NF : Cette question, jusqu’à présent j’essaie de comprendre, qu’est-ce que cela veut dire fiché S en Suisse ou en France. D’après mes premières lectures, en Suisse, ça ne veut rien dire. Selon les autorités aussi. […]

DR (interrompt NF) : On parle de djihadistes qui ont tué des centaines de personnes depuis 2004 en Europe, qui tuent dans le monde tellement de gens, beaucoup de musulmans, vous le rappeliez vous-même. Est-ce que vous avez les moyens de les exclure ? On se rappelle qu’en Europe, quand les prêtres catholiques avaient dénoncé les nazis, c’était un acte d’honneur. Est-ce que c’est possible dans l’islam de dénoncer, d’exclure vraiment ces djihadistes ?

NF : Donc, quelqu’un qui tue une âme, en islam, c’est comme s’il a tué toute l’humanité. C’est un verset coranique clair et net. Donc ici les directions des associations islamiques ont manifesté que s’il y a des personnes radicales et qui peuvent nuire à la société suisse, ils vont les dénoncer sans problème. Il n’y a aucun problème.

DR : Monsieur l’imam, merci.

NF : Merci à vous.

***********************

COMMENTAIRE :

La RTS cherche systématiquement à duper les citoyens de la Suisse Romande sur l’islam.

Dans la presse romande, nous ne trouvons sur le sujet de l’islam que des propos lénifiants, niant tout lien entre les atrocités commises au nom de l’islam par des musulmans et l’islam.

Dans les débats télévisés, radiophoniques ou d’autres émissions c’est le même topo.

Après les attentats de Barcelone, Darius Rochebin n’a pas tardé à interviewer l’imam de la principale mosquée de Genève. Ce dernier a pu mener sa taqiyya, sans la moindre résistance de Rochebin, et nous resservir l’éternelle litanie qu’on entend de la part des musulmans après chaque attentat :

L’islam cépaça ! « C’est même écrit dans le Coran, celui qui tue un homme tue toute l’humanité. »

Cette citation est systématiquement tronquée dans nos médias. Le Coran dit (5 : 32) :

« C'est pourquoi Nous avons prescrit pour les Enfants d'Israël que quiconque tuerait une personne non coupable d'un meurtre ou d'une corruption sur la terre, c'est comme s'il avait tué tous les hommes. Et quiconque lui fait don de la vie, c'est comme s'il faisait don de la vie à tous les hommes. »

De plus, le Coran ajoute aussitôt après que les musulmans doivent tuer, mutiler ou chasser les non-musulmans (5 : 33) : « La récompense de ceux qui font la guerre contre Allah […], c'est qu'ils soient tués, ou crucifiés, ou que soient coupées leur main et leur jambe opposées, ou qu'ils soient expulsés du pays. »

Le premier de ces versets est une déformation d’un passage du Talmud – car le fatras qui constitue le Coran est en partie un mauvais plagiat de traditions juives, en partie un carcan de prescriptions ne servant qu’à renforcer le pouvoir absolu des califes et à terroriser tous ceux qui veulent leur résister.

Le Talmud dit (Sanhédrin 5 : 5) : « (…) C’est pour cela que l’homme a été créé seul, pour t’apprendre que celui qui ôte la vie à un fils d’Israël, détruit un monde entier ; et celui qui sauve la vie d’un fils d’Israël, sauve un monde entier. (…) » Cette phrase entend susciter une réflexion ou discussion sur la signification profonde d’une vie humaine. Mais contrairement aux religions juive ou chrétienne, l’islam n’appelle pas à la réflexion. Dans le Coran, il n’y a place que pour la peur, l’obéissance et la haine.

 

Le Temps, qui se veut intellectuellement libre, affirme qu’il n’y aurait que cinq versets à purger sur l’ensemble des 6300 versets du Coran.

En réalité, les versets qui appellent au meurtre sont bien plus nombreux.

Pour ne rien dire des appels omniprésents à la haine des mécréants, à des tortures de toutes sortes, à la mutilation, à l’esclavagisme, à la haine des femmes et surtout – obsession absolue des musulmans – à la haine des juifs.

Sans parler non plus de leur prophète à la vie exemplaire, qui a mené des massacres atroces contre des innocents, a violé, pillé, torturé, assassiné, a réduit en esclavage des milliers de personnes.

Rochebin devrait savoir tout cela (à vrai dire, il le sait très bien, mais, bien-pensance oblige, il ne faut pas en parler) : il est un homme lettré et, tout comme Mme Mamarbachi et bien d’autres journalistes de la TSR, son paternel est musulman.

Les lecteurs de ce site savent déjà tout cela, mais des centaines de milliers de personnes ne lisent pas LesObservateurs.ch et l’ignorent. Ces derniers n’écoutent et ne lisent que les médias dévoués à la classe politique dominante. Si vous discutez avec des gens qui ne sont renseignés que par ces canaux bien-pensants, vous constaterez qu’ils ne font que répéter tous les slogans éculés, diffusés continuellement, sur l’islam (religion de paix et d’amour), l’immigration (une richesse pour la Suisse), l’extrême droite (l’horrible UDC) ... et, ces gens votent !

L’islam est en train de détruire notre civilisation (la civilisation occidentale millénaire aux racines judéo-gréco-romano-chrétiennes). L’invasion musulmane qu’on impose à la population porte un nom, elle s’appelle le Hijra (occupation d’un territoire par des musulmans en vue de le soumettre, à terme, totalement à l’islam).

Nous sommes en guerre : ce ne sont pas simplement des attentats qui se succèdent mais ce sont des actes de guerre de l’ennemi.

Lorsqu’un Etat se considère en état de guerre et qu’il est confronté au terrorisme, il applique une tout autre stratégie, et d’autres moyens tactiques également, pour contrer son ennemi. Au contraire, le déni de cet état de guerre nous pousse à collaborer avec l’ennemi, à le caresser dans le sens du poil (n’est-ce pas Darius ?) afin ne pas le hérisser.

Dans l’histoire de la chrétienté, il y a eu plusieurs invasions musulmanes, car le but intemporel de l’islam, c’est la conquête et l’asservissement du monde entier à sa barbarie d’un autre âge.

Jusqu’à présent, cette conquête se faisait par les armes…

De nos jours, grâce à la propagande des médias, à la classe dominante pleutre et soumise, des millions de musulmans, dont une grande partie d'assistés inadaptables, envahissent « pacifiquement » nos pays.

 

Que faire pour réveiller la population, sachant que le temps presse terriblement ?

Que faire contre cette alliance criminelle qui regroupe les gauchistes, les médias et l’islam ?

Céderons-nous notre pays, notre culture, notre héritage, notre liberté, notre futur aux djihadistes ? Car en chaque musulman peut sommeiller un djihadiste, actif ou passif, étant donné que le djihad est le moyen imposé à chaque musulman pour atteindre la conquête finale.

 

Références :

Un article parmi d’autres s’attachant à répandre le mythe :

24 heures : «Celui qui tue un homme, tue toute l’humanité»

Articles ou vidéos dénonçant cette imposture :

en français :

Dreuz.info : L’islam, ce n’est pas cela : l’islam interdit de tuer !

Des outils pour cerner l’islam : « Celui qui tue un homme (...) tue toute l'humanité » Que dit vraiment ce verset, remis en contexte ?

en anglais :

David Wood, The Quran and the Siege of Paris

David Wood : Taqiyya at the Oscars: The White Helmets vs. the Quran

(résumé français : Les Observateurs: A propos des Casques blancs et du Coran)

Sur le musée récemment créé à la Chaux-de-Fonds pour présenter l’islam sous un jour angélique : RTS.ch (neutre), Boulevard de l’islamisme (critique).

Sur l’islam, le djihad et le suprémacisme musulman :

Sami Aldeeb : Le djihad pour imposer l’islam à l’humanité

 

Cenator, 25 août 2017

25 commentaires

  1. Posté par Jean-Francois Morf le

    I-SLAM=RACISME+ESCLAVAGISME+NAZISME+CANNIBALISME+BANDITISME
    L’université Al-Azhar enseigne I-slam à des milliers d’élèves qui deviendront des terroristes:
    http://www.meforum.org/6882/is-al-azhar-university-a-global-security-threat
    Il est urgent d’interdire i-slam et sharia comme on avait interdit mein Kampf.

  2. Posté par GiPo le

    NO BILLAG !

  3. Posté par Charles Alexis le

    Comme disait l’allumé Soral (qui, dans sa folie, ne dit pas toujours que des conneries):
    « Un journaliste, aujourd’hui, c’est une pute ou un chômeur! »
    Certains semblent avoir choisi.

  4. Posté par Julie Rochat le

    @Martin Peu
    Ouiiiiiiiii, Matthey-Doret se casse enfin, ouf! Je n’ai pas une larme disponible pour lui mais je crains fort que l’on change un borgne contre une aveugle…. Elle vient de la TSR donc on sait déjà à quoi il faut s’attendre. On a pas finir d’entendre les mêmes rengaines migrants par-ci migrants par là. Plus qu’à boycotter cette radio !

  5. Posté par Claire le

    Les islamo-collabos sont les mêmes partout. On se demande quel niveau de haine de soi il faut avoir atteint pour arriver à une telle dhimmitude. Là, cela relève effectivement de la psychiatrie.
    Quant à la question: « On en est au 8. On fait quoi? ». La réponse est : « Rien, on continue. »
    Donc la prochaine étape, c’est l’instauration de la sharia.

  6. Posté par Martin Leu le

    Rochebin fait partie des islamo-fellateurs, son choix d’inviter un imam est donc dans sa logique: Ce matin, bonne nouvelle: Simon Matthey-Doret a fait sa dernière Matinale sur la Première. Le départ de ce manipulateur en chef est donc réjouissant. Pas sûr que sa remplaçante soit moins vendue à l’Islam, puisque choisie dans un sérail largement contaminé par les socialauds. Et dire que le futur patron de la SSR, Gilles Marchand, était parmi ceux qui ont applaudi le manipulateur. On n’arrivera jamais à purger le pseudo service public, qui mérite amplement son surnom: sévice public !

  7. Posté par suisse le

    AVANT-PROPOS : du livre « Musulmans vous nous mentez »
    Si nous abordons le très sensible et sulfureux sujet de l’islam, nous constatons immédiatement que les passions se déchaînent. Parler de l’islam ne laisse jamais indifférent, que l’on soit pour ou que l’on soit contre. Les tensions montent rapidement des deux côtés : un fanatisme trop souvent ignorant, arrogant et intolérant chez les musulmans qui défendent aveuglément leur idéologie ; une détestation et un rejet de plus en plus perceptible chez ceux qui ne supportent plus l’intrusion chez eux de cette idéologie totalitaire liberticide, qui ne respecte rien ni personne. Un islam qui de plus en plus souvent affiche ouvertement, dans ses différents pays d’accueil, sa volonté conquérante. La question de l’islam en France et plus généralement en Occident est devenue ces dernières années une préoccupation et une inquiétude quotidienne majeure.
    Lorsque l’on parle de l’islam, il faut cesser de raconter des histoires à dormir debout dignes des Mille et Une Nuits. Même s’il est évident que les musulmans sont tous différents les uns des autres, il est aussi indispensable de comprendre qu’il n’y a qu’un seul islam, celui qui respecte ce qu’affirment le Coran et les hadiths, reconnaît Mahomet comme prophète et Allah comme divinité. Donc, pas d’islam particulier pour l’Arabie saoudite, pas plus que pour le Maroc, pour la Turquie, ou pour chaque pays musulman. Pas plus, d’ailleurs, qu’un impossible islam de France ou la pure fiction d’un irréel, inenvisageable et trompeur islam modéré ; tous ne sont que des islams-leurres dont l’objectif est de déculpabiliser le véritable islam responsable de toutes les horreurs et de tous les crimes commis quotidiennement en son nom depuis plus de quatorze siècles. Il n’y a qu’un seul, unique et indivisible islam, un seul Coran, un seul Mahomet et un seul Allah, c’est cela qu’il faut comprendre, c’est cela qu’il faut prendre en compte ; tout le reste n’est que mensonges, enfumage et poudre aux yeux.
    Idéologiquement, l’islam ne peut qu’être fanatiquement contre tout ce qui n’est pas lui-même. Tant qu’il n’y aura pas une réforme complète du Coran, l’islam ne pourra jamais être modéré, ne pourra jamais accepter la démocratie, la liberté, et ne pourra jamais évoluer et vivre en paix avec les non-musulmans. On ne sort jamais indemne d’un enseignement qui sacralise la violence, la misogynie, la discrimination, la haine des autres, surtout celle des juifs et des chrétiens, et l’élimination physique de ceux qui refusent de se soumettre à sa domination. Un musulman, qu’il se dise ou se croie modéré ou radical, sera toujours un musulman avant d’être quoi que ce soit d’autre. Un homme pollué par ses croyances certitudes, un homme soumis, victime de la barbarie de son idéologie, un homme potentiellement dangereux pour lui-même et son entourage s’il croit que le Coran est une révélation divine et s’il le prend comme guide. Une idéologie dont il faut se méfier et qu’il faut fuir. Un danger mortel pour l’humanité.
    L’islam ne reconnaît aucune frontière, aucun pays, aucune civilisation en dehors de celle bâtie sur ses fondements belliqueux. Les musulmans ne reconnaissent et ne respectent aucune valeur, aucune loi, aucune religion autre que celle qui les unit dans la Oumma-al-umma, l’utopique communauté des croyants, la grande nation islamique supposée fédérer ses adeptes modérés et immodérés. L’islam s’est donné comme vocation la conquête et la domination de l’humanité par tous les moyens, même les plus inadmissibles, pour faire appliquer la prétendue loi d’Allah valable pour tous les hommes de tous les temps. Une loi tentaculaire indissolublement liée à un système politico-religieux contraignant qui vampirise les consciences, soumet chaque musulman par la crainte et l’obligation de répétitions mécaniques de textes et de règles qui recouvrent tous les aspects de la vie y compris les mœurs, les coutumes, les manières de se vêtir, manger, forniquer, déféquer, tout, absolument tout, jusqu’au plus intime, qui doivent être appliqués sans se poser de question. Des rites souvent absurdes – orienter le siège des toilettes en fonction de La Mecque, allant même jusqu’à imposer un nombre impair de galets à utiliser pour se torcher – qui obligent les musulmans à se sentir le jouet permanent d’une puissance supérieure, surveillés et fliqués par chaque membre de son groupe. Une idéologie qui non seulement refuse aux musulmans toute liberté et tout choix individuels mais, s’affirmant d’origine divine, cherche à imposer aux non-musulmans son orgueilleuse loi chaque jour plus décalée d’avec la vraie vie.
    Dès qu’elle en a le pouvoir et la force, une autorité fondée sur l’islam réduit toujours à l’état de subordonnés, d’esclaves ou de dhimmis – uniquement les juifs et les chrétiens en échange d’un impôt qui leur donne le droit de vivre comme des êtres inférieurs, discriminés, humiliés, dans un pays où l’islam et la charia sont la règle les non-musulmans, ou les élimine physiquement. « L’islam, c’est l’islamisme au repos, et l’islamisme, c’est l’islam en mouvement. C’est une seule et même affaire. L’un et l’autre se réclament d’un seul et même Coran » (Ferhat Mehenni, président du Gouvernement provisoire kabyle, en exil à Paris).

  8. Posté par Wouly le

    Pour une fois, je suis d’accord avec Charlie Hedbo. M. Addor (Valais) s’exclamerait peut-être  »On en redemande », et en plus caustique si c’est possible !

  9. Posté par Peter K le

    Combien ce leche-cul et/ou bottes, ce mielleux insupportable est il salarié? jamais vu un aussi faux jeton. La derniere des filles de joie a plus d’ honneur et d’amour propre que n’importe quel journaliste de la tsr!

  10. Posté par Maurice le

    Bon, accordons à Rochebin le tout petit mérite d’avoir fait sortir un tout petit moment le loup du bois, au moment où, après avoir été interrompu, l’imam lui répond à propos des fichés S, Ça montre bien qu’à l’intérieur des mosquées on se fiche pas mal de ce fichage.
    Voici la réponse de l’imam :
    « Cette question, jusqu’à présent j’essaie de comprendre, qu’est-ce que cela veut dire fiché S en Suisse ou en France. D’après mes premières lectures, en Suisse, ça ne veut rien dire. Selon les autorités aussi. […] »
    Les autorités ? Lesquelles ? Les nôtres ou les leurs ? Et le pire c’est que ça risque bien d’être les nôtres…

  11. Posté par Marcassin le

    Merci Cenator d’avoir regardé le TJ pour nous. Personnellement, je ne peux pas, ça me sali les yeux et pollue mes oreilles.

  12. Posté par pepiou le

    Brave Darius, Pravda Russe.

  13. Posté par Cécile le

    Tous des pourris et le Rochebin avec ! Ils nous mentent pour mieux nous attaquer plus tard!
    Ne faites pas confiance à des gens de l’islam c’est normal qu’ils vous mentent c’est dans leurs gènes ! C’est ancré dans leur livre le coran.
    Un livre dans lequel ils appellent de tuer les gens appartenant à des autres religions. Comprenez enfin nous sommes en danger.
    Je les invite de quitter notre pay je les prie, le les chasse de mon cœur. Notre Suisse est notre pay et encore une fois partez svp

  14. Posté par monde-tombé-sur-la-tête le

    Dommage que le petit collabo que nous finançons n’a pas demandé au gentil imam d’expliquer ce que c’est que la Taquya!

  15. Posté par Palador le

    Il y un moment j’ai dû me pincer: quand Rochebin pose la question: comment les musulmans ont-ils étés éprouvés par l’attentat de Barcelone ? Il aurait aussi pu ajouter : comment les musulmans gèrent-ils les attentats ? A peine un mot pour les victimes ! C’est moi qui suis fou ou c’est le monde des médias ?

  16. Posté par Bussy le

    Ah bon, j’apprends que les Rochebin et Mamarbachi ont de la parenté musulmane, quand on saura tout ! Je comprends mieux que Ramadan ait eu plein de temps de paroles….
    « Le principe général est que l’islam est une religion de paix, un appel à la paix… »…. on nous prend vraiment pour des cons….. attention au retour de boomerang bande de fervents adeptes de la taqiya !

  17. Posté par Eddie Mabillard le

    Tuer n’est pas l’islam, laissez-moi rire. Même un musulman peut tuer un autre musulman.
    Vous ne me croyez pas, alors tapez sur Google: les 40 hadiths, choisissez un site, ce jour je suis tombé sur le site suivant: http://www.hadithdujour.com/coran/CHARH-40-HADITHS-NAWAWI.pdf. J’ai fait un copié-collé sur un autre site, car sur PDF je ne pouvais pas et le voici:
    Ibn Mas„ud -qu’Allâh l’agrée- a dit : « L’Envoyé d’Allah -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallam- a dit : « Le sang du musulman est interdit, sauf en trois cas : le marié qui commet l’adultère, l’auteur d’un homicide volontairement, et le renégat qui délaisse la communauté ». »17
    17Hadith sahih, rapporté par al Bukhârî (12/201) (n°6878), Muslim (3/1302).
    La note 17 dit que c’est rapporté par les 2 plus grands auteurs de hadiths reconnus par tous les musulmans sunnites. Darius ferait bien de lire un peu. Il faut aussi noter que la raison 2 ne s’applique que vis-à-vis d’un musulman, pour tous les autres la voie est pratiquement libre.
    Je vous livre aussi quelques versets épars cités par Robert Spencer: 9-5, 4-89, 2-191, 9-29, 47-4. Allez consulter pour vous rendre compte par vous-même de ce qu’est la religion d’Amour, de Tolérance de de Paix, que la Radio Télé Socialiste vous bassine à longueur d’émissions.

  18. Posté par Astérix contre les islamistes le

    L’islam religion d’amour et de paix
    éternelles…
    ( Charlie HEBDO)

  19. Posté par Christian Hofer le

    « NF : Donc, quelqu’un qui tue une âme, en islam, c’est comme s’il a tué toute l’humanité. C’est un verset coranique clair et net. »

    *************

    Mahomet a donné l’ordre lui-même de lapider une femme adultère.

    Fin du sketch.

    Et il est intéressant de noter que lorsqu’un musulman « sort un verset de son contexte » pour en extraire ce qu’il veut, c’est tout à fait objectif. On nous prend pour des cons à un point tel, ce n’est même pas imaginable.

  20. Posté par UnOurs le

    Il faudrait aussi faire attention à ne pas éviter un trou pour tomber dans un autre.
    Malheureusement, même ici, c’est tout ce qui peut être dit.

  21. Posté par G. Vuilliomenet le

    Il faut surtout observer son regard fuyant dans le visage de ce faux-cul.

    Il serait bien d’avoir l’avis d’un expert en langage corporel.

  22. Posté par Jacques Beckie le

    En d’autres temps qui pourraient revenir plus vite qu’on ne le croit, on appelait ce genre de personnages des collabos.

  23. Posté par Christian P. le

    Merci Cenator pour cette mise au point.

  24. Posté par Wouly le

    La Radio Télévision Socialiste fait son travail de sape, merci Darius …

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.