Islamisme, quand les contribuables entretiennent leur bourreau

Céline Amaudruz
Conseillère nationale UDC
ImamAuxfrs600.000

Islamisme, quand les contribuables entretiennent leur bourreau

 

Pour peu qu'on veuille bien s'y intéresser, la vie intérieure des mosquées établies dans notre pays ne déçoit jamais. On a ainsi entendu parler de celle de Winterthur, régulièrement citée lorsqu'il est question de jihadisme. Quelques figures emblématiques feraient l'objet d'enquêtes de la part du Ministère public, instance aussi discrète que son tableau de chasse. A cette heure, An Nur semble susciter un intérêt soutenu de la part des enquêteurs espagnols travaillant sur les attentats de Barcelone. A Bâle, à la mosquée du roi Faysal, il fut question de fatwa légitimant les crimes de quelque nature qu'ils soient contre les ressortissants d'un état infidèle ou de poignée de mains refusée à une enseignante sous prétexte qu'elle est une femme. Il y a aussi eu Genève avec le Petit-Saconnex, ses imams fichés S, tout comme le responsable de la sécurité, son financement pour le moins opaque et ses voyageurs partis faire le jihad sous les couleurs de l'Etat Islamique. Rien de bien exceptionnel me direz-vous, ces éléments inquiétants n'ayant guère suscité de réactions de la part des mondes politique ou judiciaire, trop heureux ne pas avoir à se frotter à ces prosélytes chicaniers et malcommodes.

 

Aujourd'hui, c'est le Bund qui attire notre attention sur une autre curiosité proposée par les enrichisseurs culturels, à savoir la mosquée de Bienne et son bien sympathique imam Abu Ramadan, homme de paix et d'amour qui propose à ses ouailles des prêches appelant Allah à détruire les ennemis de l'islam, les Juifs, les Chrétiens, les Hindous, les Russes et les Chiites, ceci en vue de redonner à sa croyance sa gloire antique.

 

Le parcours de cet homme appelant à la destruction de ceux que l'accueillent et l'entretiennent vaut son pesant de cacahouètes. Prétendument persécuté par le régime du colonel Khadafi, le personnage arrive de Libye à fin 1998 pour demander l'asile qu'il ne tarde pas à obtenir bien évidemment. Il se dit agronome mais le doute subsiste, Abu Ramadan étant brouillé avec le travail. Sa fainéantise n'a bien sûr aucune incidence sur son parcours en Suisse puisqu'il est aujourd'hui titulaire du permis C, touchant ainsi CHF 600'000.— d'aide sociale entre 2004 et 2017. Dans la mesure où l'intéressé ne maitrise ni le français ni l'allemand après tant d'années, on ne peut que constater qu'il n'a pas profité de son temps libre pour travailler à son intégration.

 

Il est vrai qu'Abu Ramadan est un homme occupé. Il officie en effet à titre gracieux à la Mosquée de Bienne lors de la prière du vendredi, occasion en or pour distiller sa haine aux fidèles qui semblent s'accommoder du discours. Doté d'un sens de l'humour pour le moins étonnant chez pareil personnage, l'imam précise que l'amour, la tolérance et la générosité sont ses lignes directrices dans ses relations avec les musulmans et les non-musulmans, d'où on déduit que la destruction qu'il nous souhaite participe de sa vision de l'amour, de la tolérance et de la générosité. Ce dernier terme évoque sans doute celle du citoyen contribuable appelé à sponsoriser le personnage et ses appels à la destruction. Pour compléter le tout, fort de son sentiment d'avoir la nationalité suisse, l'imam retourne volontiers dans son pays d'origine pour réclamer à la télévision l'instauration d'un califat islamique.

 

Ce nouveau cas démontre une fois de plus à quel point nous sommes naïfs face à la haine que ces islamistes éprouvent pour nous. Interprétant à juste titre notre tolérance comme de la faiblesse, ils profitent de la liberté que nous leur octroyons pour appeler à notre destruction, ceci en profitant des largesses publiques. Il est vrai que jusqu'ici, les mosquées qui se sont signalées par leur radicalisme sont toutes situées dans des villes de gauche. Ceci explique cela.

23 commentaires

  1. Posté par Aude le

    Ca ne craint pas..côté..explosif…concernant le petit rondouillard…..y a pas bisceps….
    par contre…la langue peut-être assez éguisée…côté lavage de cerveau auprès des jeunes…..
    Le gars aime bien la bonne bouffe…et les pépites….

  2. Posté par Catelain Gilbert le

    Très bonne analyse. Néanmoins cette triste évolution, aux dires codes conseillers d’Etat PLR, n »a eu aucun impact sur la sécurité à Genève puisque la situation se serait améliorée ces 4 dernières années
    Gilbert Catelain

  3. Posté par jean peu plus le

    Le laxisme de nos politiques ainsi que de la gauche bien pensante sont juste une honte !
    lorsqu’on pense à l’AVS de nos ainés et de la nôtre à venir ! bonjour les dégâts !

  4. Posté par Daniel le

    Surtout sans oublier que ces imams sont tous soutenus financièrement par le Katar l’Arabie Saoudite, la ligue arabe etc… Et en général les sommes sont plus que rondelettes. Ce type en plus de ces fr. 600’000 recevait encore et ça c’est certain de l’argent sur un compte a l’étranger pour son travail de poursuite de califa. Si j’ai ces informations cela veut dire que nos autorités le savent également. Donc… Ne cherchez plus vos ennemis car ils ont la même couleur de peau que vous.

  5. Posté par My Suisse le

    La machiévélique ex conseillère fédérale du bout du lac a bien donné 500 000 francs d’argent public à la fondation Clinton……qui, est largement financée par Soros. J’aimerais bien savoir quel est le retour sur investissement!

  6. Posté par My Suisse le

    Le tristement connu imam de Genève Ramadan a déclaré que l’attentat islamiste de Barcelone était un complot juif…….! Celui-là aussi, que fait-il encore en Suisse? Et pour quelles raison ce silence des deux UDC à Berne? La collègialité a des limites, car oui qui ne dit rien consent!
    Notre pays est en train de prendre le chemin de la Suède pour ne nommer que ce pays…..en fait toute l’Europe est concernée! Les gauchistes doivent être éliminés de tous les postes importants car leur but est de nous livrer à nos assasins! Ce sont des Nazislamistes, tous!

  7. Posté par Peter K le

    Notre civilisation est en guerre avec l’islam. C’est LA realité! A nous citoyens de prendre les mesures qui s’imposent, revolte, soulevement, recours a la force! Comme l’ont fait nos ancetres en 1291! Nos autoritités, cf, etc…sont des islamos-collabos qui nous ont trahis depuis des decennies! Et ce salopard aurait la nationalité CH en plus? Et combien de gamins, bientot futurs assassins?

  8. Posté par bonardo le

    Scandaleux ,honteux ,et Berset fait des économies sur le remboursement des béquilles ,c`est se foutre de la gueule des citoyens Suisse ,ce Triste sir doit partir immédiatement de notre pays ,pauvres Suisses que nous sommes ,combien de temps allons nous tolérer ces malades chez nous ,la Suisse se croit épargné par des attentats ,mais moi en tant que citoyen Suisse ,j`ai peur que cela arrive chez nous ,je ne me sens plus du tout en sécurité dans mon propre pays ,et cela est très grave.

  9. Posté par Palador le

    Chaque fois que je vois ce genre d’article, ça semble tellement énorme que je me dis que c’est un fake news, mais non c’est vrai ! Maintenant je sais qu’on ne peut plus compter sur les politiques. En cas de grave conflit, ils laisseront le petit peuple se faire trucider. En suisse c’est bosser et fermer sa gueule, payer ses impôts et ses amendes. Immigration de masse voulue par les néo-libéraux. libre circulation pour broyer les peuples européens. Productivité augmentée, bosser toujours plus pour enrichir une minorité. Et si le pauvre con de travailleur en allant bosser dur pour son patron ou sa multinationale est victime d’un attentat dans le métro. c’est pas si grave, nul n’est irremplaçable. Vive l’économie ! Business is business!

  10. Posté par AngePur le

    L’occident est la première civilisation dans l’histoire de l’humanité à financer ses envahisseurs !

  11. Posté par thierry le

    attention surtout ne pas faire d amalgame la religion musulmane c est pas ca.. allez foutez moi tous ca dehors , tariq ramadan compris

  12. Posté par jean le

    Merci pour votre plume aiguisée et de partager vos réfléxions, c’est un plaisir de vous lire, Madame Amaudruz ! Je vous soutient!!
    Maintenant que de plus en plus de consciences se reveillent et que les langues commencent a se délier – mieux vaux tard que jamais. Prions pour que l’udc et sympathisans , soutenus par leur peuple, prennent
    le taureau par les cornes, dans le respect de la démocratie bien sûr et commence a agir. Les hommes politiques que nous avons élus et qui ont les mêmes idées que nous ont la responsabilité d’agir!

  13. Posté par bigjames le

    On les accueille, on les loge, on les nourris, on les soigne, on les éduque.
    En retour, des emmerdes et la promesse de nous assassiner.
    Dehors !

  14. Posté par rikiki le

    Sans jamais rien apporter de positif au pays qui l’accueille, ce fainéant a touché CHF 46 000.- par année depuis 13 ans. La Suisse dispose d’un sacré ramassis de traitres et de nuls pour laisser faire de tels scandales.

  15. Posté par Xavier M. le

    Puis-je également proposer une mesure toute simple ?
    Pourquoi le SEM ne publie-t-il pas toutes les décisions en matière d’asile (octroi, refus, etc.) sur son site internet, le cas échéant sous une forme anonymisée ?
    Le Tribunal fédéral le fait (bvger.ch), mais il n’agit que sur recours des asyliens. Les citoyens sont dès lors incapables d’exercer le moindre contrôle sur l’activité du SEM lorsqu’il accorde l’asile…

  16. Posté par Xavier M. le

    Chère Madame la Conseillère Nationale,
    Pourquoi n’avez-vous pas déposé jusqu’à présent une interpellation au Conseil fédéral pour lui demander pourquoi le statut de réfugié n’est pas retiré à tous les islamistes de Ennahdha (dont le fief en Suisse est à Nidau) et assimilés ? A ce que je sache, la Tunisie a changé de régime depuis un bail et la situation là-bas est plus que stable pour eux… Et la Suisse possède un accord de réadmission…
    Trouvez-vous par ailleurs normal que la politique d’asile suisse se base toujours sur ce document, plus qu’obsolète ??
    https://www.fluechtlingshilfe.ch/assets/herkunftslaender/afrika/tunesien/tunesien-risiko-bei-finanzieller-unterstuetzung-von-politischen-haeftlingen.pdf

  17. Posté par Mauron le

    La Suisse prend rapidement le chemin qu’a pris la Suède. Les deux pays ont la même tare. La tare du « bon élëve » On le voit avec l’UE, nous anticipons ses demandes; la même chose avec les Droits de l’Homme nous voulons être les premiers Le pays sans tache.. S’agissant du monde de la finance nous nous sommes jetés sous les crocs du loup américant, regardez comme nous sommes de bons martyres ! Ce faisant nous avons, à nos frais c’est le cas de le dire, renforcé le secret bancaire américain. Quand on entend le Président de la République française M Macron dire à Madame la Présidente Leuthard
    « Quand la France va bien, la Suisse va bien » sans que cela n’engendre aucune réaction on voit à quel niveau de soumission nous sommes arrivés. J’ai beaucoup travaillé avec la Suède y allant souvent et au cours des ans j’ai vu la dégradation IRRÉVERSIBLE qui gagnait ce pays.
    S’agissant de l’Iman de Bienne posons nous la question suivante :
    Si un Pasteur ou un Curé se permettait lors d’un office de proférer un dixième des insultes proférées par cet Imam il serait immédiatement suspendu et finirait certainement en justice..
    En fait si nous étions courageux nous devrions, par centaines écrire aux autorités de Bienne afin que cesse ce q’on doit appeler UNE ESCROQUERIE !

  18. Posté par Paul Emile le

    Et quand Allah voudra bien rappeler à lui ce fidèle croyant, il va nous falloir payer le rapatriement du corps en Libye, un tel personnage ne saurait être enterré en terre impure.

  19. Posté par Un observateur le

    Ayant passé une partie de ma vie dans ces pays arabo-Africano-musulmans retardés et obsédés par le corps des femmes et l’islam, j’ai pas encore compris l’imbecillité de nos politiques, élites, administration , maires etc…qui accueillent, entretiennent et garde
    des serpent à sonnette dans nos pays où ces parasites utilisent notre démocratie et nos lois inadaptées contre nous.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.