Linz (Autriche) : trois Syriens tabassent une jeune femme puis agressent les policiers venus les arrêter

Autriche police

Trois jeunes Syriens dans un restaurant ont tabassé une jeune femme, ils ont été ensuite interrogés par trois policiers. Les immigrants ont résisté à leur arrestation en attaquant les policiers.

Les trois policiers étaient en patrouille sur la route lorsqu’ils ont été arrêtés par un homme qui leur a indiqué que sa copine s’était fait agresser par des Syriens.

Lorsque les fonctionnaires ont voulu vérifier les cartes d’identité des trois suspects syriens âgés de 21, 23 et 29 ans, le trio a été immédiatement agressif, affirmant haut et fort: « On n’a rien fait ». L’aîné a frappé l’un des policiers, tandis qu’un autre Syrien a résisté si violemment à son interpellation qu’il a blessé un policier.

Krone.at via Fdesouche.com

10 commentaires

  1. Posté par kitty le

    Les dirigeants doivent écouter le Peuple et renvoyer tous ces sauvages, je dis bien tous, ils n’ont rien à faire chez nous, qu’ils aillent chez leurs frères musulmans, c’est tout à côté de chez eux.

  2. Posté par Cenator le

    C’étaient des policières. Deux ont été blessées, la troisième a été protégée par des passants. (Krone.at)

  3. Posté par Julie Rochat le

    MERCI Mesdames Merkel, Sommaruga & Co, MERCI pour tout cet enrichissement quotidien, c’est vraiment fantastique !! C’est trop de bonheur, on en redemande et on ne vous remerciera jamais assez pour votre clairvoyance et votre générosité…

  4. Posté par Sergio le

    Que faisaient-ils au restaurant ? Qui leur donne l’argent ? On devrait les cantonner exclusivement dans des camps et à la mosquée en attendant leur expulsion. Que d’ennuis évités.

  5. Posté par J.J. le

    pardon je corrige mes coquilles : (…) toutes les minuscules en début de certains termes comprenant normalement des majuscules sont tout à fait délibérées… désolé je me suis emportée : )

  6. Posté par J.J. le

    Quelle bonne idée ont eue les Autrichiens en élisant un vert-gaucho grabataire et lèche-cul de ces muzz lorsqu’ils avaient au bout de leurs bulletins de vote la possibilité de se réapproprier leur pays, d’envoyer bouler l’ue (si des fois toutes les minuscules en début de certains termes en comprenant normalement est tout à fait délibéré) et de s’orienter vers la logique naturelle prônée par le groupe Visegràd … à présent il ne faudra compter que sur la clémence de leurs bourreaux pour espérer continuer de vivre normalement ce qui, nous le savons toutes et tous, est peine perdue…

  7. Posté par G. Vuilliomenet le

    Une fois encore, est-ce que la socialope Toto Thévoz, vous savez celui qui a écrit sur son blog

    « Les agents d’une Suisse raciste et sexiste existent. On les a rencontrés, et ça fait mal. Nous ne les laisserons pas défigurer notre beau pays. »

    trouve que ces ordures embellissent nos pays?

    Les socialopes suisses et européennes sont pour l’enlaidissement de nos contrées. Ce sont de sacrées crevures. Chez nous, elles ont comme chef la SS Sommaruga.

  8. Posté par Wouly le

    C’est toujours la même situation. Ces migrants/immigrés sauvages et agressifs ne respectent pas les lois des pays d’accueil.
    – Ces personnes sont arrêtées, jugées, mis en prison puis EXPULSÉES à vie de l’Europe (selon les lois en vigueur). Cette racaille qui ne respecte rien ne mérite pas notre confiance et notre accueil.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (100'457 commentaires retenus sur 3'464'976, chiffres au 2 novembre 2016) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.