Soros et les Black Lives Matter jubilent : un monument à la femme noire remplace le Général Lee

post_thumb_default

 

L’exploitation politique de l’affaire de Charlottesville prend une tournure qui ne peut qu’aboutir à un regain de violences raciales. Les activistes noirs de Black Lives Matter s’en donnent à cœur joie pour semer le chaos. Or, qui les finance ? Mais oui, encore et toujours George Soros…

Catherine Pugh, maire de la ville de Baltimore (Maryland), et le City Council avaient déjà fait retirer discrètement dans la nuit du 15 au 16 août quatre monuments confédérés : la statue en hommage aux soldats et marins du Maryland qui se sont battus pour la Confédération; le monument en hommage aux femmes confédérées; le monument en hommage aux généraux Robert E. Lee et Thomas. J. « Stonewall » Jackson et le monument en hommage à Roger B. Taney, président de la Cour suprême des États-Unis durant la guerre de Sécession.

Des activistes noirs ont remplacé la statue des généraux Lee et Jackson par une statue représentant une femme noire enceinte, appelée Lady Liberty et le racisme anti-blanc s’exprime de plus en plus ouvertement par ces activistes noirs dits antiracistes.

La chaîne WUSA9 signale que les autorités de Baltimore n’ont pas l’air pressées d’enlever cette statue pirate des activistes noirs.

Partout, on signale des monuments confédérés vandalisés.

Monument vandalisé à Charlotte, Caroline du Nord
Monument vandalisé à Baltimore
Monument vandalisé à Charleston
Monument vandalisé à Charleston
Monument vandalisé en Nouvelle-Orléans
Monument vandalisé à St Louis, Missouri
Monument vandalisé à l’Université du Texas, Austin

Monument détruit à Durham, Caroline du Nord

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

16 commentaires

  1. Posté par Spipou le

    Ca va mal finir. La mairie de Charlottesville a fait du beau travail !

  2. Posté par j.j le

    Il manque la triple poussette et les deux mouflets qui la suivent … il ne devait pas y avoir assez de métal pour rendre cette scène si familière réaliste.

  3. Posté par Wouly le

    La mèche est allumée. Question mèche longue ou courte ?

  4. Posté par elsaesser le

    Pourquoi des individus hautement nuisibles comme ce vieux coprophage de soros ne sont-ils pas sous les verrous pour sédition ?

  5. Posté par UnOurs le

    Voyons le positif.
    Ces actions vont finir par réveiller l’ethnocentrisme blanc.

  6. Posté par Claire le

    Ça ne serait pas un peu raciste de mettre une statue d’une noire enceinte, renforçant ainsi le stéréotype des Africaines perpétuellement enceintes???!! En même temps (comme dirait l’autre!) c’est une menace du même type que celle formulée par Boumediene en 1974: « Le ventre de nos femmes nous donnera la victoire ». La submersion de l’occident par l’invasion migratoire arabo-musulmane et africaine est bel et bien En Marche.

  7. Posté par Astérix chez les islamistes le

    Cette statue d’une femme noire enceinte est moche
    d’autant que l’explosion démographique vient essentiellement de l’Afrique et que se sera le début d’une très grave crise et sans doute des famines
    à mon avis très très mauvaise idée
    enlevez cette mocheté
    autant ne rien mettre du tout
    plantez un arbre et tout le monde sera content

  8. Posté par Loulou le

    Soron devrait avoir toutes les tracasseries administratives imaginables aux fesses. Et son fils aussi, une sorte de clone en pire.

  9. Posté par Loulou le

    Un monument à la gloire du Grand Remplacement.

  10. Posté par LeTaz le

    @Monod
    Soros dépense beaucoup d’argent pour s’en prendre aux blancs aux USA comme en Euroope, c’est une certitude, mais est-ce réellement sont argent? Rappelons qu’ils possèdent plusieurs ONG « humanitaires » qui reçoivent des aides étatiques de plusieurs pays ainsi que des dons de privés. De plus ce Soros n’est que la partie visible de l’iceberg, il y a des gens beaucoup plus riches que lui qui le soutiennent…

  11. Posté par miranda le

    L’ESCLAVAGE quelle qu’en soit la couleur DEVAIT ETRE ABOLI.
    Que soit érigée la statue d’un général ayant lutté pour que persiste l’esclavage, paraît assez honteux au regard de ce qu’on enduré les esclaves de tout bord.

    Mais que Mr SOROS réactive les HAINES pour créer encore et encore de la DESTABILISATION devient de plus en plus insupportable. Nous commençons à le connaître assez bien EUROPE dans son rôle d’ensevelissement des peuples blancs. Si Dieu existe, qu’il le rappelle à lui.

  12. Posté par Yolande C.H. le

    Esclavage en Amérique du Nord:au-delà du racisme.

    « Il fait peu de doute que les Irlandais subirent les horreurs de l’esclavage autant (sinon plus au XVIIe siècle) que les Africains. Il fait aussi peu de doute que ces visages basanés que vous observez dans vos voyages aux Caraïbes sont très probablement un mélange d’ascendances africaine et irlandaise. En 1839, la Grande-Bretagne décida finalement seule de mettre fin à sa participation à la descente aux enfers satanique et arrêta le transport d’esclaves. Alors que cette décision n’empêcha pas les pirates de faire comme bon leur semblait, la nouvelle loi mit lentement fin à ce chapitre cauchemardesque de la misère irlandaise. »

    Tiré de :https://www.egaliteetreconciliation.fr/Les-esclaves-oublies-de-l-histoire-la-traite-des-Irlandais-26263.html

  13. Posté par kitty le

    Il faut croire que les noires enceintes ont apporté beaucoup aux Etats Unis. Beaucoup de délinquance ?

  14. Posté par Bussy le

    Une statue de femme noire enceinte…. au moment où tout le monde commence à se rendre compte que la démographie africaine est une bombe à retardement, est-ce bien nécessaire d’ériger une statue publique pour célébrer la pondeuse noire ?

  15. Posté par Patrice Monod le

    Soros grille sa fortune pour provoquer des violences, pour affaiblir l’économie US, juste dans le but de rendre Trump responsable.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (100'457 commentaires retenus sur 3'464'976, chiffres au 2 novembre 2016) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.