Suisse: La politicienne de gauche Jolanda Spiess-Hegglin traque les commentaires de droite sur Internet et les traine devant la justice.

Jolanda Spiess-Hegglin

Christian Hofer: A noter que c'est la même femme qui prétendait avoir été droguée et violée par un UDC.

Je vous laisse juger de la pertinence de son accusation à la lumière de ses actes.

**********

Une ancienne députée zougoise traque les insultes et les appels à la haine sur internet. Elle les traîne ensuite devant la justice.

Elle est désormais tellement rodée à la procédure qu'elle peut porter plainte en moins de cinq minutes.

(...)

Source et article complet

22 commentaires

  1. Posté par Jiff le

    Le soucis, c’est que cet univers est centré sur l’idée d’équilibre, or, pour pouvoir rétablir un équilibre dans le cas présent, il faudrait être en mesure de discuter et raisonner avec cette personne – et tant qu’à faire, autant que ça se passe en Suisse, pays de la négociation s’il en est.

    Mais ça, c’est totalement impossible à obtenir des socialauds, d’abord parce qu’ils se croient investis d’une mission quasi-divine, ensuite, et c’est le pire, parce qu’on ne peut raisonner avec des gens cultivés totalement hors sol et pour lesquels l’idéologie prime absolument tout (vous remarquerez que j’ai parlé d’une idéologie, c’est normal, il n’y a aucune place disponible pour une 2nde idéologie sous le crâne d’un socialaud) – donc, ils ont raison et vous, vous-avez tort.

    Ne croyez pas que j’affabule, j’ai été obligé d’en côtoyer quelques uns au fil de la vie, et cela s’est systématiquement vérifié sans aucune exception.

    La meilleure façon de s’en débarasser, c’est de faire comme si l’on ne les voyait/entendait/lisait pas, car le socialaud, surtout du genre féminin, est un pervers narcissique qui s’ignore pour qui le buzz populaire représente l’essence même de la vie, qu’il soit bon ou mauvais; ignorez-le complètement et il dépérira aussi sûrement qu’un souci que vous oubliez d’arroser.

  2. Posté par Charles Alexis le

    À vrai dire ou à dire vrai, suivant l’approche louable-de-gauche ou con-damnable-de-droite, je ne connaissais absolument pas cette charmante personne.
    D’après sa photo, ci-avant, je l’aurais imaginée dans le casting du remake Schwyzertütsch de Misery, d’après le Thriller de Stephen King.
    Difficile de faire aussi bien que l’inquiétante Kathy Bates dans le rôle de l’infirmière admiratrice ?
    Non, il suffit d’attribuer le rôle du romancier à … un écrivain UDC, par exemple !

  3. Posté par pepiou le

    À l’époque les psy parlaient d’hystérie, actuellement on parlerait plutôt d’exercice du droit de vigilance. A chaque époque son hypocrisie, à chaque époque ses perturbés.

  4. Posté par Jerry Jack le

    C’est vrai qu’elle fait peur cette créature. Je me demande si ça n’est pas un robot.

  5. Posté par Vengeur le

    Comment se fait-il qu’aucune plainte soit déposée contre ce personnage malfaisant ??…car utiliser l’internet pour traquer ceux qui ne pensent pas comme elle, et déposer plainte demande des moyens considérables…qui donc est derrière cette pécore ? qui la protège ? est-il légal de procéder de la sorte ou la « justice » ferme-t-elle les yeux ? d’ou le dépôt d’une motion aux chambres fédéral pour enquête afin de clarifier ce point. Les politiques (nationaux & états) peuvent-ils s’en occuper très rapidement, car les débordements ne vont pas tarder et je crains pour sa vie…..

  6. Posté par Koenig le

    Espèce de grosse folle .On a les mêmes […] en France qui se prenne pour des justicières

  7. Posté par berset georges le

    A voir la photo,on se croirait dans la série de science-fiction « V »!

  8. Posté par UnOurs le

    A la Libération, on la parachutera sur la place Tahir.

  9. Posté par bigjames le

    Voilà où mêne l’idéologie vert-pastèque…
    Des névrosés, des psychopathes, passant leur temps à emmerder les autres, surtout ses propres compatriotes.
    Je la verrais bien en compagnie de la journaliste égyptienne vomir sur un homme blanc, chrétien, qui n’a pas les mêmes idées qu’elle.

  10. Posté par Hexgradior le

    Fasciste immorale!!!

  11. Posté par Vautrin le

    D’accord avec l’Ours et Christian : le comportement de cette gauchiste relève de la psychiatrie, comme par exemple aussi celui des imbéciles « féministes » qui ont fait condamner la municipalité de Dannemarie (France) pour « sexisme » parce qu’elle avait placé des silhouettes de femmes dans l’espace public à l’occasion de l’année de la Femme. Malheureusement, nous assistons à la multiplication de ces comportements déviants, que pour ma part je placerais plutôt dans le tableau des psychoses. Lorsqu’un malade se croit investi d’une « mission », son comportement est celui du paraphrène. Lorsqu’il ne peut établir formellement de frontière entre lui et l’autre, et qu’il attend de l’autre de se comporter strictement comme lui-même, c’est la paranoïa. La quérulence est un symptôme que l’on rencontre aussi bien chez les psychotiques autolytiques (schizophrènes, paraphrènes) que chez les psychotiques fusionnels (paranoïaques et sadomasochistes). Le danger tient à ce que ces gens-là passent pour normaux et, pire, ont l’oreille des politiques et, hélas, des magistrats qui sont de grands ignorants en matière de psychiatrie et souvent de parfaits imbéciles en matière d’idéologie. Signes évidents de la décadence d’une civilisation !

  12. Posté par pépé le moko le

    En France il appelaient ces gens des collabos, cette dame nous surveille t-elle ?
    Dans ce cas nous ne serions plus en Suisse dans un pays libre, une démocratie, mais plutôt une dictature molle !

  13. Posté par Christian le

    En psychiatrie, on nomme cela un quérulent processif. Quand c’est un citoyen lambda ce n’est pas trop gênant, mais dès qu’existe ne serait-ce que l’ombre d’un pouvoir associé cela devient nettement plus toxique.

  14. Posté par UnOurs le

    Entre parenthèses, cette mentalité de flic, c’est paradoxalement un attribut très caractéristique de la mentalité de gauche.
    Comme disait le hussard Jacques Laurent: « je suis contre les curés, contre l’armée, contre la police; bref, je suis de droite. » ;-)

  15. Posté par bonardo le

    Mon dieu que c`est triste Chère Madame ,vous n`avez rien d`autre à faire ???
    Je suis de tout cœur avec vous ,vos souffrances me touche beaucoup ,comment vous aider ??
    Avec toute ma sincère compassion .

  16. Posté par UnOurs le

    A l’instar du comportement d’un Simon Mathey-Doret, l’ethnomasochisme poussé à ce point relève plus de la tare psychologique, de l’histoire familiale et personnelle que de la politique.
    La volonté de se perpétuer est une loi naturelle chez toutes les espèces, et peut-être même plus une loi entropique applicable à l’ensemble du réel. Privilégier systématiquement l’autre, le dehors, le non-être est un comportement objectivement dégénéré, « a-naturel ».

    PS: aux USA, on désigne ce genre d’attitude sous le terme fort amusant de « féminazi »:

    https://en.wikipedia.org/wiki/Feminazi

  17. Posté par Pholos Bob le

    Je suppose que cette dame a été souffre douleur dans sa jeunesse pour en arriver la. Elle devrait faire pareil pour tous les extrêmes car stigmatiser les Suisses en les traitants de racistes à tous bout champ devrait aussi être puni par la loi .

  18. Posté par fred le

    Pauvre sotte va !

  19. Posté par Carole le

    Ce n’est pas celle qui disait avoir été violée par un UDC lors d’une soirée très arrosée ?

  20. Posté par Le Taz le

    C’est bien Yolanda, tu vas recevoir ton petit foulard rouge comme la bonne petite bolchevique que tu es…

  21. Posté par coocool le

    La gauchiste dans toute sa splendeur…

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.