Suisse. Tessin: Le recruteur de djihadistes d’origine turque devrait bientôt être libre

suisse-islam

L’islamiste radical devrait être condamné à 2 ans et demi de prison, dont 6 mois ferme (...).

Incarcéré depuis février, l’homme devrait donc être libéré sous peu, pour autant que le TPF ratifie l’acte d’accusation.

Entre janvier 2014 et février 2017, l’accusé a tenté d’enrôler neuf hommes et une femme pour le djihad. (...)

10 commentaires

  1. Posté par Vivi le

    - Turkey has now become the first and only NATO member state that teaches « jihad » in its schools. Although the Turkish government claims that « jihad » means a « spiritual inner struggle for salvation, » the official Turkish dictionary defines it as a « war fought in the name of religion. »

    – « Why would a young man, indeed a young woman, would want to return to a country where there are 50,000 [political] people in prison, including 200 journalists, opposition media is gagged, women are second class citizens, and where Darwin’s theory of evolution has been taken off academic curriculum because it contradicts teachings of Islam? To these bright young kids, returning to Turkey must appear like hopping on H. G. Wells’s ‘Time Machine’ and travelling back a few centuries. » — Fuad Kavur, London-based Turkish-British film producer.

    LIEN: https://www.gatestoneinstitute.org/10793/turkish-education

  2. Posté par Jiff le

    « les Tessinois découvraient avec effarement que la menace terroriste touchait aussi leur canton. »
    Comme disent les gens dans le Sud de la france: « ils sont bien braves, ces Tessinois »…

    Au fait, il n’y aurait pas une recrudescence des chûtes de ravins ces temps-ci ?

  3. Posté par Daniel le

    Je pense que cela vaudrait vraiment la peine d’un article dans les Observateurs…

    Jolanda Spiess-Hegglin17 août 2017 13:16; Act: 17.08.2017 13:51 Print
    Elle dépose 150 plaintes grâce à un faux profil

  4. Posté par Bussy le

    Rassurez-moi, il sera expulsé de Suisse ?
    Parce que lui ne risque rien nul part, ce sont les autres qui risquent leur peau avec des ordures comme lui !

  5. Posté par Sergio le

    Tout ce qui pue la gauche, enseignement, justice, média, etc. est le soutien naturel du terrorisme islamiste.

  6. Posté par miranda le

    Les raisons de ce scénario nous échappent, mais un jour les citoyens que nous sommes auront tout l’éclairage nécessaire. Car les traîtres ne sont jamais longtemps confortés dans leur rôle de traître à la nation.

  7. Posté par Hexgradior le

    @coocool
    Je vous rassure; tôt ou tard, la Justice Immanente, la Vraie Justice qui ne fait pas de faveurs, retombera sur le coin de la gueule des gauchistes…

  8. Posté par SD-Vintage le

    En clair : l’état soutient le jihad.

  9. Posté par coocool le

    Ce salaud prends moins que pour un excès de vitesse ! Justice partiale, justice de gauche !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.