Allemagne: les crimes des « réfugiés » ont explosé. Les médias allemands ont menti, chiffres officiels à l’appui.

merkel migrant

La statistique policière sur la criminalité (PKS) pour l'année 2016 fournit des faits explosifs au sujet des crimes des « réfugiés ».

L'auteur Ines Laufer s'est immergée dans les profondeurs des statistiques afin de traiter les faits d'une manière compréhensible et vérifiable pour tous:

Il y a un mois, le ministre de l'Intérieur, Thomas de Maizière, a présenté la très attendue Statistique policière sur la criminalité (PKS) pour l'année 2016 et j'étais impatiente de l'avoir afin de pouvoir décrire le développement de la criminalité dans notre pays et la présenter.

Les résultats de mon analyse sont visibles ci-dessous, et je les ai comparés aux déclarations des médias populaires.

À titre d'exemple, je me concentre ici sur le Huffington Post - qui selon ses propres données atteint mensuellement 4 millions de lecteurs dans les pays germanophones.

1. La criminalité des « réfugiés » en comparaison à celle des « autochtones »

********************

HuffPost février 2017:

« Au cours des derniers mois, l'Allemagne a débattu à maintes reprises pour savoir à quel point les migrants et les réfugiés sont criminels.

Jusqu'à maintenant, le bilan s'établissait ainsi: En moyenne, ils ne commettent pas plus de délits que la population locale et le nombre de cas est en baisse ».

********************

Les faits identifiables dans les statistiques criminelles

En 2016, les demandeurs d'asile (= « réfugiés ») étaient en terme de criminalité globale plus de 600% davantage criminels que les Allemands (y compris les Allemands criminels issus de l'immigration et les détenteurs de la double nationalité). Ils étaient aussi deux fois plus criminels que tous les autres criminels étrangers:

Dans une population de 100'000 Allemands, il y a 1'913 suspects.

Dans une population de 100'000 étrangers, il a y a 6'847 suspects.

Dans une population de 100'000 "réfugiés" (1), il y a 13'930 suspects (sans prendre en compte les délits concernant la loi sur l'immigration)

statisques

Dans le cas de la criminalité violente, les «réfugiés» étaient 1400% davantage criminels que les Allemands (2) Le facteur entre les Allemands et les demandeurs d'asile est de 15,1 et entre les Allemands et les étrangers, il est de 5.

Dans une population de 100'000 demandeurs d'asile, le ratio de suspects de crimes violents est de 1'400% en comparaison avec une population de 100'000 Allemands.

Dans une population de 100'000 étrangers, le ratio de suspect de crimes violents est de 400% en comparaison avec une population de 100'000 Allemands.

Gewaltkriminalität

Concernant le terme « suspects », il est à noter qu'il s'agit d'individus dont la police a bien déterminé leur implication et qui sont ensuite remis à la justice pour procès.

Par conséquent, les différences énormes de la criminalité sont également prises en compte dans la répartition des prisonniers.

Par exemple, en 2016 à Baden Württemberg sur 100'000 Allemands, 41 auteurs ont été condamnés. Et sur 100'000 étrangers, 201 délinquants ont été condamnés - 5 fois plus.

Voici un aperçu des différents secteurs de la criminalité où les étrangers et les requérants d'asile ont été à chaque fois davantage criminels que les Allemands (en 2016).

Vergleich der Faktoren

Requérants d'asile :

Viols collectifs 42,7
Viols et agressions sexuelles 15,2
Criminalité violente 15,1

Concernant le délit de « viol collectif » le facteur, par exemple, est de 42,7. Les demandeurs d'asile ont ainsi été plus de 4000% davantage criminels que les Allemands concernant ce délit.

Concernant les blessures corporelles graves, les demandeurs d'asile ont été plus de 1400% davantage criminels que les Allemands.

 

gefährliche und schwere KV

2. Développement des « crimes des réfugiés »

 

********************

La version du HuffPost en décembre 2016:

« Les populistes de droite instrumentalisent..., afin de démontrer qu'il y a véritablement davantage de criminalité depuis la crise migratoire en Allemagne.

A présent, les chiffres prouvent enfin que ceux qui prétendent que ce ne sont pas complètement des cas isolés ont tort: Selon un rapport de situation confidentiel de la police fédérale allemande, les délits commis par les réfugiés ou pour lesquels les migrants ont été suspectés ont baissé fortement ».

Et en février 2017, le HuffPost déclarait:

« Le nombre des délits concernant l'atteinte à la vie tout comme les abus sexuels oscille à un niveau peu élevé.

********************

Les faits concrets en comparaison avec les statistiques criminelles de 2015 et 2016:

La criminalité globale a légèrement baissé en 2016 par rapport à l'année précédente. Ceci est dû au fait que les Allemands se sont montrés considérablement plus discrets en ce qui concerne la criminalité.

En contrepartie, la criminalité des demandeurs d'asile (= « réfugiés ») a littéralement explosé. Elle a augmenté de près de 60 % par rapport à l'année précédente (hors violations de la loi sur l'immigration), alors que l'augmentation des demandeurs d'asile a été au maximum de 25%. (3)

Concernant les délits violents tels que les assassinats, le nombre de suspects des demandeurs d'asile a augmenté de 100%, alors qu'il a baissé chez les Allemands de 6%. Le nombre d'Allemands assassinés a augmenté de près de 20% - une augmentation dont seuls les migrants sont responsables.

Pour les délits d'abus sexuels, le nombre de suspects « réfugiés » a augmenté de 120%, alors qu'il a baissé de 2,6% chez les Allemands.

Quant aux viols collectifs, le nombre de suspects allemands (avec une origine immigrée) a baissé de près de 10%, alors qu'il y a une augmentation de 130% de suspects "réfugiés" appréhendés.

Le nombre de cas détectés a presque doublé par rapport à 2015, le nombre des victimes allemandes a augmenté de près de 120%. (4)

Entwicklung_Fallzahlen_TV

3. La criminalité des Syrien, des Irakiens et des Afghans

********************

La version du HuffPost du 07 février 2017:

« Les Syriens, les Afghans et les Irakiens commettent proportionnellement aux autres migrants relativement peu d'infractions pénales.

********************

Les faits basés sur les statistiques PKS de 2016, tableau 62 (Infractions pénales et suspects de nationalité non allemande):

Au sujet des infractions concernant les attouchements sexuels qui portent particulièrement atteinte au sentiment de sécurité des femmes, les Afghans, les Irakiens et les Syriens dépassent même la criminalité élevée des Africains du nord (Nafris), comme le précise le graphique :

Vergleich_Nationalität_gegen die sexuelle Selbstbestimmung

Concernant ce délit, le groupe réunissant les Afghans, les Irakiens et les Syriens était non seulement huit fois davantage criminel que les Allemands, mais aussi presque quatre fois plus criminel que tous les autres étrangers et près de 25% plus criminel que les Africains du Nord (Maroc, Algérie et Tunisie).

4. Les déclarations de Thomas de Maizière

Lors de la conférence de presse du 24 avril 2017, Thomas de Maizière a été parfaitement clair concernant l'augmentation importante des délits violents et de la violence sexuelle, soulignant qu'elle a été causée par les migrants (= « réfugiés »), dont la criminalité a augmenté de façon disproportionnée :

 

********************

La version du HuffPost du 24 avril 2017:

« Il y a cependant eu une croissance au-dessus de la moyenne dans le domaine de la criminalité violente: Pour les meurtres et les homicides, une augmentation de plus de 14,3% a été enregistrée, pour le viol et à l’agression sexuelle, l'augmentation se monte à 12,8%.

« Ces chiffres doivent nous causer des soucis à tous, » a déclaré Maizière lundi. Il déplore une brutalisation de la société ».

********************

Le fait que l'augmentation massive de la criminalité concernant les délits graves a été causée par les « réfugiés » n’est tout simplement pas mentionné – à quelques exceptions près - par tous les médias.

Au lieu de cela, ce qui est suggéré aux lecteurs c'est que l'ensemble de la société - et donc la majorité des Allemands - est le déclencheur de la « brutalisation ».

Même sa déclaration relevant que 80% des victimes « réfugiés » ont été le fait d'autres « réfugiés », a été défigurée par les médias. (...)

Au contraire, la déclaration (du ministre) prouve qu'il y a peu de danger pour l'intégrité corporelle des « réfugiés » de la part de la population locale. Alors qu’à l’inverse, l'augmentation massive du nombre de victimes allemandes (avec un pourcentage en baisse des suspects allemands) pointe la dangerosité de ce groupe de personnes pour les autochtones.

Conclusion

Bien que j'ai choisi de prendre pour cible pour cet article le « HuffPost » en détail, cela aurait tout aussi bien pu être « der Spiegel » ou « die Süddeutsche » ou « der Focus » ou « die Zeit » ou « die Welt » ou « der Stern » ou, ou encore…

Entre les faits de la criminalité extrême des « réfugié » et les publications des médias grand public, il existe un énorme écart.

L’information concernant l'incroyable ampleur, selon laquelle les demandeurs d'asile sont globalement davantage criminels que les Allemands dans le domaine de la criminalité violente ainsi que dans la violence sexuelle, est systématiquement cachée aux gens par les médias courants.

Il devient évident que les gens ne sont pas informés, mais qu’ils sont manipulés, afin de les maintenir seulement sur le chemin du « Refugee-Welcome » prédestiné par la chancelière Merkel et le gouvernement allemand.

 

À cet égard, non seulement des demi-vérités omettant les informations importantes sont diffusées, mais souvent de véritables mensonges.

 

Nous avons affaire ici non seulement à un journalisme d'opinion stupide, mais à de la propagande d'Etat plus solide, telle que la RDA (Nd Schwarze Rose: la République démocratique allemande faisant partie du bloc communiste) n’aurait pu mettre plus minutieusement en scène.

Source Traduction libre Schwarze Rose pour Les Observateurs.ch

Source2

Rappel :

Allemagne: Les médias accusés de collaborer à la politique pro migrants de Merkel et de traiter les opposants de racistes

16 commentaires

  1. Posté par mc le

    Donald Trump n’a cessé de dire que : « the establishment is corrupted and the media is fake »
    Qui croire?
    actuellement ils essayent de tout faire pour le mettre dehors… I hope you know why.

  2. Posté par cathie le

    les allemands ont ce qu’ils souhaitent. Ils ont élu la Merkel pour que leur filles soient violées et battues. Si les Allemands souhaitaient un autre avenir pour leurs enfants, ils n’auraient pas élu la commanditaires des crimes contre leurs enfants. L’Allemand est un masochiste. Tous les Européens deviendront masochistes en accueillant les (migrants) criminels.

  3. Posté par maury le

    En GB aussi!!!!!!!!!

    Royaume-Uni : des gangs de violeurs condamnés à des peines allégées parce qu’ils sont musulmans et que « leurs victimes sont blanches »

    Le conseiller juridique du gouvernement britannique a déclaré que les gangs ASIATIQUES DE VIOLEURS ciblant des adolescentes de race blanche, ne sont plus incarcérés en raison du politiquement correct et de la peur des magistrats.

    Nous n’avons pas affaire à des gangs de violeurs « asiatiques », mais à des gangs de violeurs musulmans. La référence à « asiatique » ou simplement à des « bandes de voyous qui abusent de personnes vulnérables » [NDT : en anglais grooming gang : gang qui s’attaque à des personnes en état de faiblesse, leur promettant des cadeaux en échange de faveurs sexuelles], est un exemple aberrant du politiquement correct. Du n’importe quoi pour s’éviter l’étiquette redoutable d’ »islamophobie ». De nouveau on a massivement et scandaleusement dissimulé l’agression par des hommes musulmans, de femmes et de jeunes filles britanniques.

    La police, les politiciens et les organismes sociaux – ceux qui auraient dû protéger les jeunes filles – ont failli à leur tâche sans en subir les conséquences. Le bien-être moral de ces filles innocentes a été négligé et, jusqu’à présent, aucune de ces autorités, suite à une négligence inexcusable, n’a eu à répondre du manquement à leur devoir. Ces filles ont souffert, et la société britannique les a ignorées en raison de leur couleur de peau. Le racisme dans la société occidentale n’est reconnu que dans un seul sens : racisme du blanc envers les personnes de couleur. Denis MacShane, député de Rotherham entre 1994 et 2012, « a admis dans le World At One de la BBC, la présence d’une culture qui refuse d’admettre un échec du multiculturalisme », alors qu’une enquête révèle « que des conseillers pakistanais connus, bloquent les discussions sur les questions traitant de l’abus de faiblesse sur des personnes vulnérables« . Les personnes en charge de ce genre d’affaire disent que « la mairie leur a demandé d’être discrètes sur l’origine ethnique des auteurs de ces délits dans l’intérêt général du ‘bien vivre ensemble’ ».

    Ces gangs de violeurs musulmans continuent à bénéficier d’une impunité suite aux agressions dont sont victimes les femmes et les jeunes filles. Bien que les médias d’information aient fini par révéler leur degré de dépravation, très peu de ces hommes ont été traduits en justice, et pour ceux qui ont été condamnés, leur peine a été minorée. Justice n’a pas été rendue.

    Ajoutant l’insulte au délit, un membre britannique du gang des violeurs musulmans a répondu, alors qu’il était questionné sur la raison qui l’a conduit à agresser les jeunes filles et femmes britanniques non musulmanes : « Toutes les femmes blanches ne sont bonnes que pour une chose, se faire b****r par des hommes comme moi et à servir de poubelle, toutes les femmes comme vous ne sont bonnes qu’à ça ».

    Lord McDonald, ancien chef du service des poursuites de la Couronne et député libéral-démocrate a déclaré à juste titre, que « la Grande-Bretagne doit faire face à la réalité ‘ profondément raciste’ quant aux abus de faiblesse commis par des musulmans et des gangs de violeurs après l’affaire de Newcastle [NDT : Dix-sept hommes et une femme ont été reconnus coupables d’avoir participé à un réseau de trafic humain à Newcastle et forcer des femmes et des jeunes filles vulnérables, moyennant de l’alcool et des drogues, à avoir des rapports sexuels] ». Pourtant, le point de vue de Lord McDonald ne révèle qu’une partie du problème. Au-delà du racisme, le viol des femmes et jeunes filles soulève un problème plus important que les dirigeants occidentaux ont continué à ignorer volontairement : des crimes sont commis par des musulmans qui suivent la doctrine islamique. L’Occident est considéré comme le domaine de la guerre (Dar al Harb), et ces femmes sont considérées comme du butin. Les attaques djihadistes et l’invasion insidieuse et continue de l’Occident sont toutes également des composantes de cette guerre. Une société est condamnée quand elle se refuse à identifier son ennemi.

    « Les violeurs racistes ont été condamnés à des peines moindres parce que leurs victimes étaient des BLANCHES », par Zoie O’Brien, Express, le 12 août 2017 :

    Le procureur général a déclaré que des femmes blanches ont été violées avec brutalité et agressées sexuellement par d’importants gangs d’hommes asiatiques dans les communes et les villes du pays – mais quand il est question de condamnation – la dimension raciste du délit est largement occultée.

    Maintenant, les experts juridiques demandent aux juges britanniques de défendre correctement les femmes qui sont ciblées en raison de leur couleur de peau.

    Une levée de boucliers a suivi l’horrible affaire de Newcastle cette semaine, plus de 100 femmes et jeunes filles blanches, dont certaines n’avaient que 13 ans, ont été violées par un gang d’hommes asiatiques.

    Cette affaire n’est que la dernière en date où il est question d’écolières blanches jeunes et vulnérables agressées sexuellement par des gangs d’hommes asiatiques qui, en utilisant de l’alcool et des drogues, abusent de la faiblesse de leurs victimes.

    Le procureur général Robert Buckland, a déclaré que le racisme ne doit jamais être exclu du débat quand il est question d’agressions sexuelles en bandes organisées, ces attaques ont scandalisé la Grande-Bretagne.

    Il a déclaré au Daily Telegraph que la loi « ne fait pas de discrimination » entre toutes les formes de racisme, et que les peines devraient être plus lourdes pour le violeur ou le délinquant sexuel qui choisit ses victimes alors qu’il est motivé par un « racisme agressif ».

    Il a déclaré: « La loi ne fait pas de discrimination. Alors que le racisme est une circonstance aggravante, tous les mobiles du prévenu doivent être retenus, et non un seul ».

    « S’il existe un mobile raciste lors d’une agression sexuelle, la loi est claire : le tribunal peut condamner le prévenu a une peine plus sévère pour circonstance aggravante ».

    Des centaines de jeunes filles blanches mineures ont été violées à Newcastle par un gang qui a abusé de leur vulnérabilité – provoquant une secousse considérable. Une femme et 17 hommes ont été condamnés cette semaine pour de très nombreux délits sexuels.

    Des collectivités et des politiciens exhortent le procureur général à réexaminer les condamnations des personnes impliquées.

    Des détails épouvantables de cette affaire ont révélé comment les hommes se référaient aux filles en les qualifiant de « déchets blancs ».

    L’un de ces pervers odieux a déclaré: « Toutes les femmes blanches ne sont bonnes que pour une chose, se faire b****r par des hommes comme moi et à servir de poubelle, toutes les femmes comme vous ne sont bonnes qu’à ça ».

    Les prévenus étaient d’origine bangladaise, pakistanaise, indienne, irakienne, iranienne et turque, et beaucoup sont nés au Royaume-Uni, la plupart d’entre eux habitaient dans la partie ouest de Newcastle …

    Traduit de l’anglais par la Véritétriomphera.

    Source : https://www.jihadwatch.org/2017/08/uk-muslim-rape-gangs-handed-lower-sentences-because-victims-were-white

  4. Posté par LUEL le

    Je n’arrive pas à imaginer comment des journalistes peuvent tomber si bas. Ils n’ont aucun respect pour leur métier? Je vais envoyer copie de cet article a Huff Post France.

  5. Posté par pepiou le

    L’Allemagne peux se draper de démocratie mais, avoir une infinité de petits « Goebbels » à son service prouve qu’elle n’en a pas fini avec ses démons passés; pas de chance, les surhommes projetés hier se sont transformés aujourd’hui en migrants. Ach la guerre gross maleure …

  6. Posté par Palador le

    Quand est-ce qu’ils vont virer cette folle ?? Y a-t-il encore des hommes en Allemagne ?

  7. Posté par LeTaz le

    @tous
    Il faut bien comprendre que les médias ne sont pas corrompus, ils appartiennent à la mafia mondialiste. Merkel et d’autres politiciens en Europe ne sont pas des idiots, ils font également partie de cette mafia mondialiste. Ce qui est en train de nous arriver en Europe est le bis repetita de ce qui est arrivé aux russes avec le putsch bolchevique, les mêmes banquiers internationalistes sont à la manœuvre. Si vous souhaitez comprendre ce qu’il se passe, lisez Soljenitsyne II siècles ensembles, cet ouvrage en deux tomes est disponible en format pdf sur internet, curieusement il n’a jamais été traduit en anglais… Quand vous l’aurez lu vous comprendrez pourquoi!

  8. Posté par Astérix chez les islamistes le

    Vous avez voté la grosse bertha
    vous avez vu les dégâts et votre erreur
    amis patriote Allemands
    ne vous laissez plus manœuvrer par cette femme
    ou elle est folle à lier
    ou elle est possédée du démon

  9. Posté par Bussy le

    La Grosse Bertha est en train de foirer son plan Kalergi….. c’est des untermenschen dociles et mollachus qu’elle veut produire par métissage, alors que là, en important massivement des criminels, elle va fabriquer des métis violents qui s’en prendront tôt ou tard aux zélites nobles eugéniques !

  10. Posté par Sentinelle le

    @ Claude le 16 août 2017 à 13h18
    Si les Allemands/des votent encore une fois pour Merkel

    Le problème, c’est que le candidat en face, le SPD Martin Schulz (ex-marionnette de Bruxelles), n’est vraiment pas la solution… ! On attend désespérément un homme ou une femme intègre… Pour le moment, le seul parti qui défend encore les intérêts de l’Allemagne, la toute jeune AfD, vise à entrer au Bundestag. A moins qu’une secousse majeure ne vienne ébranler toute cette pourriture…

  11. Posté par Sentinelle le

    Cela rejoint parfaitement ce que j’ai posté hier soir au sujet de la rédaction de BILD – mais au moins, ces chiffres sur la PKS sont officiels !

    Embêtant : BILD est obligé de commenter – mais pas sur la première page, évidemment – les résultats d’un sondage INSA qu’ils auraient bien voulu arranger un tout petit peu… « Les Allemands se sentent-ils en sécurité chez eux ? » De moins en moins… ? Embêtant pour « les élites »… Et la rédaction de BILD ose encore faire semblant de s’étonner que la demande de (petit) permis de port d’armes ait augmenté de 74%…

    http://www.pi-news.net/gewalt-terror-sex-attacken-die-wahre-angst-der-deutschen/

    Oui, on se demande vraiment pourquoi : Après tous les efforts d’enjoliver les statistiques, de taire les noms des malfaiteurs, de prononcer des jugements ridicules…

  12. Posté par Claude le

    Nazi-Merkel doit se dire : les chiffres des statistiques allemandes sont XÉNOPHOBES !! Nous allons à notre perte, voulue pour ces gouvernements de gôche. Il y a prochainement des élections en Allemagne. Si les Allemands/des votent encore une fois pour Merkel, cela sera la preuve de la lobotomie des cerveaux à TRÈS grande ÉCHELLE (nationale ou européenne) pour tous les merdias (presse, radio, TV, etc …)

  13. Posté par miranda le

    ET OUI, on se refait pas. Comment voulez-vous qu’une dame Mme MERKEL qui a reçu le prix Coudenove-Kalergi, ne soit pas encore et toujours PRO-IMMIGRATIONNISTE, malgré les faits qui lui démontrent que nous sommes dans UN CHOC DES CIVILISATIONS.

    MERCI pour ces informations et statistiques qui seront très importantes pour démontrer aux naïfs bien-pensants et immigrationistes CE QUE LEUR ATTITUDE IRRESPONSABLE nous réserve mais réserve à nos enfants et A LEURS ENFANTS.

    LES MONDIALISTES SERONT UN JOUR JUGES. Cela prendra du temps, mais ils le seront.

  14. Posté par Christian Hofer le

    Rien qu’en lisant la conclusion de cette experte, cela fait froid dans le dos…

    La démocratie est bel et bien morte avec ces médias corrompus!

  15. Posté par Le Taz le

    Mais quelle surprise, les médias sous contrôle néo-bolchevique mentent… Nous n’avons que deux solutions: 1. Faire connaître les sites de reinformation. 2. Ouvrir les yeux à un maximum de gens en y allant par étapes, une info par ici, une info par là afin d’exciter leur curiosité tout en évitant le reget. La grande majorité de la population a le cerveau totalement lavé par des décennies de mensonges et de manipulation.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (100'457 commentaires retenus sur 3'464'976, chiffres au 2 novembre 2016) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.