Un Italien : « Je préfère 10 ans de fascisme plutôt qu’une Europe africanisée »

invasion-nègre

“Je préfère 10 ans de fascisme plutôt que de subir ce qui se prépare : une Europe africanisée, détruite, dans laquelle nous serons des étrangers chez nous. Dans laquelle nos enfants ne seront que de la chair à consommer et à tuer.”

Tel est le coup de colère d’un citoyen réagissant à la détresse des habitants de Vintimille, submergés par le tsunami migratoire venu d’Afrique. Un coup de colère qui en dit long sur le ras-le-bol des peuples face à l’immigration sauvage et que les dirigeants européens seraient bien avisés de ne plus ignorer.

Suite

7 commentaires

  1. Posté par Maximus le

    Une Europe Africanisée ne sera plus l’Europe mais l’Afrique délocalisée
    tandis que les blancs :
    comment vous le dire ?
    Vous serez leurs esclaves ou tout du moins inférieurs à eux qui seront en surnombre

  2. Posté par toyet le

    En effet Churchill appréciait le Duce, si nous n’avons pas le droit d’être anti parlementaire, nous sommes dans une dictature……

  3. Posté par Peter K le

    Le Duce était avant tout un patriote, qui a combattu lui, jamais il n’aurait laisser son pays devenir la poubelle de l’Afrique, cet italien a raison, un systeme fasciste en Europe permettrais de stopper l’invasion et de nettoyer les ecuries d’Augias!

  4. Posté par Loulou le

    UnOurs, on ne va pas nous mètisser mais nous absorber. Métissez un blanc blond et un noir, cela donne un noir plus clair.

  5. Posté par Loulou le

    C’est moi qui dit cela dans un commentaire placé sous l’article cible. Et je ne suis pas Italien mais un bon Suisse de souche.

  6. Posté par UnOurs le

    Un système, « fasciste », « américanisé » ou quoi que ce soit d’autre, ça se change, ça s’amende ou ça disparaît.
    Une population que l’on métisse, c’est pour toujours.

    En matière identitaire, ne jamais prendre des chemins sans retour.

  7. Posté par Hexgradior le

    Il était où ce brave monsieur pour s’ériger contre une Europe américanisée?

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (100'457 commentaires retenus sur 3'464'976, chiffres au 2 novembre 2016) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.