La Suède est-elle un État failli ?

suède-islamisee

Par Judith Bergman

Traduction du texte original: Sweden: A Failed State?

L'Etat suédois, en parfait acteur orwellien, a choisi de combattre les citoyens qui pointent les problèmes posés par les migrants.

Quand l'agent de police Peter Springare a déclaré en février que les migrants commettaient un nombre disproportionné de délits dans les banlieues, il a fait l'objet d'une enquête pour incitation à « la haine raciale ».

À l'heure actuelle, un retraité suédois de 70 ans est poursuivi pour « discours de haine », parce qu'il a écrit sur Facebook que les migrants « mettent le feu aux voitures, urinent et défèquent sur la voie publique ».

La situation sécuritaire de la Suède a atteint un tel seuil critique que le chef de la police nationale, Dan Eliasson, a lancé un appel à l'aide à la population. […] Le nombre des « zones vulnérables » (« zones de non-droit ») est passé de 55 à 61 en un an.

Suite : Gatestone Institute

7 commentaires

  1. Posté par Aude le

    petitjean@
    Le syndrome de Stockholm…..

  2. Posté par Aude le

    Le Gouvernement suédois a ce qu’il mérite….quant aux suédois…à croire qu’ils veulent…en majorité….se suicider!!!!
    Bon enterrrement…….

  3. Posté par Nicolas le

    Un grand merci aux Vikongs de réaliser cette folle expérience qui va immanquablement leur exploser à la figure, et de montrer ainsi aux autres peuples du monde occidental l’exemple à ne pas suivre. Ceux qui y survivront auront bien mérité le prix Nobel de la connerie.

  4. Posté par petitjean le

    En Suède les femmes ont pris le pouvoir et les hommes, les vrais ont disparu
    pour qui votent les suédois ? Alors, ils ont ce qu’ils méritent !
    encore récemment des femmes ont trouvé des circonstances atténuantes aux nombreux crimes et délits commis par les « nouveaux venus » au prétexte que c’était un « problème culturel »
    Quand on est à ce point de dérangement mental , il n’y a plus d’espoir……………

  5. Posté par Samba 22 le

    N’oubliez jamais que leur chef celui qui a peur d’être en photo était un pedophile !!!!!
    Ça laisse rêveur

  6. Posté par Panache l'Écureuil le

    Qualifier les « zones vulnérables » de « zones de non-droit » n’est pas tout à fait pertinent. « Non-droit » voudrait dire anarchie totale, anomie, chaos, loi de la jungle. Dans ces zones règne en réalité la LOI DE LA CHARIA, une loi parallèle, une loi de REMPLACEMENT qui est celle de l’oumma. Mais dire cela reviendrait à reconnaître que des pans entiers du territoire sont déjà sous la coupe des islamistes.
    Pour combattre vraiment le Mal, il est nécessaire de le qualifier par les mots justes, même si ces derniers font peur.

  7. Posté par Claude le

    C’est PAS GRAVE, on attend sans rien faire pendant 5-10 ans et on regarde le résultat : 10-30 millions de morts égorgés par ces fanatiques !! Et je suis très optimiste, les chiffres devraient être 10 à 20 fois pire ! Nos gouvernements sont les lavettes, sans cou — lles ! Il faut des gouvernements FORTS qui répondent fermement aux attaques de l’isalm !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (100'457 commentaires retenus sur 3'464'976, chiffres au 2 novembre 2016) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.