9 commentaires

  1. Posté par hausmann conrad le

    Les étrangers ne doivent pas manifester en Suisse! Donc à renvoyer en express ! de plus ils sont certainement illégaux et sans papier etc. RETOUR à l’expéditeur dans les 24 h. (Comme le fait l’Arabie Séoudite.)

  2. Posté par bonardo le

    Retour dans votre pays ,et laisser nous tranquilles en Suisse ,cela ne nous concerne pas .

  3. Posté par Marie-France le

    Vous êtes sûrs que ce sont des Erythréens derrière la banderole ????Ne serait-ce pas plutôt les « saints » de Jean Raspail ?

  4. Posté par Gabrielle le

    Contribuables suisses : des droits mais surtout des devoirs. Pseudo-réfugiés érythréens (et autres) : des droits. De manifester chez nous. Pourquoi ? De la situation au bled ? Bordel alors ! qu’ils y restent et qu’ils le défendent, ces lâches !!!

  5. Posté par aldo le

    Quand on écrit une centaine d’Érythréens, on nage en pleine propagande. Avez-vous vu le nombre, le photographe semble avoir eu de la peine à les trouver non ? C’est exactement de même nature que toutes les manifs fabriquées par les socialo-commnunistes de Mélanchon de nord-africain. Les preuves on été maintes fois démontrées, les cortèges qui tournent en rond ou comme sur la photo, une seule bande avec du vide derrière et des participants médiatisés pas trop bronzés. Au moins pour cette superbe prestation des élites médiatiques de Tamedia-Pravda, ils mériteraient un voyage simple course en Ethiopie pour se refaire une santé et tester le vivre ensemble sur place, un Erasmus à la sauce Vals avec une ordonnance du Dr. Micron.

  6. Posté par Aude le

    Ah…je ne sais pas comment font-ils ces Érythréens ?
    État de guerre permanent…..j’en doute…disons qu’ils sont en état de siège permanent…
    Et meme avec ça…ils arrivent à passer de bonnes vacances chez eux…..aller comprendre..
    Par contre et là sans aucun doute…leurs femmes sont en état de grossesse permanent..7-10 enfants…peut importe c’est l´Etat Suisse qui paye….et largement….
    Et si une famille pauvre Suisse aurait la même idée…les soi-disant libéraux-radicaux de ce pays leur diraient comme Il y a 20 ans….c’est une affaire privée….qu’elle se débrouillent….
    Mais voilà…les Suisses ont juste conscience…qu’avoir des enfants c’est prévoir de les élever seuls….et d’assurer leurs besoins…..
    Et….on arrête de chialer prétendant que notre population est vieillissante…car pour un remplacement….ce n’est pas des prof en sciences es…machin….ou une masse de toubibs et autres super-qualifiés en tous genres qui nous remplacerons….tant s’en faut….

  7. Posté par J.J. le

    Entièrement d’accord! Qu’ils s’achètent une paire de c……. et qu’ils aillent faire ce que les Européens ont su faire pendant des siècles! Aaaaaaah mais j’oubliais ce ne sont que de fumistes branleurs…

  8. Posté par aldo le

    Avant ces Falashas étaient bienvenus en Israel pour faire une main-d’oeuvre acceptable à bas prix et maintenant qu’ils se sont révélés insupportables, paresseux mangeurs de prestations sociales alors qu’initialement bien qu’accueillis comme d’origine casher, les voilà rejetés et devenus du pain béni pour la Sommaruga. Ce qui devient mauvais en Israel, devient subitement bon pour chez nous et vous ne vous interrogez pas sur les interconnections des trahisons qui constellent la vie politique suisse ?

  9. Posté par Fan.. le

    Mais qu’ils aillent se battre dans le leur pays de m….. et qu’ils nous foutent la paix !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (100'457 commentaires retenus sur 3'464'976, chiffres au 2 novembre 2016) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.