Snapchat : en jupe et nombril à l’air, une inconnue affole l’Arabie saoudite (VIDEO)

post_thumb_default

 

Ce n'est qu'une simple vidéo publiée sur Snapchat, mais elle agite pourtant le débat public en Arabie saoudite depuis plusieurs jours. On y voit une jeune femme anonyme se promener en jupe courte et en crop top près de la ville saoudienne de Ushaiger, un site historique situé dans le désert, à 200 kilomètres de la capitale Riyad.

Plusieurs médias saoudiens rapportent que l'attitude et le tenue de la jeune femme visibles dans cette courte séquence tournée dans une région réputée pour ses mœurs conservatrices ont provoqué de vives réactions sur internet. Comme le rapporte le média en ligne Okaz, certains internautes exigent une punition – d'autres en profitent pour ouvrir un débat sur la modernisation des règles vestimentaires pour les femmes.

«De la même manière que nous respectons les lois des autres pays lorsque nous nous y rendons, les visiteurs doivent respecter celles de notre pays», a ainsi déclaré l'écrivain saoudien Ibrahim al-Munayif, cité par Associated Press le 17 juillet. Un avis partagé par plusieurs anonymes qui ont posté différentes versions retouchées de la photographie, couvrant les jambes dénudées de la jeune femme. «Ne contribuez pas à la célébrité des imbéciles», commente par exemple cet utilisateur de Twitter.

A l'inverse, plusieurs internautes ont réagi en s'insurgeant contre une règle qui affirmerait que «montrer sa peau est mal».

D'autres soulignent le «deux poids deux mesures» en vigueur en Arabie saoudite, qui autorise les hommes à «faire ce qu'ils veulent» mais interdit aux femmes de montrer leurs jambes.

La monarchie du Golfe impose théoriquement aux femmes de porter des vêtements amples, ne laissant pas paraître la peau. La plupart d'entre elles portent également un voile couvrant la tête et les cheveux — même si certaines exceptions sont prévues, notamment pour les dignitaires étrangers. Lorsqu'elle accompagnait son père en voyage à Riyad, Ivanka Trump, la fille du président des Etats-Unis Donald Trump, ne portait d'ailleurs pas la tenue traditionnelle des Saoudiennes... ce qui semble avoir inspiré certains internautes.

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

7 commentaires

  1. Posté par enebre le

    Les Saoudiens sont quand même la plus grande source de financement de notre invasion par les musulmans et de ses groupes de djihadistes. Alors permettez moi de faire cet amalgame facilement.

  2. Posté par Michel le

    Pendant que les religieux byzantins étaient occupés à discuter de la question théologique du sexe des anges, les turcs ottomans prenaient la ville de Constantinople.
    Pendant que vous perdez votre temps à discuter chiffons, les barbares envahissent l’Europe ! La sauvagerie s’installe, gagne tout le continent et notre civilisation bi-millénaire recule.
    Vous êtes contents ?

  3. Posté par Melany le

    @Maurice… Et ? il est ou la relation avec leurs tenues vestimentaires ? Si nous n’arrivons pas à faire respecter nos propres règles à ce sujet dans notre pays, ce n’est certainement pas dû à celles de ce pays où se déroule ce fait divers ! Mais bel et bien parce que nous sommes des incapables ! Et ce principe est valable pour tous les délits répertoriés dans notre pays ! A justice laxiste…. je vous laisse imaginer la suite !

  4. Posté par Maurice le

    @Melany. Ce ne sont pas des Saoudiens, mais ce sont des musulmans, comme les Saoudiens, souvent financés par des Saoudiens à travers les mosquées qu’ils fréquentent à l’étranger.

  5. Posté par Melany le

    @Enebre… j’ai rarement entendu/lu, que les saoudiens étaient coupables de viols, attaques et autres agressions dans notre pays et sur nos femmes ! Maintenant si vous parlez des personnes réfugiées qui font souvent la Une des journaux, ce ne sont pas des saoudiens ! Ils ont certes (pour nous) beaucoup de défauts (ils vivent au moyen âge, les femmes sont maltraitées etc.) mais je crois qu’il ne faudrait pas tout mélanger non plus ! Cela dit, je suis ravie de lire Bussy qui est juste ! Je défends exactement les mêmes idées ! Chez nous, on fait ce qu’on veut, chez les autres on doit s’adapter point barre ! Ce qui a été fait (se balader en minijupe, filmer et publier sur un réseau social) n’est rien d’autre que de la provocation malsaine ! C’est au grand jamais comme cela que les choses peuvent changer ! Par ailleurs, la tenue exigée chez les saoudiens pour les femmes, est similaire à celles que les hommes portent et pour cause, avec un tel climat, ces tenues sont fort appréciables !

  6. Posté par enebre le

    En accord avec Bussy, et j’ajouterais qu’ils doivent aussi respecter nos femmes chez nous, et se comporter correctement dans nos pays. Exit les viols, les attaques et autres agressions qui leurs sont coutumières.

  7. Posté par Bussy le

    L’écrivain saoudien a tout a fait raison, il faut respecter les lois du pays dans lequel on se trouve, c’est la moindre des politesses. J’ajouterais les lois et la culture, donc en Europe, pas de burka, voile et autres accoutrements choquant la culture occidentale.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.