Une mosquée berlinoise face à la terreur intellectuelle islamique

Mireille Vallette
journaliste
post_thumb_default

 

Comment est-il possible que le simple fait de cultiver d’autres pratiques que celles des orthodoxes vous expose à un meurtre? Cet état de fait semble être accepté comme une normalité islamique. L’islam intolérant sévit sans trêve. Par le radicalisme des idées, par les attentats, par le terrorisme intellectuel. Les réactions d’innombrables musulmans à l’ouverture de […]

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

2 commentaires

  1. Posté par UnOurs le

    Une « mosquée berlinoise », rien que ça devrait suffire à faire hurler !

  2. Posté par miranda le

    Je reprends certains propos très pertinents contenu dans le texte que j’ai lu parce qu’ils révèlent vraiment ce qu’est encore cette religion aujourd’hui, religion SURTOUT PRISONNIERE :

    – de cette violence et intolérance qui représente une sorte « d’acquis » considéré comme normal

    – de l’influence du Panarabisme, Wahabisme véhiculé par les frères musulmans

    – et surtout d’une pensée effroyablement patriarcale. Laissant penser que cette religion a été créée par des hommes et pour des hommes.

    Cela ne peut que scandaliser les « conservateurs » de voir qu’une femme propose autre chose que leur programme SCLEROSANT DE LA PENSEE.
    BRAVO MADAME.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (100'457 commentaires retenus sur 3'464'976, chiffres au 2 novembre 2016) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.