Pourquoi les migrants ne repartent-ils pas ? le système d’expulsion connaît de grave dysfonctionnements

post_thumb_default

 

Crise migratoire. En théorie, les expulsions de personnes entrées illégalement en France existent. En pratique, le système connaît de graves dysfonctionnements. Un maquis judiciaire impénétrable. C’est par ces mots, lâchés sur un ton désabusé, qu’un ancien responsable des questions migratoires au ministère de l’Intérieur décrit le système de reconduite à la frontière. Le constat en […]

Cet article Pourquoi les migrants ne repartent-ils pas ? le système d’expulsion connaît de grave dysfonctionnements est apparu en premier sur Fdesouche.

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

4 commentaires

  1. Posté par Blocus le

    Le coût des renvois 20minutes, 17.7.17, page 6
    9,5 millions C’est en francs, le prix payé en 2016 par le Secrétariat d’Etat aux migrations pour renvoyer les requérants déboutés, soit 1,2 million de plus qu’en 2015. Une différence qui tient aux vols spéciaux, dont le nombre est passé de 228 à 345, selon la « Schweiz am Wochenende ».https://www.schweizamwochenende.ch/
    ***
    Soit, 27’536.- Chf/déboutés renvoyés.
    Mais ce qui choque, c’est le nombre ridiculement bas des expulsés.
    30’000.- Chf, c’est le minimum qu’ils nous coûtent en 6 mois.

  2. Posté par observateur le

    Connaissant bien l’Afrique pour y avoir passé une partie de ma vie, je tiens a informer nos bonnes âmes pleine d’humanisme et de générosité.
    Il y a déjà 30 ans , j’ai été extrêmement surpris par l’obssession des jeunes Africains et même des enfants à émigrer. Dans des écoles au Mali, en Cote Divoire etc…à la question anodine :  » quel métier voulez vous faire quand vous serez grands ? « , la réponse unanime : « aller vivre en France ». Cela m’a surpris et j’ai fini par comprendre que l’exemple de l’immigré qui revient en vacances dans son village avec argent, voiture et parfois une femme Européenne acquiert un statut supérieur. Il sauve sa famille de la misère ( les salaires étaient de 20 francs/mensuel et en donnant à ses parents 250 francs, c’était l’équivalent d’un revenu annuel. Cela n’a guère changé et un requérant qui obtient l’asile , même au social, son revenu est multiplié par 100 ).
    Si on rajoute les aides ( logement, nourriture, soins, transport etc..), c’est la loterie.
    Il y a aussi une fascination pour l’Eden Européen. Dans chaque famille Africaine, la discussion récurrente est: « comment faire pour avoir un frère, une soeur, un père , un oncle etc…en France ou en Europe ?  »
    vu le chaos actuel, la natalité Africaine explosive et irresponsable ( plus de 7 enfants par femme), ce qui entraine les conflits pour l’eau, la terre , la nourriture, le seul moyen est d’aller en Europe où l’abondance contraste avec la pénurie chez eux.
    Il faut savoir aussi que les vrais réfugiés représentent moins de 5% et que les autres sont des « économiques » qui tentent leur chance. Evidemment, ils mentent car c’est le seul moyen d’espérer obtenir le statut pour résider en Europe et avoir les prestations et avantages. Ils traversent beaucoup de pays où ils sont pourtant en totale sécurité , mais avant même leur départ, ils savent ou « attérir » car ils ont déjà choisi le pays le plus intéressant. Ils ne viennent pas pour l’amour de nos pays ou de notre culture, mais pour les prestations et avantages. pour preuve, ils ne veulent pas rester dans les pays qu’ils traversent où il n’y a aucune prestation.

  3. Posté par Dominique Schwander le

    Trouvez dans l’histoire européenne des envahisseurs qui repartent quand ils reçoivent des subventions?
    Invasion: pas de subvention!

  4. Posté par kitty le

    Les  » humanitaires gauchos  » leur font croire qu’ils sont les bienvenus, que l’Europe a besoin d’eux, de leur culture si enrichissante et les associations bien pensantes sont toujours là pour les clandos. A nous, les zélites veulent faire croire que ces africains vont payer nos pensions , nos soins etc alors que c’est nous qui les entretiendrons . Comme on fait du reste avec les arabo-musulmans depuis des dizaines d’années.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.