France : toujours plus d’attaques contre la police attirée dans des guets-apens

post_thumb_default

La France a des problèmes de société de plus en plus graves dans ses banlieues. La racaille attaque la police sans raison. Auparavant, les attaques de policiers étaient les conséquences de frustrations, à présent cela se passe sans raison apparente. Ces criminels utilisent des méthodes bien connues au Proche Orient, en Syrie et en Iraq, avec un mode opératoire très élaboré. Ils attirent les policiers dans un guet-apens en simulant la fuite. La police ne connaît pas leur nombre, mais sait seulement qu’ils seront plus d’une centaine de criminels à s’abattre sur eux, comme dans une attaque militaire au Proche-Orient. Les six dernières semaines, il y a eu six attaques de ce genre. La police n’a pu procéder qu’à deux arrestations en tout.

En Suède, par contre, la police a durci ses méthodes et procède massivement aux expulsions des déboutés, tandis que la population reste encore favorable aux migrants.

Un réfugié irakien est interviewé à la fin du reportage. Il exprime sa crainte que les Suédois ne deviennent intolérants aux étrangers à cause du fait que les attentats sont perpétrés par des « étrangers » (sic !), et qu’ils ne deviennent racistes à l’égard de ceux qui n’ont pas le bon faciès.

Traduction libre Cenator pour Les Observateurs

Source : Echo TV

6 commentaires

  1. Posté par SD-Vintage le

    Casseur de flic, le premier boulot de la nomenclature gauchiste dans les années 60.

  2. Posté par colt seavers le

    c est vrai que les guet apens visant la police française pour casser du (sale flic ) a lieu tous les jours par les arabes en France et ses banlieue , mais pas que la police , les pompiers et les ambulanciers sont aussi visé et même les médecins généralistes , des guetteurs font les guet et quand un médecin se présente il téléphone pour savoir si un médecin a vraiment été appelé , les Traffic de drogue sont partout en zone occupée dite banlieue , ils mettent le feu a des voitures ou des palettes de bois et quand les pompiers arrivent et la police , 100 arabes caché derrière un mur sortent et attaquent les secours , brulent les ambulances et les camions de pompiers avec des cocktails Molotov , brulent vivant des policiers , on se croirait en cis Jordanie ou a gaza , 800 zones de non droit en France et 61 en Suède ou c est la même chose q u en France

  3. Posté par Claude le

    Il existe des LOIS. Si ces lois sont transgressées, il y a une sanction. Je doute TRÈS fort de la volonté de les appliquer !! (Gouvernements, préfets, chefs des polices, gendarmes et bientôt armée gangrénée par les muzz et autres gôches …). Dommage, les dégâts collatéraux seront énormes !

  4. Posté par Aldebert Després le

    Bravo la police suédoise ! Ces aliens envahisseurs barbares n’ont que ce qu’ils méritent !

  5. Posté par Citoyen outré le

    Il n’y a qu’une solution: l’armée qui doit se montrer impitoyable en utilisant tous les moyens à sa disposition.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (100'457 commentaires retenus sur 3'464'976, chiffres au 2 novembre 2016) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.