Les casseurs de Hambourg : sans doute les mêmes que les casseurs anti-Pegida !

casseurs

L’extrême gauche et Pegida

La TagesZeitung a révélé en février 2015 que la quarantaine de bus remplis de contre-manifestants Antifas avaient été affrétée par le gouvernement allemand et les manifestants rémunérés 25 euros de l’heure, avec bières gratuites et autres frais accessoires payés.

Le gouvernement allemand n’avait donc rien trouvé de mieux, pour terroriser les manifestants pacifiques du mouvement Pegida, que de les faire casser par ces barbares de l’extrême gauche.

Leur crime ?

Ces patriotes n’étaient pas d’accord avec l’invasion musulmane et la destruction programmée de leur pays !

Il fallait casser le mouvement Pegida, qui risquait de  devenir une menace électorale. Alors, sans état d’âme, ils ont lâché les « chiens » et les médias contre Pegida. Agressions physiques, diabolisation, calomnies, procès… on n’a pas fait dans la dentelle pour museler ce mouvement.

 

Militants ou hooligans ?

La chaîne RT a publié en début d’année une vidéo où elle explique qu’un groupement d’extrême gauche de l’Université de Hambourg a effectué, durant des mois, un entraînement militaire en prévision du G20 de juillet 2017.

Le but de ces casseurs était de déclencher la révolution par le chaos, le pillage, la casse et les violences.

 

Des actions similaires ont eu lieu périodiquement partout en Europe.

En Suisse, les enfants chéris de la Reitschule à Berne, ou de l’Usine à Genève ont participé à de telles « réjouissances ».

La Suisse a subi de nombreuses fois de tels déchaînements de violence de ces bandes de pseudo-militants, mais malgré les dégâts répétés, l’extrême gauche ne représentait pas un problème selon l’establishment. Les journalistes et les politicards expliquaient à la population que les « manifestants » exerçaient leurs droits démocratiques, malgré les casses répétées et prévisibles … et les conséquences terribles pour bien des commerçants et des habitants.

Les actions de ces  hooligans bénéficiaient d’une lecture idéologique de gauche, c’est pourquoi ils jouissaient d’une immunité accompagnée de l’étiquette de militants politiques. Le véritable danger, c’était « l’extrême droite ».

Les arrestations et les peines  infligées aux casseurs restent, jusqu’à présent, toujours dérisoires, une indulgence qui encourage la récidive.

 

Un tournant après les casses subies à Hambourg ?

Mais avec les violences et les destructions commises à Hambourg, les anarcho-gauchistes ont réussi une démonstration de force sans précédent et cela devrait changer la donne. Leur action avait une allure de guerre et ils ont laissé un vrai champ de bataille sur leur passage.

Peut-être que la dérive suicidaire de l’Occident est à un tournant. Les gens vont enfin commencer à réfléchir. Grâce à internet, on ne peut plus étouffer la voix de la raison.

Tout d’abord, Donald Trump, à Varsovie, a posé la question aux pays occidentaux : est-ce que nous avons la volonté de survivre ? Est-ce que nous allons survivre à l’invasion migratoire ?

Trump a averti les Européens qu’ils risquent de tout perdre, qu’ils doivent se ressaisir s’ils veulent survivre.

 

Après le déchaînement des casseurs à Hambourg, les gens commencent à établir des liens, on peut constater cela partout sur les réseaux sociaux.

Les gens réalisent que les méthodes utilisées par les casseurs sont des méthodes de terroristes.

- Aveugler au laser un pilote d’hélicoptère qui surveille la conférence est un acte de terroriste.

- Bouter le feu, lancer des objets sur les forces de l’ordre, lancer des cocktails Molotov, le sont également.

Comme le discours de Trump, les événements de Hambourg commencent à résonner dans les têtes, l’enfumage par les médias et les bien-pensants au pouvoir devient une entreprise de plus en plus difficile. Les gens réalisent que la gauche, l’extrême gauche et l’establishment travaillent main dans la main à la destruction de notre civilisation.

Mais si cette prise de conscience n’est pas accompagnée de courage, d’actes, rien n’arrêtera notre destruction.

 

Ou tout va-t-il continuer comme avant ?

Les journaux allemands, dès la fin du G20, ne parlent plus que des éventuels effets de ces événements sur les élections à  venir, alors que la ville de Hambourg est méchamment sinistrée, et que de nombreux policiers sont hospitalisés.

Tous les Allemands savent que Hambourg est saccagé, pillé, que des commerces en nombre sont détruits. Ce déchaînement de barbarie, de bestialité fera exploser les impôts, les frais d’assurances et finalement les braves gens payeront la facture… et tout cela était prévisible, attendu.

La racaille « anticapitaliste » est majoritairement sans activité lucrative, vivant de l’aide sociale et d’autres subventions pour mouvements alternatifs, des fils à papa en nombre… une racaille soutenue par des universitaires travaillant dans les ONG ou faisant du social.

 

L’organisation nécessaire à la création de ce chaos a été très importante et professionnelle.

Acheminer 20'000 casseurs de toute l’Europe, y compris de la Russie, nécessite des moyens, aussi bien sur le plan tactique que financier et logistique (étude approfondie des lieux, connaissance de la ville, organisation des casseurs pour détruire efficacement l’organisation policière, diriger le déchaînement de la barbarie, rien n’a été laissé au hasard).

Quelle logistique pour acheminer, nourrir, loger, vêtir en noir, munir de cagoules toute cette racaille !

Après le G20, la porte parole des anarcho-gauchistes a fait une déclaration aux médias, cette démonstration de force est considérée comme un succès complet !

 

Qui est derrière eux, et avec quels moyens et quels buts les « tireurs de ficelles » à l’arrière-plan agissent-ils ?

Est-ce que les gouvernements le savent mais ne veulent pas le dévoiler?

Jusqu’à quel point les ONG et les politiciens gauchistes sont-ils impliqués ?

Est-ce que la complaisance des Etats occidentaux va continuer comme si de rien n’était ?

 

Pour les patriotes également, une série de réflexions s’imposent.

Nous savons que tous les gauchistes sont favorables à ce type de chaos et à l’invasion migratoire musulmane car tous visent la destruction de notre civilisation.

 

A quoi devons-nous nous attendre ?

Les membres de l’establishment sont majoritairement dans le déni, la bien-pensance, la veulerie et la seule chose qu’ils craignent est la perte de leur statut, de leur influence, de leurs pouvoirs et de leurs privilèges.

Pour les médias et l’establishment, les peuples européens et leur destin ne sont qu’un élément secondaire, c’est le maintien de leurs privilèges qui passe au premier plan.

On peut s’attendre, partout où il y a une concentration de « migrants », à ce que la cohabitation devienne intenable et que les gauchistes, main dans la main avec l’establishment, se retournent contre le peuple.

Le pouvoir des médias faiblit, mais pour le moment encore ils définissent tout : où se situent le camp du mal et celui du bien, qui doit être excusé, qui doit être condamné, quelles sont les causes à soutenir ou à condamner, quelles sont les personnes à élire…

Nous ne savons pas comment les batailles dirigées contre la liberté de parole sur internet vont évoluer.

Une seule certitude, la conquête de l'Europe par les fils d'Allah avance. Deux camps vont s’affronter, il n’y aura qu’un seul camp gagnant, celui qui usera de la plus grande détermination à défendre, par la violence si nécessaire, ses principes.

 

Le pape a dit urbi et orbi que nous devrions accueillir plus de migrants.

Trump a dit urbi et orbi que seule notre volonté de survivre pourra sauver notre civilisation.

La majorité des Européens pensent, ou espèrent lâchement sans y croire vraiment, que tout va s’arranger tout seul.

 

Voir aussi :

L’article de la TagesZeitung (en allemand), 12.02.2015 : http://www.taz.de/!5020381/

La vidéo de RT, 17.02.2017 : «Piratez le G20 !» : Comment les étudiants de Hambourg se préparent à la révolution https://www.youtube.com/watch?v=EivDmQ7wNjk

https://lesobservateurs.ch/2017/01/04/les-persecutions-contre-lafd-et-pediga-en-2016-retour-vers-le-futur/

http://www.basel-express.ch/redaktion/geopolitik/272-antifa-wird-fuer-demonstrationen-bezahlt (novembre 2015)

http://www.luzernerzeitung.ch/nachrichten/international/polizei-verhaftet-auch-schweizer;art46446,1061961 (10.07.2017 : au moins un Suisse arrêté à Hambourg)

 

Cenator, 13 juillet 2017

11 commentaires

  1. Posté par toyet le

    CIA, tout ces groupes font le boulot des States, quand on parle des casseurs on ne parle pas du fond. Lisez de Yann Moncomble il a tout dit ça fait déjà 30 ans merci à lui, le reste n’est que spectacle.

  2. Posté par Spipou le

    Ah ! Dernier exemple historique. En 1979, les communistes et l’extrême-gauche se sont alliés avec les islamistes pour chasser le Shah d’Iran, et ils y sont parvenus.

    Que croyez-vous qu’il arriva ? Tout d’abord les anciens ministres et collaborateurs de l’ancien régime ont été torturés à mort, pour faire un exemple, puis quand les islamistes ont été bien installés aux manettes du pouvoir, ils ont fait place nette en exterminant leurs anciens alliés qui n’y avaient vu que du feu, tout simplement.

  3. Posté par Spipou le

    Pour prendre un autre exemple tiré également de la seconde guerre mondiale, prenez les dirigeants français et britanniques : les armées alliées étaient très supérieures en nombre et en qualité de matériel (les chars d’assaut français Somua étaient les meilleurs du monde et nos avions chasseurs Dewoitine surclassaient les Messerschmidt allemands).

    Mais la stratégie de leurs états-majors reposait sur des concepts datant de la première guerre mondiale. L’Allemagne a bombardé tous les aérodromes militaires français sans crier gare, et le front a été enfoncé en quelques semaines, parce que personne chez les alliés n’imaginait qu’une armée blindée pouvait passer par les Ardennes.

    Incohérent, vous avez dit ? Si même des chefs d’état et d’armée, supposés être hautement compétents, ne sont pas capables d’anticiper les événements avec quelque cohérence… Je pourrais prendre plein d’autres exemples au cours de l’histoire du monde…

  4. Posté par Spipou le

    @Melany

    Vous dites : « Je peine à croire que les gens désignés ici (les gauchistes) ne puissent pas se rendre compte individuellement que leurs privilèges, pouvoirs etc. (théorie avancée ici) ne leur serviront à rien à terme, si ce n’est à leur propre extermination ! »

    Je crois que vous ne pouvez pas vous mettre dans leur tête. J’ai été, dans une vie antérieure, plus ou moins d’extrême-gauche, bien que totalement non-violent, mais j’ai côtoyé pas mal de gauchistes qui étaient prêts, eux, à faire usage de la violence. Je peux vous assurer que pour ces gens, notre civilisation est le mal absolu, et qu’ils n’ont absolument pas conscience de profiter de ses bienfaits. Quant aux politiciens, que dire ? Ils doivent penser que ça va s’arranger tout seul, avec quelques prophéties auto-réalisatrices.

    Vous dites que c’est incohérent, et vous avez raison. Mais si l’être humain en général était capable d’une pensée cohérente, ça se saurait. Pour prendre l’exemple de l’Allemagne, rappelez-vous cet homme, que beaucoup d’allemands ont suivi comme un seul homme, qui pensait pouvoir abattre à lui tout seul le Royaume-Uni et la Russie parce qu’il avait vaincu la France. Il a dansé de joie le jour de cette victoire (authentique) et il s’est senti pousser des ailes de géant. Ce jour-là, il n’avait presque plus d’opposants dans son pays. On sait comment ça s’est fini.

  5. Posté par Spipou le

    « La majorité des Européens pensent, ou espèrent lâchement sans y croire vraiment, que tout va s’arranger tout seul. »

    Tout est dit !

  6. Posté par kandel le

    @SD-Vintage:
    Georg Spöttle: des anarchistes libéraux de gauche sont véhiculés en Europe
    https://www.youtube.com/watch?v=xu0qJBhvgco
    Voici une interview très sérieuse avec le spécialiste, germano-hongrois, de la sécurité Georg Spöttle.
    Ils sont TRÈS organisés.
    Ils ont un porte-parole.
    Ils sont véhiculés d’un coin à l’autre de l’Europe, selon événements.
    Il y a une formation des troupes, avec des instructeurs.
    Il y a de l’argent derrière, des sources de financement importantes.
    Ils se déplaçaient avec une tactique plus élaborée que celle de la police.
    Ils n’ont pas de but politique, sinon faire peur, créer le chaos, la destruction, attaquer la police.

  7. Posté par SD-Vintage le

    Il n’y a pas d’organisateur : l’extrême gauche a l’habitude de ce genre de choses, surtout pour les G quelque chose.
    « Deux camps vont s’affronter » : non. La droite n’existe pas, les pays n’ont plus d’âme. Un camp va l’emporter sans combattre.

  8. Posté par Hervé le

    Antifa… C’est toujours aussi curieux d’avoir choisi ce nom sachant que l’originel « Anti-Fa » n’était rien d’autre que le pendant militaire du Fa. Montée de l’autoritarisme gouvernemental (au nom des intérêts du peuple disent-ils), montée de la violence de ceux qui prétendre combattre le méchant ennemi extrémiste (évidemment, eux aussi au nom du peuple)… toute ressemblance avec le passé n’est que coïncidence. Ou pas, c’est toujours les mêmes avec la même idéologie qui usent de la violence pour asservir le peuple à leur vision de la société.

  9. Posté par Blocus le

    Références:
    Der Links-Staat Gebundene Ausgabe – 31. Oktober 2016
    von Christian Jung
    https://www.amazon.de/Links-Staat-Christian-Jung/dp/3864453690
    **************************************************************
    Germany: Tensions flare as PEGIDA and Antifa face off in Leipzig https://www.youtube.com/watch?v=c6jDiygjIj8
    ***************************************************************
    ANTIFA: UNWITTING Pawns of the ESTABLISHMENT
    Black Pigeon Speaks Ajoutée le 27 avr. 2017
    https://www.youtube.com/watch?v=PMviZCjUoSY
    https://www.youtube.com/watch?v=51Ig8kCG0Yc
    **************************************************************
    Muslims and Antifa Have Taken Paris
    VertigoPolitix
    https://www.youtube.com/watch?v=xF-Lof8Qiy4&oref=https%3A%2F%2Fwww.youtube.com%2Fwatch%3Fv%3DxF-Lof8Qiy4&has_verified=1
    ***************************************************************
    Antifa: Fascists in All But Name
    Kraut and Tea Ajoutée le 7 juil. 2017
    https://www.youtube.com/watch?v=qUlC7oVEtrk

  10. Posté par Melany le

    « Nous savons que tous les gauchistes sont favorables à ce type de chaos et à l’invasion migratoire musulmane car tous visent la destruction de notre civilisation. »
    Ah bon ! … Va falloir m’expliquer, ces gauchistes font partie de notre civilisation à ce que je sache !
    Alors, pourquoi et qu’est-ce que ça leur rapporterait de tout faire pour la détruire ? (si notre civilisation venait à être détruite, eux aussi par la même occasion non ?)
    Merci à ceux/celles qui rédigent ce genre d’articles de nous l’expliquer ….(bien que pour moi, ces explications soient bancales )!
    Je peine à croire que les gens désignés ici (les gauchistes) ne puissent pas se rendre compte individuellement que leurs privilèges, pouvoirs etc. (théorie avancée ici) ne leur serviront à rien à terme, si ce n’est à leur propre extermination !
    « Les membres de l’establishment sont majoritairement dans le déni, la bien-pensance, la veulerie et la seule chose qu’ils craignent est la perte de leur statut, de leur influence, de leurs pouvoirs et de leurs privilèges. »…
    Mouais…Le pouvoir dont ils jouissent maintenant ne peut que leur échapper si ce qui est prétendu dans cet article a la moindre authenticité ! ça ne tient pas la route….A moins qu’ils soient suicidaires ! S’ils voulaient vraiment garder le pouvoir, et leurs privilèges etc., je ne vois pas pourquoi ils chercheraient à détruire ceux qui les ont mis au pouvoir ! C’est d’une incohérence…

  11. Posté par Peter K le

    Armons nous, entrainons nous ensemble par petits groupes, faisons circuler nos points de vues parmis nos cercles, nos amis, recrutons, il n’y a pas de miracle, l’heure du combat approche!

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.