Hommage à Pierre Cassen, l’un des visages de la résistance française

pierre%20cassen

Par Sébastien Jallamion

.

Pierre Cassen, le co-fondateur de Riposte Laïque, association qui fêtera son 10 ème anniversaire le 02/09/2017, est de la trempe de ceux qui ont résisté pour permettre à la France de rester elle-même, de ne pas subir, de ne pas sombrer dans l'obscurantisme pourtant si confortable aux yeux d'une majorité de citoyens souvent serviles, parfois trop faibles.
.
Son combat, c'est celui de ceux qui n'acceptent pas l'islamisation de la France, et il le mène avec une détermination qui force le respect.
.
Ses armes, ce sont les mots, ceux que l'on puise au fond de notre Histoire, de notre culture, de notre identité jetée en pâture régulièrement aux chiens de la bien-pensance hostile à toute autre nostalgie que celle de mai 1968, révolution en carton derrière des barricades en papier mâché.
.
Car c'est avec les mots que commence la résistance, c'est avec le verbe, et les épithètes parfois pompeuses mais ô combien conformes à cet esprit français, celui qui nous caractérise, de Molière à Victor Hugo, en passant par Voltaire, ces géants qui nous gouvernent, nous qui avons conscience d'appartenir à un peuple qui a contribué à l'Histoire du monde.
.
Cette grandeur dont nous sommes les héritiers, n'a rien de mercantile. Elle n'a rien de condescendant, ni de suprémaciste. C'est une grandeur qui a connu son lot de violences, parfois d'erreurs, mais qui a su perdurer par son universalisme et la noblesse de sa substantifique moelle : la Liberté.
.
En ce sens, Pierre Cassen est un de ces hommes libres, un de ceux qui ont décidé de dire NON, quels qu'en soient les risques, parce qu'il croit en des valeurs que l'on pétine au quotidien au nom de Lois détournées de leur objectif premier, pour promouvoir une idéologie mortifère.
.
Pas une semaine sans être convoqué par un service de police, un juge d'instruction, ou renvoyé devant la 17ème Chambre du tribunal Correctionnel de Paris. Il en faut du courage pour s'appeler Pierre Cassen aujourd'hui. Et du courage, il n'en manque pas !
.
Qu'importent les outrages à la doxa, qu'importent les violations supposées aux textes limitant notre Liberté d'Expression, qu'importe même la supposée responsabilité pénale de cet homme qui a pour tort principal de ne pas courber l'échine... Car ce qui compte au final, c'est le jugement de l'Histoire, qui retiendra nécessairement Pierre Cassen comme étant l'un de ceux qui ont résisté à l'hérésie la plus sombre : celle qui consiste, pour nos ennemis, à utiliser nos Lois pour mieux les faire reculer.
.
Pierre Cassen a toujours été un militant dans l'âme, il est donc naturel qu'il soit devenu un résistant, comme nombre d'anciens syndicalistes sincères et désintéressés, mus par une volonté d'agir pour garantir la justice sociale, une certaine idée de cette France éternelle transcendant tous les clivages.
.
C'est de ce bois-là dont il faut être fait aujourd'hui pour véhiculer l'espoir de jours meilleurs, d'une société apaisée, rassemblée derrière des valeurs qui ont fait leur preuve par le passé, et qui servent aujourd'hui de prétexte à ceux qui ne jurent que par leur ambition personnelle pour laisser prospérer les causes d'un conflit généralisé.
.
"Il n'y a point de plus cruelle tyrannie que celle que l'on exerce à l'ombre des Lois et avec les couleurs de la Justice" écrivait Montesquieu. Une phrase que l'on devrait obligatoirement apprendre à tous les écoliers de France. Une phrase on ne peut plus d'actualité. Une phrase qui devrait être distribuée à tous ces néophites fraîchement élus députés sous l'étiquette "La République En Marche", ne serait-ce que pour qu'ils apprennent l'existence de cet illustre auteur français.
.
Pierre Cassen, lui, la connait par coeur.
.
Sébastien JALLAMION

6 commentaires

  1. Posté par Gerard Tempere le

    J’ai envoyé un chèque de soutien à Riposte Laïque parce que je me sens étroitement solidaire de leur cause et pour aider ce courageux Monsieur Cassen. C’est la moindre des choses et j’espère que des milliers de personnes feront comme moi.

  2. Posté par RealrecognizeReal le

    @Fabien Friedrerich
    Donner l’asile à un vrai réfugié politique? ou à un facho (selon les fossoyeurs de notre civilisation)? ou à un français? Vous rêvez, je pense qu’ils ne délivrerait jamais ce statut à un ressortissant d’un pays d’europe ou USA, cela a été fait uniquement pour ceux du tiers-monde car donner l’asile à un occidental reviendrait à avouer son incompétence.

  3. Posté par De Beaulieu le

    Entièrement d’accord avec Dyonisos, hélas. Je suis effarée que si peu de personnes se rendent compte de la situation.

  4. Posté par dionysos le

    la résistance français ? ,pour ce qui ne saurai pas encore se qu’es la france d’aujourd’hui devrait y vivre pour comprendre , la radio française donne déjà un avant goût sur l’état d’esprit étatique tout comme la télévision, la chaine LCP donne le ola en la matière.La france est un pays qui ne s’appartient plus il suffit de suivre la misérable politique nationale tout comme les résidus d’une culture de papier.L’éducation nationale n’est qu’un ramassis de gauchiste féministe régulièrement mis a tabac par l’immigration afro-magrébin .Pour fin le chômage fléau récurant du a la mentalité d’assisté du gauchisme soixante-huitard .

  5. Posté par bigjames le

    J ai eu le privilège de rencontrer P. CASSENS à plusieurs reprises et ai apprécié son courage et sa droiture.
    Un tout grand homme. Respect et admiration.
    Il nous en faudrait une bonne dizaine comme lui dans chaque pays qui se dit démocratique.

  6. Posté par Fabien Friederich le

    Pierre Cassen a proposé que l’islam soit interdit par une loi constitutionnelle en France, accessoirement en Europe. Je souscris à l’analyse qui l’a mené à cette conclusion. Etant donné les risques que P. Cassen encourt en faisant une telle proposition, je suggère qu’il demande l’asile politique en Suisse. Notre pays, si généreux avec les victimes de persécutions politiques, ne saurait refuser!

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (100'457 commentaires retenus sur 3'464'976, chiffres au 2 novembre 2016) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.