Allemagne: Un migrant pourrait avoir transmis la tuberculose dans un jardin d’enfants

jardin d'enfants

Bünsdorf. Un homme ayant obtenu refuge auprès de la paroisse aurait transmis la tuberculose. C’est en tout cas ce que craignent les autorités sanitaires de l’arrondissement qui ont informé tous les parents et ordonné des examens approfondis.

Le réfugié est originaire du Yémen. Il a obtenu l’asile auprès de l’église et a été logé dans la maison communale de fin janvier à fin mai. A cette occasion, il a fait connaissance avec des familles de bénévoles du village dont les enfants vont à la crèche paroissiale.

Le requérant a été interné à l’hôpital de Rendsburg où le diagnostic a été posé. Des questions restent ouvertes puisque le réfugié a été examiné à son arrivée.

Selon Martin Schmedtje, porte-parole du district : « Il faudra attendre cinq à six semaines pour déterminer si la forme est contagieuse. Le risque de transmission est jugé très faible. »

Beaucoup de parents sont en colère. Ils ne comprennent pas pourquoi le requérant avait accès à la maternelle mettant ainsi leurs enfants en danger.

Selon deux pères « Nous les parents devons fournir une signature pour chaque détail et nous sommes informés de chaque nouveau collaborateur. Mais un étranger peut aller et venir sans soucis. » Ils attirent l’attention sur le fait que le cercle des personnes touchées et bien plus grand que les 18 enfants et quatre éducateurs mentionnés. Les frères et sœurs des enfants touchés doivent également se soumettre aux contrôles.

Shz.de

(Merci à Donna pour la traduction)

Rappels:

Immigration. Beatrice Lorenzin, Ministre de la Santé: « Des millions de personnes provenant de pays avec des épidémies arrivent en Europe. » (Vidéo)

Maladies chez les migrants: Le rapport alarmant de la Revue médicale suisse

4 commentaires

  1. Posté par Le Taz le

    Et les gens continuent à voter pour le PS et pour le PLR… Bande d’idiots congénitaux !

  2. Posté par odin29 le

    Quelle horreur! Aujourd’hui ils contaminent les gosses avec la tuberculose et demain?… Le choléra?
    L’ébola???
    Les immigrationnistes, les internationalistes de tous poils, les bobos de merde sont des assassins.
    Nos enfants ne sont plus en sécurité nulle part. Voila le résultat du  » vivre ensemble « .

  3. Posté par Le Taz le

    Le risque sanitaire je le dénonce depuis le début de cette invasion migratoire! Mais quand les peuples vont-ils enfin réagir??? Il faut fouttre dehors tous les politiciens qui ont permis cette invasion migratoire à grands coups de pied au cul. Ce sont des traîtres et des criminels! Chez nous, les masses belantes ont le cerveau tellement lavé par la SSR qu’elles sont incapables de discernement, il faut absolument réformer le fonctionnement de nos médias étatiques au plus vite!

  4. Posté par Yves le

    Désolé, mais si c’est les enfants des bénévoles qui chopent la tuberculose, aucune compassion.
    Par contre, pour les enfants de ceux qui ne sont pas bénévoles : :-(
    Et bien sûr c’est la collectivité qui va payer. Les allemands les ont voulus ? Qu’ils assument leur choix !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.