Et si nous commencions à voter pour nos journalistes ?

post_thumb_default

 

Nous nous plaignions souvent de ce 4ème pouvoir communautaire, qui ne dit pas son nom, mais qui prend en otage notre démocratie : Les médias.

Le climat gauchiste qui ruine la France est de leur fait : ils sabotent nos élections présidentielles depuis des décennies et instillent la pensée unique et la morosité dans le coeur des français.
Ils salissent notre culture, nous désinforment et nous insultent.

Marre du cinéma de propagandes ? Marre des publicités insidieuses ?
Marre des débats truqués et des montages manipulateurs aux heures de grande écoute ?
Marre des stupides remises de prix entre élites parisiennes ?
Marre du matraquage gauchiste 365 jours par an ?

Personnellement, j’en ai marre.

A chaque second tour des présidentielles, nous les voyons former un bloc contre les candidats qui ne leur plaisent pas (c’est à dire les nôtres).

Et leur pouvoir d’influence est si immense que ce sont les politiques de tout bord qui leur courent après, et non l’inverse.

À l’instar d’un Trump, notre Marine, en cas de victoire, aurait dû subir sans relâche ces forces d’inertie qui violent les cerveaux par millions.

Nous devons mettre fin au désastre anti-démocratique qu’a été cette prise de pouvoir idéologique et communautaire sur le monde de la communication…

Car de fait, nous sommes dans l’ère de la communication.

Délogeons les avec intelligence.

Je propose une idée qui je pense fera son chemin :
Élisons nous-même nos responsables médiatiques, par un suffrage direct, comme nous le faisons pour nos responsables politiques nationaux ou nos maires.

Élisons les responsables des organismes d’état (CSA, CNC etc.), élisons les patrons des chaînes, et nationalisons ces chaînes à tour de bras !

Réapproprions-nous ce que le peuple auto-élu des médias nous a pris dans l’ombre. Décidons de donner un exemple au monde comme la France sait en donner.

La victoire est peut être plus proche que nous le pensons, alors gardons cette option dans un coin de notre tête.

Au 4ème pouvoir, il faudra opposer un contre-pouvoir, tôt ou tard.

 

Aurel

Cet article Et si nous commencions à voter pour nos journalistes ? est apparu en premier sur Suavelos.

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

2 commentaires

  1. Posté par TulliaCiceronis le

    @Reymond – Je m’associe pleinement à vos regrets !

  2. Posté par Reymond le

    Le premier nom qui me vient à l’esprit, comme journaliste à élire, c’est Claude Monnier! Le regretté Claude Monnier.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.