Tessin. Le réseau kosovar volait des permis de séjour directement dans nos administrations.

Tessin département police

A noter que comme par hasard, les deux "Suisses" sont des femmes qui n'éprouvent aucune culpabilité à trahir leur propre pays, préférant coucher avec des individus qui ne sont là que pour spolier la Suisse.

On ne s'étonnera pas que nombre de femmes votent plus à gauche que les hommes, militant favorablement pour l'accueil des migrants... qui sont presque exclusivement des hommes!

L'article date du 18 février 2017 mais notre presse romande a caché le pedigree des coupables, et le fait que notre administration naturalise certaines de ces crapules.

Enfin, on constate bien que ces gens ne sont pas du tout discriminés, bénéficiant au contraire (discrimination positive?) de postes de fonctionnaires très bien payés. Leurs remerciements étant la spoliation de la Suisse qui leur a offert une belle vie! Ils ont ainsi tissé des réseaux entre étrangers pour mieux nous voler. C'est dire à quel point ces "naturalisés" ne sont aucunement suisses et ne défendront jamais nos valeurs!

**********

Onze jours, onze suspects. Moins de deux semaines après le début du scandale des permis qui a frappé en premier l'Office des migrations tessinois et par la suite le monde de l'édition, un système complexe avec une foule d'enquêtes et un labyrinthe de noms et de rôles émergent: Le corrupteur, le fonctionnaire, l'ex, l'instigateur... il appartient aux enquêteurs de faire la lumière sur les responsabilités et de découvrir et de trouver jusqu'où portent les réseaux de liens. Avec l'anonymat nécessaire, nous avons essayé de faire un exercice de simplification pour décrire et résumer les étapes et les personnages de cette histoire:

 

Permessi- fatti, luoghi e persone (1)

 

1. L'individu âgé de 25 ans, Suisse d'origine Kosovare de Bellinzone est le principal suspect. Le "corrupteur", arrêté le 7 février, est le propriétaire d'Aliu Big Team: entreprise de construction en liquidation qui a servi d'écran pour demander des permis contrefaits, afin de faire venir des travailleurs de l'étranger et les envoyer, au noir, sur divers chantiers de construction (une quinzaine aussi dans le canton de Schwyz). Il a travaillé pendant deux ans pour M + M Échafaudage, appartenant à un entrepreneur kosovar qui a fini lui aussi dans les filets de la justice. Fan de l'ACB (Club de foot: l'AC Bellinzone), il a été arrêté à Pristina en juin 2016, pour des accusations de trafic d'êtres humains entre le Kosovo et la Suisse et condamné à 6 mois de prison. Au Tessin, les accusations formulées à son encontre sont: traite d'êtres humains, corruption, falsification de certificats et infraction à la loi fédérale sur les étrangers.

2. Un homme âgé de 27 ans de Bellinzone (KA) : frère du principal suspect (Nd Christian Hofer et donc Kosovar), travaille comme infirmier, et participe à divers titres à l'affaire.

3. Le fonctionnaire, naturalisé suisse depuis 2011 selon le graphique (pas d'origine spécifiée) de Giubiasco (CS) âgé de 28 ans : le « corrompu ». Lui aussi a été arrêté le 7 février, il est employé dans la section des autorisations, où il travaille depuis 2009. Il a milité à l'ACB. Avec l'aide de sa petite amie, ancienne fonctionnaire, il aurait favorisé l'octroi de permis B contrefaits à des personnes qui n'en avaient pas le droit. Le couple aurait agi de connivence avec les deux frères d'origine kosovare. Il est accusé de vol, de corruption passive et de violation à la loi fédérale sur les étrangers.

4. L'ex-fonctionnaire de 28 ans (JD) : originaire de la Levantine, Suissesse, fiancée de l'ancien fonctionnaire de 28 ans, a été arrêtée elle aussi le 7 février. Licenciée en 2016 par l'administration cantonale, avec son fiancé, elle aurait favorisé l'octroi de permis de permis B contrefaits. Elle est également accusée de vol, de corruption passive et de violation à la loi fédérale sur les étrangers.

5. Un ressortissant Turc de 27 ans de Bellinzone : ami du fonctionnaire de 28 ans, a été arrêté un jour plus tard: le 8 février. Il a reçu le matériel volé à l'Office des migrations et a admis l'avoir montré au fonctionnaire, qu'il connaissait déjà depuis longtemps. Il nie l'avoir vendu.

6. Une Suissesse de 23 ans (FR) : ex-petite amie du Turc de 27 ans et ancienne collaboratrice à l'Office des migrations, elle a été arrêtée le 8 février. Elle a soustrait des feuilles de papier de sécurité et des étuis pour divers types de permis. Toutefois, elle aurait révélé aux enquêteurs que l'idée provenait de son ex-fiancé. Elle est sous enquête pour: Vol, recel de biens volés et infractions à la loi fédérale sur les étrangers.

7. Un homme de 24 ans de Biasca (B.B.), naturalisé suisse depuis 2007 selon le graphique (pas d'origine spécifiée): le "footballeur", lié à l'ACB par le passé. Depuis 2014, il travaillait à l'Office des poursuites et des faillites de Faido. Il fait l'objet d'une enquête pour violation du secret professionnel. Il aurait informé le fonctionnaire de 28 ans de l'Office des migrations que la police s'intéressait à lui.

8. Un ancien entrepreneur de 42 ans, Kosovar (ZQ), résidant à Giubiasco. Arrêté le 15 février, le « recruteur » et propriétaire de plusieurs entreprises dans le sud et au nord des Alpes. Pour l'une d'entre elles, la société M + M Échafaudage, basée à Camorino, Le principal  suspect âgé de 25 ans a travaillé dans le passé, pour l'une d'entre elles, la société M + M Échafaudage, basée à Camorino. Il est accusé de: Traite d'êtres humains, d'usure répétée, de falsification répétée de certificats, d'incitation aggravée et répétée à l'entrée, au départ ou au séjour illégal de personnes.

9. Un homme de 32 ans, Kosovar (AB), résident à Bellinzone, partenaire de l'entrepreneur âgé de 42 ans, il s'occupait du personnel des entreprises de ce dernier. Il se trouve en prison depuis le 15 février, il est lui aussi accusé de: traite d'êtres humains, d'usure répétée, de falsification répétée de certificats, d'incitation aggravée et répétée à l'entrée, au départ ou au séjour illégal de personnes.

Source Traduction Schwarze Rose pour Les Observateurs.ch

13 commentaires

  1. Posté par RealrecognizeReal le

    @Poulbot
    J’étais au courant merci ;) mais cela ne fera pas de mal aux autres lecteurs de ce site.

  2. Posté par poulbot le

    @RealrecognizeReal : Il ni y a pas que la Suisse qui gangréné , mais c’est toute l’Europe qui l’est.
    Gangréné par des idées Gauchisante qui la détruise lentement , les individues qui prônent ces idées nauséabondes ne voient même pas qu’ils ce mettent eux même la tête sur le billot ; qu’ils détruisent l’avenir de leurs enfants , qu’un jour les natifs descendants des vrais fondateurs des pays européens finiront dans des camps , des prisons , serons asservies par des envahisseurs n’ayant comme volonté que de mettre en place un idéologie d’esclavage , qu’avoir une foi autre que la leur vaudra la mort .Car sous couvert de trafics , magouilles, spoliations, économies parallèles maffieuse , c’est belle et bien l’invasion silencieuse d’une certaine religion belliqueuse qui s’opère .

  3. Posté par pépé le moko le

    Je pense que les juges et procureurs ont peur de ces gens-la, raison pour laquelle ils ne seront que très peu punis.
    Et nous n’avons meme plus un parti d’ opposition en Suisse.

  4. Posté par monde-tombé-sur-la-tête le

    Les 6 mois de prison avec sursis c’est l’addition de toutes leurs peines ensemble ou uniquement pour le « corrupteur »?
    Il faut vite recruter maintenant des avocats gratuits, des traducteurs, une armée d’assistantes sociales, psychologues et nounous, et des représentants d’Amnesty et autres dames pipi pour s’occuper de leurs conditions d’imprisonment et pour avancer leur sortie, et aussi pour s’assurer que toutes ces personnes qui ont reçu un faux permis B, soient tout de suite naturalisées et que leurs familles élargies puisse venir les rejoindre.

  5. Posté par UnOurs le

    « Tous ces jours amendes…vous vous rendez compte….. »

    Pire.
    Les stages de poneys.

  6. Posté par Fleeps le

    Tous ces jours amendes…vous vous rendez compte…..

  7. Posté par RealrecognizeReal le

    Ce pays est gangréné jusqu’à la moelle. Les suisses et suisses de papier votent pour la naturalisation facilitée, pour Cesla Amarelle, contre le renvoi des criminels étrangers (amis des suisses de papier),… ce pays est foutu : personne ne veut faire le ménage.

  8. Posté par miranda le

    L’EUROPE SERAIT-ELLE A CE POINT NAÎVE POUR NE PAS SAVOIR QUE CERTAINS DE CES PAYS FONCTIONNENT AVEC EN ARRIERE PLAN UN SYSTEME MAFIEUX…

    Ils ne sont pas difficiles à énumérer. Il suffit simplement d’observer leur manière de faire de la politique, de l’administratif et du commerce.

    MAIS POURQUOI DONC L’EUROPE CHERCHE-T-ELLE A SE FAIRE POLLUER.

    A moins qu’elle n’ait des PRODUITS DE CONSOMMATION à leur vendre.?

  9. Posté par Bussy le

    Arnaques dans les milieux de la construction, dans les administrations, quoi d’autres ?
    C’est ça les apports de la société multiculturelle dont on nous rabâche les oreilles à longueur d’année ?
    Notez qu’avec les vietnamiens, aucun problème….

  10. Posté par Aude le

    Bon…y a Bon la naturalisation…juste pour les papiers…..la preuve…..
    Retour au Kosovo toute la bande….là où la corruption est chose courante…..

  11. Posté par Yolande C.H. le

    Même pas la pointe de l’iceberg, tout au plus une boule de glace. Il suffit de sillonner Lausanne pour être certain que l’économie grise fonctionne en toute tranquillité.

  12. Posté par berset georges le

    Y a pas à dire,la cinquième colonne est en pleine activité!Elle est carrément en phase orgasmique!

  13. Posté par UnOurs le

    « On ne s’étonnera pas que nombre de femmes votent plus à gauche que les hommes, militant favorablement pour l’accueil des migrants… qui sont presque exclusivement des hommes! »

    Imaginons qu’un conflit à l’est fasse débouler en Suisse comme réfugiées des dizaines de milliers de beautés ukrainiennes ou de bombasses du Dombass. Hé bien, vous verriez immédiatement les femmes suisses se montrer bien moins ouvertes à « l’Autre ».

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.