Les écoliers musulmans refusant de donner la main à leur enseignante reçoivent un dédommagement financier…

Suisse

Les écoliers musulmans refusant de donner la main à leur enseignante reçoivent un dédommagement financier. Et la NZZ trouve cela normal !

On se souvient que l'affaire avait fait grand bruit. Des écoliers musulmans refusaient depuis longtemps de serrer la main à leur enseignante, parce que c'était une femme. Ils obéissaient ainsi aux principes de la Charia. La direction de l'école de Therwil avait longtemps fermé les yeux sur cette pratique de fanatisme religieux. Il a fallu que l'affaire éclate au grand jour pour qu'elle soit enfin forcée de sévir. Mais les coupables ont maintenant gagné beaucoup d'argent dans l'affaire. Ayant refusé d'effectuer les travaux d'utilité publique auxquels ils avaient été condamnés par l'école, ils ont fait recours… et obtenu 2000 Francs de dommages et intérêts de la part du gouvernement de Bâle-Campagne pour un prétendu vice de forme. Ils refusent par ailleurs toujours de serrer la main à l'enseignante…  La direction de l'école aura-t-elle le courage de leur infliger une nouvelle sanction, comme le veut la jurisprudence ?

https://www.nzz.ch/meinung/therwiler-handschlag-affaere-peinlich-aber-korrekt-ld.1295137

Traduction (Claude Haenggli) : Selon Daniel Gerny, dans la Neue Zürcher Zeitung, si les écoliers qui refusent de donner la main à leur enseignante n'ont pas pu être astreints à un travail d'utilité publique et ont même reçu un dédommagement financier, c'est irritant, mais correct. L'erreur provient d'ailleurs. La faute n'est pas à chercher dans la décision du gouvernement, mais chez la directrice du département de l'instruction publique, qui a fait preuve d'un manque flagrant de détermination lorsque l'affaire a pris son cours il y a un an. Elle et son département ont dès le début maladroitement traité ce cas et ont mal conseillé l'école. De telles fautes se laissent difficilement corriger après coup.

Claude Haenggli, 20.5.2017

 

16 commentaires

  1. Posté par Légion Wallonie le

    Ils ne veulent pas donner la patte alors qu’on la leurs coupent

  2. Posté par Tommy le

    Et avec l’élection de cette gorgone d’Amarelle en terre vaudoise, les musulmans prendront encore davantage leurs quartiers dans les écoles !
    Dispenses religieuses à tout crin, cantines halal et imams à disposition.

  3. Posté par Panache l'Écureuil le

    Donne-moi ta main et prends la mienne,
    Mais oui, mais oui, l’école est finie …
    Et vive Sheila!

  4. Posté par bonardo le

    A foutre dehors de notre pays à coups de pieds au cul.

  5. Posté par Aude le

    Bravo….encouragez encore l’islamisme….donnez leur Plus d’argent…soutenez-les…….afin que la pomme pourrie du panier contamine tout le reste…..
    Abrutis……..

  6. Posté par rikiki le

    La plus grande crapule dans cette histoire est l’avocat de ces envahisseurs.

  7. Posté par miranda le

    IL FAUT CROIRE QUE LES DIRECTIVES DONNEES PAR L’EUROPE TOTALITARISTE ET L’ INFLUENCE DU MONDE FINANCIER MUSULMAN FONCTIONNENT A PLEIN.

    Ce n’est donc pas au peuple musulman qu’il faut en vouloir, car avant l’arrivée des IMAMS SALAFISTES/WAHABITES , l’islam était compatible avec les républiques, il avait compris le sens du mot laïcité qui permettait à toutes les religions d’exister.

    Mais les IMAMS se sont mis à les instrumentaliser, à les manipuler pour LE REVE D’UN CALIFAT EUROPEEN. Alors qu’ils peuvent parfaitement le rétablir à ISTANBUL comme jadis. Mais les richesses de l’EUROPE sont tellement tentantes.

    LES IMAMS SALAFISTES/WAHABITES ONT-ILS LE DROIT DE RESTER SUR LE SOL EUROPEEN? C’EST LA, LA QUESTION.

    Viendra le jour où les peuples européens se demanderont s’il ne faut pas les chasser. Car nos dirigeants européens n’osent pas eux, se poser cette question. Devinez pour quelle raison????

  8. Posté par Bertrant le

    Les lois et la justice Suisse entrainent le pays vers le chaos !!

  9. Posté par Grégoire le

    Nous leur accordons au nom de nos valeurs des droits qu’ils nous refusent au nom des leurs

  10. Posté par poulbot le

    Devant la prolifération de ce type d’affaire dans toute l’Europe , il est vital voir urgent que la population Européenne ce réveil et fasse le ménage le plus rapidement possible en renvoyant chez eux tout les profiteurs venant des terres d’islam , par la même occasion mettre dans les mêmes avions les politiques Européens ainsi que toutes les personnes qui on facilité, imposer cette immigration non voulu par la population Européenne .

  11. Posté par bernard le

    A méditer:
    selon que vous serez puissant ou misérable,
    les jugements de cour vous rendront blanc ou noir.
    Jean de la Fontaine.
    Moralité : QUI est le puissant?

  12. Posté par Palador le

    Ca me rappelle une phrase que j’ai lue sur Twitter: pour chaque victime d’attentat, un politicien encourageant l’immigration devrait être destitué et mit en prison. Propos ô combien lucide qui s’il serait mis en application éviterait aussi des absurdités de ce genre.

  13. Posté par Bussy le

    Mais qu’est-ce qu’ils viennent faire chez nous (pomper des alloc ou conquête de territoire ?), et pourquoi ne les renvoie-t-on pas d’où ils viennent !
    On n’a vraiment pas besoin d’arriérés de cette espèce !
    Quant à la directrice du département de l’instruction publique, j’espère qu’elle remboursera de sa poche 4’000 à l’Etat, les 2’000 payés aux ploucs arriérés et 2’000 de dommages intérêts aux citoyens suisses !

  14. Posté par Hotch le

    Je décide donc qu’à partir de maintenant je n’adresserai plus la parole à quelque muzz que ce soit. Avec un peu de chance je recevrai aussi une indemnité.
    Plus sérieusement : qu’attendons-nous nous pour éjecter ces m… de notre Pays ?

  15. Posté par Christian Hofer le

    J’aimerais bien savoir quel est ce vice de forme.

    En tout cas, ils sont gagnants sur tous les plans. On constate bien que notre démocratie, ses lois, notre « ouverture d’esprit » sont nos points faibles. Ils viennent dans un pays pour profiter, imposent leur dogme, réclament notre passeport sans le respecter alors que leur pays d’origine ne possède pas le 10ème de ce qu’offre la Suisse. Mais ils s’en contrefoutent car seul l’islam est important pour eux. Notre tradition humanitaire n’est qu’une faiblesse au bénéfice d’Allah!

    Ils ont très bien compris à quel point l’Occident était faible et nos sanctions dérisoires.

    Déjà avec deux élèves musulmans qui veulent imposer leur dogme, notre administration est complètement dépassée. Que se passera-t-il lorsque nos autorités auront affaire à 400 ou 500 cas?

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.