La Suisse versera plus d’un milliard de francs à des Etats d’Europe de l’Est.

argent

La coopération de la Suisse avec les Etats d'Europe de l'Est reposera sur une nouvelle base légale dès le 1er juin. Le Conseil fédéral a fixé mercredi la date d'entrée en vigueur d'un texte qui permettra de verser à ces anciens pays communistes plus d'un milliard de francs entre 2017 et 2020.

Elle permettra de poursuivre la coopération à la transition avec les anciens Etats communistes du Caucase du Sud, d'Asie centrale et des Balkans occidentaux ainsi que l'Ukraine. Le but de cette aide au développement est de soutenir les efforts de ces pays pour construire et consolider la démocratie, réaliser l'économie de marché et mettre en place leurs structures sociales.

Source et article complet

 

15 commentaires

  1. Posté par Cécile le

    Les BR’s n’ont aucune idée de ce qu’on vie avec cette migration car ça ne les touchent pas dans leurs cocon bien gardé.

  2. Posté par Cécile le

    La honte ! Et l’immigration continue ils se fouttent de nous. Ce soir il y a une chance qui a bloque ma voiture et en plus l’accès à ma deuxième place de parc. Aucun respect envers nous.

  3. Posté par conrad hausmann le

    Pays de l’Est ou africains ou encore ailleurs dans ce vaste tiers-monde il y aura toujours du fric à donner, fric prelevé dans le peuple. Et si parfois il y a un retour sur investissement c’est pour les multinationales suisses, c’est aussi simple que papa dans maman !

  4. Posté par aldo le

    Et pendant ce temps on trouve des socialistes enrichis par le pouvoir qui veulent priver les AVS de CHF 70.- par année, dont ceux qui n’ont même pas de 2ème pilier, pour les pousser dans leurs bras d’étrangleurs et ceux des services sociaux encombrés des profiteurs de l’immigration de masse. Ce qui ne couvre même pas le coût réel de la vie, ni les baisses de rentes en trafiquant les rendements alors que l’épargne à zéro donne lieu à une véritable spoliation au profit des emprunteurs dorés sur tranche toujours dans le but de s’appauvrir artificiellement pour payer moins d’impôts. http://lesobservateurs.ch/2017/05/17/suicide-du-chef-de-la-police-judiciaire-olivier-gueniat-avec-son-arme-de-service-nos-lecteurs-nous-ecrivent/ Voilà un gars qui serait remonté dans mon estime si avant de s’occuper de lui, il nous avait fait don quelques cartons propres à remettre à niveau la qualité morale de nos traîtres de gouvernants. Comme vous pouvez le constater, cette loi concoctée en toute discrétion est là pour nous imposer les 1,3 milliards que Burkalter tentait déjà de nous extorquer, aussi en toute discrétion. http://lesobservateurs.ch/2017/02/26/didier-burkhalter-voulait-verser-les-13-milliard-de-francs-exiges-par-lue-sans-contrepartie/

  5. Posté par Mady le

    Et s’ils faisaient une fois quelque chose pour aider les personnes de plus de 50 ans qui se font licencier du jour au lendemain, juste pour cause de restructuration de leurs entreprises pour délocaliser dans les pays de l’Est???????? Si cela continue on fera bientôt partie du tiers monde. A bon entendeur Salut

  6. Posté par Palador le

    Refrain déjà entendu me semble-t-il. L’UE via le fonds monétaire européen et la banque de Bruxelles n’a-t-elle pas déjà débloqué un milliard d’euros pour la Roumanie et autres pays de l’Est en difficulté ? Il y a de cela 5 ou 6 ans il me semble, en pleine crise des roms et la mendicité. On ne va quand même pas me dire que tout cet argent à disparu ou qu’il a fini dans les poches de certains mafieux ? La Suisse et le CF vont-ils répéter la même c…. ? J’hallucine !

  7. Posté par Jean B le

    @ Console:
    Oui, y’en a VRAIMENT, VRAIMENT marre……………….

    Si on avait arrêté de payer nos impôts il y a deux ans, quand tout ce bordel migratoire entubatoire a commencé, l’Etat aurait déjà arrêté de jouer au Père Noël avec le reste de la planète… parce qu’il n’y aurait simplement plus eu de blé dans les caisses pour ça…

    Je bosse comme Hercule,
    je raque comme Sisyphe,
    je pendule comme un esclave,
    je paye un bras d’impôts,
    je soutiens la jeune génération qui en bave grave,
    je réduis toutes les dépenses autres que factures de frais fixes et frigidaire,
    je tourne et retourne chaque sou avant de le dépenser,
    je m’expose à la banqueroute si je fais le moindre écart,
    j’ai supprimé le numéro de téléphone de mon dentiste
    et l’ai remplacé par celui de la Main tendue (non, là c’est de l’humour trash, « la politesse du désespoir »)…

    Finalement…

    …à notre âge, pour se garantir une retraite correcte et des soins dentaires, il ne nous reste plus qu’à tout faire pour se retrouver en tôle ou en hôpital psy…

    Ça paraît absolument invraisemblable d’écrire ces lignes aujourd’hui…

    Mais c’est l’accablante réalité, la nôtre, et on le sait tous,
    nous, citoyens et contribuables suisses…

    :-(

  8. Posté par monde-tombé-sur-la-tête le

    S’il s’agit de la Hongrie, la Pologne et les pays Slaves, en fin de compte c’est peut être pas plus mal – vue l’évolution des choses, il y a des bonnes chances que ces pays seront encore européens lorsque les nôtres seront déjà profondément dhimmisés dans le Califat, où va régner dans un avenir moyennement proche un tohu bohu tier-mondiste apocalyptique et violent, sans foi ni loi, et ces pays de l’Europe de l’Est resteront les gardiens de la civilisation occidentale où j’espère que nous pourrions nous réfugier.
    Donc y investir maintenant, revient a preserver l’heritage européen et peut être aussi notre avenir.

  9. Posté par Christian breithaupt le

    Ces accords sont de plus en plus mal ressentis par la population. Les politiques ont toujours de bonnes raisons pour les justifier. La Suisse subit une pression qui me fait penser aux relations avec Bruxelles. Il va falloir découvrir des meneurs politiques couillus pour changer ça.

  10. Posté par pépé le moko le

    L’ oligarchie mondiale a fait taire les Blocher et Freysinger, on a mis des lavettes aux commandes, l’ UDC n’est plus qu’ une coquille vide politiquement correcte, l’ UDC a trahi la confiance de pas mal de monde, qu’ils se démerdent sans moi !

  11. Posté par Console le

    Non mais de qui se moque t on on dit que les caisses se vident qu il n y a pas assez pour nos retraites pour nos routes pas assez de TVA les caisses maladies et j en passe mais réveillons nous bon sang de bonsoir
    Va t on continuer à se faire dépouiller y en a marre …….

  12. Posté par philippe le

    Quel gouvernement vaniteux qui accepte un traitement colonial en 2017 c’est une honte : le peuple , (( vous avez droit à rien)).

  13. Posté par Peter K le

    la dilapidation de nos impots continue a large echelle, comme d’ab, asile, ddc, pseudo-culture de m…gauchiste, etc…mais juste des peanuts pour l’avs, allo l’udc et vos 2 nains de jardin, vous vous reveillez enfin ou vous etes juste la pour faire semblant?

  14. Posté par Peter Bishop le

    « construire et consolider la démocratie, réaliser l’économie de marché et mettre en place leurs structures sociales » : mais quelle bouillie verbale… A traduire en : nous prennons les sous des Suisses à qui nous refusons de plus en plus de choses pour les donner à des « élites » qui vont utiliser cet argent pour détruire leur pays selon le même modèle que les corrompus chez nous…

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.