La Chine annonce le début d’une nouvelle révolution des hydrocarbures

post_thumb_default

 

Les pétroliers chinois ont été les premiers à extraire de «glace qui brûle» ou de l’hydrate de méthane en mer de Chine méridionale. C'est le ministère chinois du Territoire et des Ressources qui l'a annoncé le 18 mai sur la télévision centrale de Chine. «Cela sera un événement aussi grand que la révolution américaine des hydrocarbures de schiste. Les moyens d’utiliser l’énergie seront ainsi transformés à l’avenir», a assuré le directeur adjoint de l'Institut d'études géologiques de Chine, Li Jinfa.

Selon lui, la Chine qui a connu «un succès sans précédent» dans le développement théorique et technologique dans ce domaine, occupe la première place dans le monde pour l’extraction de l’hydrate de méthane.

La Chine a exploité cet hydrocarbure à plus de 1 200 mètres de profondeur. Le puits sous-marin de 200 mètres se trouve en mer de Chine méridionale, à 285 kilomètres au sud-est de Hong Kong. Un total de 120,5 mètres cubes de «glace qui brûle» ont été extraits en huit jours. Un mètre cube de cette substance est l’équivalent énergétique de 160 mètres cubes de gaz naturel.

D’autres pays, notamment le Canada et la Japon, mènent des travaux d’exploration pour extraire de l’hydrate de méthane, mais pour le moment, seule la Chine est parvenue à l'exploiter.

En mars 2013, le Japon avait déclaré en avoir découvert sans être parvenu à l'extraire.

Lire aussi : Pour prouver la nocivité de la fracturation hydraulique, un élu australien met le feu à une rivière

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

2 commentaires

  1. Posté par aldo le

    C’est bien indiqué 1 m3 équivaut à 160 m3 de GAZ NATUREL. Reste à savoir si c’est une pression énorme qui est à l’origine de ce différentiel ou s’il s’agit d’une capacité intrinsèque à développer une énergie équivalent à 160 m3 de gaz naturel. Mais c’est pas une raison suffisante de voter oui au « paquet cadeau » de la stratégie énergétique 2050.

    Surtout quand on sait que ces imposteurs utilisent des méthode déloyales pour l’imposer: http://lesobservateurs.ch/2017/05/16/fake-news-a-la-radio-alemanique-srf-plainte-en-majorite-acceptee/ Il faut donc VOTER NON A LA « STRATEGIE » ENERGETIQUE 2050, parce que les méthodes déloyales impliquent automatiquement la déloyauté de ceux qui veulent nous imposer ce CADEAU EMPOISONNE PAR DES TAXES CACHEES POUR CHF 3’200.- Donc des impôts encore et encore.

  2. Posté par miranda le

    CE METHANE SERA-T-IL COMME TOUTES LES ENERGIES FOSSILES : DANGEREUX POUR LA PLANETE ? LE RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE NE RISQUE-T-IL PAS D’ETRE ACCENTUE?

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.