Heurts et gaz lacrymogène à Athènes lors d’une grève contre le nouveau plan d’austérité (VIDEO)

post_thumb_default

 

La police a utilisé en début d'après-midi du gaz lacrymogène sur la place Syntagma, dans la capitale grecque, contre des jeunes qui jetaient des cocktails Molotov.
D’après la police, près de 12 000 personnes, dont plus de 8 000 du syndicat Pame, proche des communistes, se sont rassemblées en fin de matinée dans le centre d'Athènes pour dénoncer les nouvelles coupes dans les retraites et les hausses d'impôts prévues entre 2018 et 2021, dans le cadre du budget de moyen terme débattu depuis lundi au Parlement.

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

3 commentaires

  1. Posté par Aude le

    La police doit faire le sale boulot pendant que Le Traitre au Pouvoir se cache derrière ses fenêtres….
    Jusqu’où ces Baillis & Banksters vont aller pour étrangler les grecs?
    Ils menacent continuellement les pays qui se rebiffent et vivent royalement… crétins
    Les communistes et socialistes ne veulent pas quitter l’UE…..mais sont en colère contre l’austérité d’où la formule NE VOUS PLAIGNEZ PAS DES EFFETS DONT VOUS CHÉRISSEZ LES CAUSES!!!
    Si la Grèce avait quitté l’UE et l’€ elle ne serait pas dans cet état…..l’Island l’a compris!
    S. Dumont en plein accord avec vous….

  2. Posté par S. Dumont le

    Les chances sont grandes de voir les français subir le même sort.
    Honte à cette UERSS et au FMI qui font vivre des millions de personnes sous le seuil de pauvreté!!
    En ce qui concerne les retraités grecs, c’est la douzième baisse de retraite qu’ils doivent subir!!
    Et pendant ce temps-là, Pierre Moscovici, commissaire européen, continue de dire que la Grèce va mieux….
    http://fr.euronews.com/2017/05/17/grece-mobilisation-generale-contre-lausterite

  3. Posté par Bussy le

    Pauvres grecs, l’horrible kapo Schaübele en remet une couche…. dernier échauffement avant de s’occuper de la France ?

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (100'457 commentaires retenus sur 3'464'976, chiffres au 2 novembre 2016) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.