Genève: Pas de stage professionnel car elle porte le voile

woman-2060274_960_720

Ses camarades de la Haute école de travail social (HETS) dénoncent une discrimination et ont manifesté lundi devant leur établissement. Une étudiante de première année, musulmane et qui porte le voile, peine à trouver une place pour effectuer le stage professionnel de six mois imposé l'an prochain. Selon la jeune femme de 21 ans, les refus à ses demandes sont le fait du port d'un signe religieux ostentatoire.

L'étudiante se dit consciente que le voile constitue un obstacle auprès des institutions publiques, donc laïques. Raison pour laquelle elle a fait acte de candidature auprès d'associations, indique «Le Courrier». En vain.

Source et article complet

Nos remerciements à 

14 commentaires

  1. Posté par aldo le

    @Courgette le 17 mai 2017 à 00h11 pourrait-elle sortir de sa crotte ? Déjà Courgette c’est toute une poésie pipi-caca pour bobos arriérés mentaux que seuls les médias arrosés par les tontons Stark du film d’animation peuvent oser nous en faire tout un fromage. https://goo.gl/1kngIs Et ce n’est pas parce que c’est un Suisse que je vais me prosterner devant une telle médiocrité, mais d’autre osent s’asservir jusqu’à prendre pour vérités les élucubrations du Courrier. On peut craindre qu’Adeline l’égorgée ait suivi cette filière (HETS) pour naïves branchées, sans ambitions autres que d’être porteuses d’espoirs pour les criminels sociaux en manque de victimes et de temps en temps être obligées sous la menace d’une arme blanche de signer un chèque conséquent à un drogué du coin.

    Peut-être que Courgette est devenue la vedette « prime-time » de la manif HETS pour le voile. Toujours dans cette même veine d’obscurantisme indécrottable, je peux proposer à Courgette un suicide en continuant de soutenir la voie royale de ses ambitions au profit du totalitarisme socialo-islamo-fascisto-mondialiste. Elle n’aura aucun peine à suivre ses penchants racistes puisque même ALDI (pas aldo…) lui propose une garde-robe très adaptée en page 23 de son catalogue http://catalog.aldi.com/emag/fr_CH/print/AldiWoche_KW21-2017_FR/

    DES PANTALONS DE HAREM POUR FEMMES !!!!

    Pas de doute que Courgette peut envisager le mariage et un avenir radieux avec un polygame titulaire d’un cheptel de 50 épouses auprès desquelles elle pourra exercer avec talent toutes ses compétences acquise à l’HETS et porter le niqab par la même occasion.

  2. Posté par Jean B le

    Demain, je me présente à un entretien d’embauche en affichant ostensiblement une croix de communiant de 20 centimètres.

    Et si on décline ma candidature, je crie au scandale et à la discrimination.

    Est-ce que ce serait réaliste ???

  3. Posté par Courgette le

    Ah oui encore une chose aldo: les « salaires vertigineux » ce sont ceux de classe 15 pour 3 à 5 ans d’études avec Bachelor…
    Et on devient rarement « cadre » en sortant de la HETS, pour info.
    Vous gagneriez à sortir de votre grotte de temps en temps.

  4. Posté par Tommy le

    Le Courrier est un journal de gauchistes payés grassement dans l’administration le plus souvent.
    Que des aigris, losers , bien-pensants
    compatissant à la misère du 1/3 monde dans leurs quartiers tranquilles devant leurs sushis et leur pâtes équitables au curcuma.
    J’en ai connu, je l’atteste.
    Ils sont TOUS comme ça.

  5. Posté par aldo le

    Dans cette institution HETS, qui a vu passer des escadrons d’activistes gauchisants qu’on retrouve au pouvoir, il n’était pas invraisemblable qu’on organise une telle provocation. La vraie question est de savoir si cette provocation de l’HETS est bien dans le rôle d’une institution d’enseignement à charge de tous les contribuables ? Cette filière de distributeurs des fonds publics est inquiétante à plus d’un titre. Ainsi Levrat , y a fait ses armes: https://webcache.googleusercontent.com/search?q=cache:3Kr3yr37XHkJ:https://www.hesge.ch/hets/publications%3Fpage%3D20+&cd=6&hl=fr&ct=clnk&gl=ch pour passer ensuite à l’Hospice général, puis à la tête de l’hôpital. Comme toujours une grosse caisse financière et des fonds très conséquents à distribuer, ce qui ne présume rien de bon en matière de gestion, pas plus que pour son prédécesseur qui venait exactement des mêmes filières. On sent l’action des pouvoirs occultes liés aux accointances politiques, qui nous imposent toujours le même genre d’acteurs socialisants donc par définition aux antipodes de la bonne gestion. Et puis les Levrat, c’est idéologiquement avec le fort en gueule du P.S., une aura encore plus inquiétante.

    Vous remarquerez au passage la prétention: « Haute école de travail social ». Comme si c’était aussi creux que les discours gauchistes, ce qui nécessite un redressement d’image avec « Haute » et « travail » comme pour nous dissuader de croire que ce genre d’école est incompatible avec le travail et c’est bien ce que l’on peut croire, puisque ces agités ont suffisamment de temps à s’exciter sur le thème du voile, comme si c’était là un but important de leur carrière professionnelle… Il est vrai que ces futurs distributeurs de finances publiques ont tout intérêt à soutenir l’invasion sous toutes ses formes, pour pouvoir multiplier les postes de cadres et les salaires vertigineux qui vont avec.

  6. Posté par S. Dumont le

    Si elle voulait vraiment travailler, elle enlèverait son foulard, car personne ne lui a dit que chaque entreprise avait des codes vestimentaires?
    Comme la gauche est, à chaque fois, réélue sans problème, elle devrait aller frapper à leurs portes!!
    Quoiqu’il en soit, elle a bien retenu la leçon de pleurnicheuse se sentant discriminée, comme si les jeunes suisses trouvaient facilement un travail en sortant de leurs études..
    Peut-être aussi qu’elle utilise ce bon filon pour être à l’aide sociale indéfiniment!!

  7. Posté par monde-tombé-sur-la-tête le

    Il y a énormément de place de stages disponible en Arabie Saoudite et au Qatar, sinon au Maroc, Algérie et tout le moyen orient et le continent africain ou elle pourra s’épanouir dans son milieu naturel.
    C’est scandaleux qu’une chère place difficile à décrocher dans une haute école genevoise est occupée par quelqu’un qui n’a absolument rien à faire ici, barrant peut être la route à quelqu’un qui y aurait toute sa place.
    Arrêtons vite avec ce délire, il fait bien tard.

  8. Posté par Peter Bishop le

    Il y a une cinquantaine de pays musulmans ou elle pourra se voiler autant qu’elle veut ! Allez : DEHORS !!!!!!!

  9. Posté par kitty le

    Les problèmes sont multiples avec les musulmans. Surtout depuis quelques années.

  10. Posté par Daniel le

    Darius Rochebin ne pourrait-il pas la pistonner pour un stage à la TSR?

  11. Posté par aldo le

    Les pourris de Tamedia-Pravda censurent un fait très important. Pour la 1ère fois à moins qu’ils aient déjà censuré ce fait des centaines de fois, UN BRAQUAGE S’EST OPÉRÉ GRÂCE AU NIQUAB. Je n’ai pas tout vérifié, mais je pense que sur internet c’est le BLACKOUT TOTAL.
    http://www.20min.ch/ro/epaper/ voir le 20minutes papier GE du lundi 15 mai 2017.

    A vérifier et préciser: cette mauvaise foi médiatique se développe systématiquement ce qui dénote exactement une machination médiatique socialo-islamo-fascito-mondialiste. Ainsi on reproche à Trump d’avoir informé les Russes de renseignement classifiés ce qui est plus que ridicule, alors qu’il n’a fait état que d’avoir les images satellites qui laisseraient entendre qu’une prison d’Assad à subit des modifications laissant supposer la construction d’un crematorium pour éliminer les exécutés. Ce qui mérite quelques vérifications, et questions aux Russes avant d’accuser Assad, non ?

    LA CONCLUSION C’EST QU’AUCUN VÊTEMENT DE CAMOUFLAGE SOUS QUELQUES PRÉTEXTES QUE CE SOIT NE DOIT ÊTRE VISIBLE DANS L’ESPACE PUBLIC. Vu la mauvaise foi médiatique, il n’est pas incertain que plusieurs attentats ont pu s’exécuter grâce à l’usage du niquab et d’autres parements de la provocation islamiste .

    LUTTONS CONTRE LES ATTENTATS FUTURS et soutenez toutes les initiatives en cours visant aux interdictions de ces tenues de camouflages dans l’espace public de quelques natures qu’elle soient. Capuches, foulards, niquab etc.!

  12. Posté par Jean B le

    L’intelligence, c’est
    la faculté d’abstraction
    et
    la facuté d’adaptation…

    :-) :-) :-) :-) :-) :-) :-)

  13. Posté par Jean B le

    Non, c’est juste le signe que les employeurs décident des collaborateurs dont ils ont besoin pour une description de fonction donnée.

    On doit tous composer avec ça, c’est le marché du travail.

    On doit tous renoncer à quelque chose pour obtenir un job.

    On doit tous s’adapter pour décrocher un job et le garder.

    Après, c’est à chacun de voir ce à quoi il est prêt à renoncer pour un salaire…

  14. Posté par Bussy le

    Bien sûr elle va nous la jouer pleureuse et ne va surtout pas prendre une approche plus souple vu qu’il s’agit de tester les kouffars et marquer des points contre eux, avec l’appui des dhimmis de son école…
    Et pourtant il y a plein de pays où son voile ne poserait pas de problème, pourquoi ne va-t-elle pas y vivre ?

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.