Autriche. Tulln: Une adolescente de 15 ans violée à deux reprises. Trois requérants d’asile suspectés.

police autriche

Crime sexuel cruel à Tulln en Basse-Autriche: Une jeune fille âgée de 15 ans a été violée deux fois, trois hommes auraient été impliqués dans le crime.

La recherche des criminels a mené la police aux 59 locataires du centre d'asile. L'enquête est en cours.

Selon le porte-parole de la police Johann Baumschlager, le crime a eu lieu fin avril dans la soirée. Selon ses information, la scène du crime a eu lieu (...) près du centre pour réfugiés. A chaque fois, deux hommes ont tenu l'adolescente de 15 ans pendant qu'elle était violée.

(...)

Source Traduction libre Schwarze Rose pour Les Observateurs.ch

8 commentaires

  1. Posté par colt seavers le

    Rien d étonnant quand on lit leur histoire ils ont toujours fait ça , en Grèce antique , la Rome antique , l Espagne occupée pendant 800 ans , les arabes entre dans une ville massacrent toute la population , violent toutes les femmes les réduisent a l esclavage …ils ont toujours fait ça , en Espagne ils kidnappaient 3 millions de femmes blanche des blondes les emmenaient en Afrique du nord et les violaient …lorsque Hannibal a envahi l Italie celle ci a perdu un tiers de ses habitants des villes entière décimée les femmes violées…

  2. Posté par Jean B le

    Le plan diabolique de ceux qui haïssent plus que tout les chrétiens…
    … se met en place peu à peu…
    Quelle tristesse, quelle désolation…
    L’invasion et le grand remplacement ne sont que des étapes parmi d’autres…
    Profondément triste pour nos enfants…

  3. Posté par Mady le

    Effectivement ce ne sont pas des chiens, mais des salopards et on continue de les accueillir. Et dans la plupart des cas, ces dégénérés ne risquent pratiquement rien.Et c’est de pire en pire. Et grâce à qui : aux gauchistes et la population qui les portent aux divers gouvernements. Que c’est triste et très inquiétant:

  4. Posté par Jean B le

    Il n’y a pas plus dangereux que les gens qui ont beaucoup à perdre.
    Il n’y a pas plus dangereux que les gens qui n’ont plus rien à perdre.

    Des parents dont l’enfant se fait violer sont des gens qui n’ont plus rien à perdre.

    Le reste n’est qu’une question de déduction…

  5. Posté par Jean B le

    Politiciens et autorités, vous les faites venir par centaines de milliers, par millions.

    Politiciens et autorités, vous êtes responsables de cette invasion d’hommes seuls et de culture différente.

    Vous êtes au final responsables de ces viols, de ces vies brisées à jamais.

    Au moment de leur arrivée il y a deux ans, je me suis IMMEDIATEMENT posé la question :

    Que vont-ils faire de leur sexualité ???…………………………………………………

    Comment se fait-il que vous, politiciens et autorités, ne vous soyez pas posé cette question ???

    Votre mission de chefs et de responsables n’est-elle pas de prévoir, d’anticiper, de protéger ???

    Vous avez failli gravement.

    Vous avez exposé nos enfants au pire.

    Aucun parent ne peut pardonner cela…

    Aucun…

  6. Posté par Claire le

    Etant donné la politique de Merkel + Macron + Juncker, ces horreurs vont malheureusement devenir de plus en plus fréquentes. Le pire étant l’impunité dont la plupart de ces « migrants » bénéficient. Même quand ils sont attrapés, les juges font preuve de beaucoup de mansuétude à leur égard.
    Notre civilisation est submergée et nos dirigeants sont complices de cette submersion.
    Le pire est qu’une majorité d’électeurs continue à les porter au pouvoir, accélérant ainsi leur propre destruction.

  7. Posté par kitty le

    Ca doit être aux pro migrant(e)s de faire les frais de ces dégénérés. Quoique c’est peut être encore une nunuche qui les aidait ? De toute façon, comme c’est dans leur culture, que risquent ils ?

  8. Posté par Jean B le

    Les traiter de chiens serait une insulte au règne animal…

    ————————————————————————-

    INSTANT KARMA IS ALL YOU DESERVE

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (100'457 commentaires retenus sur 3'464'976, chiffres au 2 novembre 2016) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.