Allemagne. Les extrémistes Antifa ont perturbé le congrès de l’AfD à Cologne avec l’aide de dirigeants politiques de gauche

De droiteDoncFascisteETC

Les antifascistes sont les nouveaux fascistes : un nouvel exemple

Allemagne. Les extrémistes Antifa ont perturbé le congrès de l'AfD à Cologne avec l'aide de dirigeants politiques de gauche.

Une vidéo spectaculaire montre l'agressivité des extrémistes et le soutien que leur ont apporté les autorités en gênant l'accès au lieu du congrès pour les participants, en laissant les activistes se placer à la sortie du métro pour injurier les délégués et en permettant à des journalistes des médias du système de passer illégalement les barrages érigés pour le commun des mortels. A voir en parallèle avec des reportages sur l'assemblée de l'ASIN à Berne.

https://www.youtube.com/watch?v=lH_OLEeTj7w

Traduction (Claude Haenggli) : Le blocage du congrès de l'Alliance pour l'Allemagne AfD à Cologne n'était pas seulement une entreprise des extrémistes de gauche. Ceux-ci ont surtout reçu l'appui de politiciens éminents du parti socialiste et des Verts. Le site "Metropolico" a pu découvrir que parmi les camarades des Antifa se trouvaient d'éminents dirigeants de partis politiques : Manuela Schwesig (SPD), Cem Özdemir (Verts), Katrin Göring-Eckart (Verts), entre autres.

Claude Haenggli, 6.5.2017

 

2 commentaires

  1. Posté par Nicolas le

    Rien d’insolite, on l’observe partout en Europe. Depuis leurs débuts sur la scène politico-médiatique, les « antifa » et autres ultragauchistes sont le bras armé du nouveau socialisme. Hors la loi soutenus sur tous les plans par leurs commanditaires, il ne leur manque que les sinistres brassards que l’on croyait naïvement enterrés à jamais.

  2. Posté par Maillet le

    Les socialistes veulent nous faire marcher au pas de l’oie selon leurs valeurs. Matraquage verbal.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (100'457 commentaires retenus sur 3'464'976, chiffres au 2 novembre 2016) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.