Les idéologies de gauche se marient-elles avec les méthodes des terroristes?

paris-1-5-2017--afp-zakaria-abdelkafi

Le 2 mai, les médias de gauche, dont la RTS, se sont empressés de faire la promotion de la nouvelle chanson « 1er mai », du chanteur anarchiste Damien SAEZ.

Cette promotion suivait les horreurs absolues commises lors des fêtes du 1er mai, à savoir, six policiers en service atteints par des cocktails Molotov, dont un sérieusement brûlé au visage.

L’intention était certainement de les brûler vifs.

La question se pose : Quelle est la responsabilité de ce chanteur anarchiste, ayant sorti cette chanson aux paroles meurtrières la veille même de ces crimes ?

Crimes commis par ses camarades de « lutte » contre les forces de l’ordre !

Damien SAEZ, avec son jargon pseudo-révolutionnaire, invite ouvertement ses fans à déchaîner leur violence contre « la bourse », en clair, contre les défenseurs de l’ordre.

Le lavage du cerveau des auditeurs est poussé juqu’au bout : même dans des émissions musicales, partout la propagande de gauche  s’infiltre.

À ce titre, la radio gauchiste RSR, financée obligatoirement par les contribuables suisses captifs, n’est pas en reste – deux de ses chevaux de bataille actuels sont la promotion de l’élection de Macron et le torpillage de l’élection de Jacques NICOLET, candidat UDC au conseil d’Etat.

 

PAROLES :

 

J'ai rêvé d'un pays mon frère, un pays qui n'aurait

De lois oui que le solidaire oui de se partager

Un horizon pour l'éphémère, pour une éternité

Nous serons la lutte

 

S'il faut faire du peuple béton des peuples de muguet

Cramer leur pognon pour en faire un feu pour réchauffer

Le sans-abri quand vient l'hiver, le cœur du sans-papier

Nous serons la lutte

 

Toujours aux manifestations, ami, le premier mai

Pour dessiner un horizon, pour nos humanités

Toujours le cœur contre le front, ouais lâche-moi ton briquet

Toujours le cœur contre le front, moi j'ai le point levé

 

Sur les réseaux, la fachosphère vient toujours gangrèner

Le cœur de mes humanitaires, envies de tout casser

Contre les barbares de la Terre, ami faut pas lâcher

Nous serons la lutte

 

Contre les croix des religions, les enfers du progrès

Contre les maquerelles du pognon, contre les croix gammées

Ami s'il faut planter des fleurs ou lancer des pavés

Nous serons la lutte

 

Entre les trous noirs et les guerres, nos univers écartelés

Entre nos salaires de misère et l'odeur des charniers

Si c'est toujours, toi populaire, contre la société

Nous serons la lutte

 

Contre les marchands du malheur, des bonheurs bon marché

Les réseaux d'amputés du cœur, violeurs d'humanité

L'oiseau liberté dans la toile, le peuple est prisonnier

Nous serons la lutte

 

Un jour j'irai brûler la bourse, ami, un premier Mai

S'il faut crâmer la financière, ouais lâche moi ton briquet

Ouais pour aller pisser nos bières sur la gueule du banquier

Si l'horizon, c'est la galère, ouais pour l'éternité

Un jour j'irai brûler la bourse, ami, un premier Mai

Ami si pour sauver la Terre, faut pendre le banquier

 

Avec toi le peuple des tours, toi peuple des forêts

Avec le peuple enfant des plaines ou celui des quartiers

Avec tous les peuples printemps, les peuples d'écoliers

Avec le peuple camarade quand vient le premier Mai

S'il faut monter la résistance contre les enculés

Ami, s'il faut sauver la France, s'il faut la libérer

Des sourires des politicards, des sourires de banquiers

S'il faut garder le cœur anar, garder le point serré

Un jour j'irai brûler la bourse, ouais lâche-moi ton briquet

Avec les potes manifestants, s'il faut la lutte armée

Ami, s'il faut refaire la Terre, s'il faut l'imaginer

Un peu comme une égalitaire, oui fleur d'humanité

Pour faire des jardins de nos cœurs, des amours en bouquet

Dans les yeux du peuple labeur, un rêve, une liberté

Dans les yeux du peuple labeur, un rêve, une liberté

 

Paroles : http://paroles2chansons.lemonde.fr/paroles-damien-saez/paroles-premier-mai.html

Promotion sur la RSR, à partir de la 19e minute :

https://www.rts.ch/play/radio/paradiso/audio/paradiso?id=8549875

Voir aussi : http://www.sudouest.fr/2017/05/01/nous-serons-la-lutte-damien-saez-signe-un-nouveau-morceau-engage-apres-le-premier-tour-3407313-4691.php

 

Sur les manifestations du 1er mai à Paris :

https://lesobservateurs.ch/2017/05/02/pluie-de-cocktails-molotov-lors-dune-manif-du-1er-mai-a-paris/

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2017/05/01/01016-20170501ARTFIG00094-des-violences-a-paris-lors-du-defile-du-1er-mai.php

http://www.bfmtv.com/societe/manifestations-du-1er-mai-deux-crs-blesses-par-des-jets-de-cocktails-molotov-1154695.html

https://vladtepesblog.com/2017/05/01/come-visit-france-its-a-riot-mayday-special-post/

 

Cenator, 2 mais 2017

8 commentaires

  1. Posté par LAMBERT le

    Le
    LA CROIX ET L’ÉVANGILE SONT LES ARMES DES VAILLANTS COMBATTANTS. JEAN-PAUL II

  2. Posté par lim le

    Mais pourquoi absolument s’en prendre aux musulmans alors que ce sont « nos » élites qui mettent en place la dictatures de la charia ?

  3. Posté par Xim le

    Combien de fois et dans combien d’exemple avons-nous vu les musulmans annoncer officiellement une direction et officieusement son contraire !
    C’est très mal connaitre les musulmans que de vouloir absolument se fier à leurs déclarations officielles !
    C’est d’ailleurs ce qui dérange la gauche pour ces prochaines élections et c’est justement parce-que Macron soutient l’uoif qu’une très grande majorité de musulmans ne voteront pas Macron, cela pour autant que les musulmans de France aillent voté et particulièrement ceux qui adhèrent aux mouvements frères-musulmans !
    D’ailleurs, comme il n’y a pas de poste de police, de tabac-presse, de pharmacie, de supérette, dans ces déserts sociétaux des zones de non-droit. il n’y a pas dans ces centaines, milliers de territoires hors république de bureaux de vote !!!
    Trouvé un seul local de vote dans les zones occupées par les musulmans en France !!!

  4. Posté par Claire le

    Pour répondre à la question du titre de l’article, qu’on se rappelle les chemises brunes de Hitler, qui était socialiste. Les casseurs d’extrême-gauche leur sont très semblables: créer la peur par la violence pour imposer leur idéologie.

  5. Posté par Lim le

    C’est la gauche qui a depuis toujours, financé, encouragé, soutenu le terrorisme islamiste et si on les arrête pas, ce sera eux qui vont nous arrêter, c’est certain !!

  6. Posté par jsg le

    Au fait à quelle catégorie d’arme appartiennent les cocktails Molotov ?
    À aucune je crois savoir ? Alors, si c’est vrai, on pourrait en faire pleuvoir sur la tronche de ceux qui en sont la cause, puisque ce n’est pas une arme….
    Dans ce cas, je pense qu’ils ne seraient plus longtemps considérés comme des jouets.

  7. Posté par miranda le

    cette chanson qui prône la violence, une violence contre le monde de la finance, ne s’adresse pas aux policiers.
    Mais hélas les policiers « qui ne font que leur travail » font trop les frais du DESEQUILIBRE actuel voulu par la France d’EN HAUT, PAR BRUXELLES ET LES FINANCIERS..

  8. Posté par Bussy le

    Petite bourde des médias, ce chanteur, qui d’ailleurs n’est pas anarchiste mais terroriste (en plus, en matière de religion, il n’y a que les croix qui le gênent donc il semble proche d’autres terroristes sur ce plan-là….), veut brûler et pendre les banquiers, donc Macron et ses petits copains !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.