Le Matin : manipulation des lecteurs, de la théorie à la pratique

ManipulationAttentionSignalRoutier

Ce 1er mai 2017, journée de la cause ouvrière, 7 pages sont consacrées à la sanctification des clandestins dans Le Matin.

Décortiquons la stratégie du reportage, bien rodée – stratégie présente dans la totalité de nos médias, tous à gauche sans exception, dans le but de nous faire croire aux bienfaits de l’invasion...

Le reportage fait monter la tension, culpabilise à fond ses lecteurs afin qu’ils aboutissent à la conclusion: il est inhumain de renvoyer les clandestins.

Le Matin Dimanche du 30 avril avait consacré un article à la manipulation par l’empathie, et un spécialiste expliquait que Donald Trump s’était hissé à la présidence justement grâce à la manipulation par empathie. Et voilà, le lendemain, le journal met en application les recettes de la veille sur ses propres lecteurs…

Rappelons que le peuple suisse est le peuple le plus généreux au monde. Aucun pays ne donne autant, y compris individuellement à titre privé, par tête d'habitant, pour aider les étrangers. Malgré cela, les médias n'arrêtent pas d'enfoncer le clou de la culpabilisation et de rendre les Suisses responsables de toute la misère du monde.

La Suisse n'a jamais eu de colonies, ne fait pas la guerre, nous ne sommes coupables de rien, sinon d’accepter de subir le lavage de cerveau des gauchistes sans réagir.

 

*************

 

Gros titre : « SUR LES PAS DES MIGRANTS »

REPORTAGE ENTRE ITALIE ET SUISSE

 

1er gros titre de la couverture: la stratégie consiste à faire croire qu’il s’agit d’un reportage « neutre » :

« La gare de Chiasso (TI) est le principal point d’entrée en Suisse pour les migrants en provenance d’Italie. Il s’agit principalement d’Africains ayant transité par la Libye et la Méditerranée et cherchant à traverser la Suisse pour gagner d’autres pays au nord de l’Europe, à la réputation plus accueillante. »

 

2e partie du reportage : la stratégie d’arrachage des larmes :

IL S’APPELAIT YOUSSOUF DIAKITE

« Il voulait traverser illégalement la Suisse pour rejoindre sa famille à Paris; mais le jeune Malien en est mort, brûlé le 27 février sur le toit d’un train au Tessin. Retour sur ce drame et la vie quotidienne entre migrants et gardes-frontière. »

« Un anonyme a déposé un texte sur la tombe de Youssouf Diakite, au cimetière de Balerna. «Je sentais que je devais venir ici aujourd’hui pour prier, pour me rapprocher, mais aussi réveiller nos consciences face à ce qui est arrivé, afin que cela ne se reproduise plus.» Ces mots, ce sont ceux du pape François lors d’une prière à Lampedusa (Sicile) en juillet 2013. Il évoquait alors la disparition en mer de dizaines de migrants. Autre lieu, autre date, même tragédie. Youssouf Diakite espérait rejoindre sa famille à Paris. Le jeune Malien de 20 ans avait déjà tenté de franchir la frontière vers la France, sur la Côte d’Azur. Sans succès. Il est mort foudroyé sur le toit d’un train régional des CFF le 27 février dernier. » […]

 

3e partie du reportage : le témoignage qui va rajouter la touche rendant le drame « vivant » :

[…] « Le 27 février dernier, Marko Miladinovic (28 ans) est monté dans le train à Chiasso. Comme bien souvent, cet artiste tessinois avait prévu de se rendre chez sa petite amie à Mendrisio. Un trajet banal d’une petite dizaine de minutes. Pourtant, il n’est pas près d’oublier ce qu’il a vu, et entendu, ce soir-là. Récit: «Je n’ai rien remarqué de particulier jusqu’à Balerna. Le train s’est alors arrêté comme d’habitude. Juste avant qu’il ne reparte pour Mendrisio, une fille a couru vers l’avant du train. Elle a crié plusieurs fois au conducteur: ‘Au feu, au feu!’ ».[…]

 

4e partie du témoignage, les lecteurs sont « travaillés » pour endosser la culpabilité du décès:

« PROPOS ABJECTS »

« […] Des employés des CFF préparaient de très longues piques pour le décrocher. À ma droite, j’ai entendu un garçon dire à d’autres passagers: «Si je me fais attraper sans billet, je me reçois une amende et je dois payer cher. Eux par contre, ils les laissent toujours filer.» Dans la discussion, d’autres propos abjects ont suivi. » J’étais hors de moi. J’ai foncé vers eux et je leur ai dit d’ouvrir les yeux. S’ils voulaient se confronter à quelque chose, il y avait le corps calciné d’un garçon de leur âge à quelques mètres à peine. »

 

5e volet du reportage : Mohammed le Guinéen, candidat à l’asile, arrivant en toute illégalité : qui oserait encore s’opposer à son accueil ?

[…] « Après un rapide contrôle, Mohammed et un autre camarade sont appréhendés. Mohammed monte dans le Regio en direction de la Suisse. Il est bientôt 23 h. »

«Venir avec moi? Mais pour faire quoi? Je sais pas si cela va me causer des soucis.» Abordé sur le quai numéro 3 de la gare de Côme, d’où partent tous les trains vers le Tessin, Mohammed hésite franchement.

Il est bientôt 23 h. Le train régional italien arrive alors en gare. C’est l’un des derniers de la soirée. Son terminus? Chiasso. Le jeune Guinéen accepte notre présence et nous montons avec lui. Le wagon est désert à l’exception d’Abdi, un Somalien d’une vingtaine d’années. Le silence est pesant. […]

À quelques kilomètres à peine de la Suisse, ces jeunes, parmi lesquels des familles, étaient contraints de dormir tantôt sur le parvis de la gare, tantôt dans un parc en contrebas. Dans l’attente d’un départ vers la Suisse, qui n’était souvent qu’une étape vers les pays du Nord de l’Europe. […]

[…] La Croix-Rouge a ouvert un camp à deux kilomètres de là, via Regina Teodolinda. Environ 150 personnes, des mineurs et des femmes avec des enfants surtout, y sont actuellement accueillies. C’est la moitié de sa capacité. […]

[…] La discussion s’engage timidement. «L’Allemagne? J’y suis déjà allé et j’ai passé quelques mois là bas, explique-t-il. Ensuite, je suis descendu en Suisse. J’ai été arrêté pour séjour illégal à Berne, puis renvoyé à Rome par vol spécial depuis Zurich.»

Les fameux Accords de Dublin, que la Suisse applique à la lettre en renvoyant les personnes dans le pays européen où ils ont déposé une première demande d’asile. Peu importent les conditions d’accueil sur place.

Mohammed n’est pas resté bien longtemps dans la capitale transalpine, où il dit n’avoir aucune attache. Quelques jours après avoir remis le pied sur le sol italien, le Guinéen était déjà à Côme. «J’ai déjà été pris trois fois par les gardes-frontière à Chiasso depuis, concède-t-il en souriant doucement. J’aimerais déposer une demande d’asile en Suisse.»

Mais pourquoi insister alors que l’espoir de voir sa demande acceptée est plus qu’infime? «Peut-être que cette fois, ça va marcher, avance le Guinéen, un brin fataliste. Je veux montrer ma motivation.»

« Retour à la case départ »

[…] « Deux douaniers suisses surveillent les arrivées à l’avant du train. Mohammed n’est pas surpris. Calmement, il va s’annoncer aux deux officiers suisses. Le Guinéen connaît la procédure. Il passera par la salle de «triage» aux murs immaculés, puis sera renvoyé vers l’Italie, ce soir, ou peut être demain matin après avoir passé la nuit au camp de Rancate vu l’heure tardive. Retour à la case départ. »

 

Source :

http://www.pressreader.com/switzerland/le-matin/20170501/281479276313687

 

http://www.pressreader.com/switzerland/le-matin/20170501/281526520953943

http://www.pressreader.com/switzerland/le-matin/20170501/281552290757719

 

 

Cenator, 2 mai 2017

13 commentaires

  1. Posté par artza barosh le

    De tout temps, la tribune de Lausanne devenue le matin a été un concentré d’agents d’influence, comme 24Heures d’ailleurs, à la botte de la gauche. Maîtres de stage en tête. Difficile d’ailleurs de se faire engager si on ne répond pas au formatage de la rédaction. Bien sûr il y a toujours eu quelques braves radicaux prétextes, mais pas dans les rubriques essentielles.

  2. Posté par toyet le

    Merci de lire pour nous les meilleurs feuilles de ce torchon, je ne savais pas qu’il existait toujours, un peu comme la syphilis…..

  3. Posté par Marin Breton le

    Tout le monde s’insurge contre la presse qui raconte le calvaire des migrants. Cependant personne ne propose de solutions concrètes. Il s’agit absolument d’agir sur place pour éviter que des parasites, qui n’ont rien à faire chez nous, restent dans leur pays. Pour cela, il faut créer des places de travail, effectuer des contrôles stricts pour les dissuader de partir vers une Europe qu’ils considèrent comme un paradis, alors que pour eux c’est l’enfer. Tous les Européens devraient tirer à la même corde, ce qui est loin d’être le cas, pour essayer de canaliser toute cette chienlit et ne pas laisser l’Italie et la Grèce se dépatouiller avec cette invasion d’inutiles d’Afrique du Nord et d’ autres pays qui ne sont pas en guerre. Ne pas hésiter à expulser tous ceux qui veulent nous imposer leur islamisme.

  4. Posté par aldo le

    Excellente démonstration de Cenator de l’inféodation du Matin à des « journalistes » qui « travaillent » exactement avec les méthodes cryptocommunistes de l’extrême-gauche la plus radicalisée qu’on puisse trouver sur la planète, formatée depuis l’époque de l’ex-Urss ! De véritables agents de Soros, vraisemblablement appâtes par ses cadeaux financiers au plus méritants ! Copier l’intégralité du PressReader du 1er mai peut être une excellente base d’étude des manipulations qui profitent de l’évènement pour s’insinuer dans la presse sous prétexte d’information.

    Pour ceux qui auraient quelque peine à retrouver les textes d’origine, parce qu’un petit cadenas vous en empêche l’accès après avoir parcouru un certain nombres de pages (très agaçant), il faut savoir que PressReader vous interdit l’accès sauf à s’inscrire, évidemment. Pour parer à cette contrainte la seule solution est le changement d’adresse http://www.linternaute.com/hightech/encyclo-pratique/internet/divers/3319/changer-d-adresse-ip.html Vous pouvez aussi utiliser un proxy (attention ils sont très nombreux à ne pas réellement cacher votre adresse Ip, même des payants.. les arnaques foisonnent). Surtout pas de câble optique TV etc, puiqu’ ils vous impose une adresse unique. Le cuivre est toujours très majoritaire même si la propagande veut vous faire croire le contraire.

    .

  5. Posté par UnOurs le

    « …nous n’avons aucunement entendu le ridicule Darius … »

    Mais nous l’avons entendu, le ridicule majordome de la TSR, nous dire après un reportage sur les « mélanchonistes » majoritairement tentés par l’abstention « qu’ils allaient porter la responsabilité morale de cette décision ».
    Et voilà, on est obligé de payer la redevance-racket pour que ce ancien « petit chose » s’épanche sur ses considérations « morales ». Au moins, le Matin dans la caissette, on peut le voler, pour s’informer de ce que pense l’Ennemi !

  6. Posté par Laurent Lefort le

    @Ours. Sans compter, dans ledit 19h30, le « plagiat » de Marine avec un discours de Fillon. En revanche, nous n’avons aucunement entendu le ridicule Darius sur le plagiat de Macron en reprenant mot pour mot le discours de Hollande. Cette RTS me fais vomir.

  7. Posté par UnOurs le

    Une belle manip ce soir mardi sur la TSR.
    A « Tout en régions », le reportage sur la fraude aux indemnités chômage au syndicat Unia laissait parler un procureur qui détaillait l’origine balkanique des coupables.
    Au jt de Rochebin, la phrase en question avait sauté au montage.
    Un hasard probablement.

  8. Posté par Palador le

    Toujours la même culpabilisation. S’ils se noient en mer c’est votre faute, s’ils tombent dans un fossé c’est votre faute, s’ils sont logés dans les abris de la PC, c’est votre faute, si les passeurs leur font payer 500 euros par tête de pipe pour les entasser sur des rafiots pourris c’est votre faute, si les clandestins incendient leur habitations c’est votre faute, s’ils vendent de la drogue c’est votre faute, s’ils écrasent des gens avec des camions, c’est aussi votre faute, etc…etc…Dans un documentaire intitulé « les migrants ne savent pas nager » la première image qu’on voit c’est un bateau au fond de l’eau avec des corps à l’intérieur. Tout est dit: Donc de nouveau le chantage humanitaire avec l’obligation d’accepter des centaines de millions d’africains, anciens tortionnaires, terroristes, malades, et autres. Destination unique: Lampedusa !

  9. Posté par Claude le

    C’est de la MANIPULATION !! Ce genre de propagande m’exaspère ! Je ne lis plus la presse du genre Le Matin, 20Minutes etc … La TSR (boîte à mensonges, très souvent par omission …) c’est du pareil au même. Notre pays subit une INVASION, pas une immigration. Peuple suisse réveille-toi !

  10. Posté par Christian Hofer le

    Le Matin n’a évidemment pas publié les faits « divers » qui se sont passés en Italie, lorsque les autochtones ont été agressés massivement dans un train par des migrants. Ni les migrants qui défèquent sur la statue de Jésus, ni encore les appels à la mort des mécréants et des prêtres chrétiens par un Marocain….

    Mais il faut comprendre ce torchon: tout ce qui est contraire à la bien-pensance doit être éradiqué:

    http://lesobservateurs.ch/2017/04/18/italie-turin-60-maghrebins-prennent-dassaut-un-train-durant-5-heures-video/

    http://lesobservateurs.ch/2017/04/26/italie-la-tete-dune-statue-de-jesus-utilisee-comme-poubelle-par-les-migrants-illegaux/

    http://lesobservateurs.ch/2017/04/25/italie-un-marocain-preparait-un-attentat-les-infideles-doivent-etre-egorges-et-decoupes-en-morceaux/

  11. Posté par Christian Hofer le

    Merci Cenator: article très important sur ce que nous subissons sur le plan médiatique. Et comme l’écrit UnOurs, je suis convaincu que tout cela est organisé en haut lieu.

    En cela, la propagande doit se joindre à la relativisation de notre culture (l’un des responsables du Matin militait ouvertement pour le changement de notre hymne national par exemple), à l’affaiblissement de la pensée par des informations stupides et de la sexualité, et à des mensonges en masquant l’identité des criminels étrangers tout en imposant une propagande en faveur de l’islam.

  12. Posté par GéraldS le

    Le peuple Suisse est vraiment le plus stupide de la planète (je suis Suisse) l’UDC à raison de représenter les Suisses par des moutons car ils croient tous les mensonges que distribuent les medias et le gouvernement . Il y a encore des personnes pour appeler les CF les 7 sages ou pour vous dire : Si ça vient des CF ils ont forcément raison. Les mêmes naïfs vous diront :Si c’est dans les journaux c’est la vérité. C’est malheureusement les restes des croyances de l’ époque où les médias et le gouvernement étaient HONNETES . Souvenirs,souvenir

  13. Posté par UnOurs le

    Le Matin –> Tamedia –> Pietro Supino –> Bilderberg

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (100'457 commentaires retenus sur 3'464'976, chiffres au 2 novembre 2016) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.