Attribution du « Dhimmi d’or 2016 » par l’Assemblée générale de l’ASVI à Cesla Amarelle

burqas

L’Association Vigilance Islam a tenu son Assemblée générale le 29.4.2017 à Lausanne.

À cette occasion, il a été procédé à l’élection du « Dhimmi d'or 2016 ».

 

Avant de donner le résultat de cette importante élection, un mot d’explication s’impose.

Les quatre personnes mentionnées ci-dessous ont été nominées par le comité de l’ASVI comme candidats au titre de « Dhimmi d’or 2016 », récompense qui distingue une personnalité suisse s’étant montrée particulièrement complaisante à propos de l’islam ou des activistes musulmans en 2016.

 

1–M. François Longchamp, président PLR du Conseil d’état genevois, qui ignore les vraies victimes du terrorisme islamique en Europe :

François Longchamp a affirmé le 12 octobre 2016, en introduction à la conférence de l’Université de Genève sur le sujet « L’islam en Europe » : « La première victime visée par le terrorisme d’aujourd’hui est l’islam d’Europe ».

 

2–Mme Cesla Amarelle, conseillère nationale socialiste du canton de Vaud, qui ne veut pas interdire la burqa en Suisse :

Cesla Amarelle a déclaré le 14 août 2016 être « contre l’interdiction de la burqa, qui confinerait la femme à l'espace privé ».

 

3–Mme Ada Marra, également conseillère nationale socialiste du canton de Vaud, qui prétend qu’interdire la burqa en Suisse, c’est stigmatiser les musulmans :

Ada Marra a déclaré le 12 août 2016 : «S’il y a un problème de burqa dans un pays, l’interdire c’est du féminisme. S’il n’y a pas de problème réel de burqa, l’interdire c’est stigmatiser.»

 

4–Mme Béatrice Ambühl, la directrice des Bains de la Gruyère, qui autorise les tenues de bain islamiques en bafouant, puis en modifiant le règlement des Bains :

À propos du règlement des Bains de la Gruyère qui interdisait le port de maillots de bain descendant plus bas que les genoux, Béatrice Ambühl a déclaré en novembre 2016 : « C’est une maladresse de notre part. Ce règlement a été adopté il y a plus de neuf ans. Après ce débat sur Facebook, j’ai vu qu’il était encore en ligne sur notre site. Le passage concernant le genou a été retiré lundi. » Nous précisons que le débat sur Facebook a été lancé par l’ASVI suite à la publication d’un billet de notre présidente sur son blog.

 

Il faut encore savoir que le lauréat recevra  le livre de Bat Ye’or « Juifs et chrétiens sous l’islam, les dhimmis face au défi intégriste ». Cet ouvrage lui permettra de se documenter sur la condition de soumission à l’islam des dhimmis à travers le temps dans les pays à majorité musulmane.

 

Sans plus attendre, passons à la proclamation du résultat tant attendu, … l’heureuse gagnante est la conseillère nationale, d’origine uruguayenne, CESLA AMARELLE !

Madame Amarelle est issue d’une famille gauchiste militante ayant fui la dictature. En 1977, cette famille s’est installée définitivement en Suisse après avoir travaillé à Genève dans des organisations internationales.

Les parents ont donné le prénom « CESLA » à leur fille, ce prénom étant l’acronyme de « Communauté des États socialistes latino-américains ».

Cette famille politiquement engagée aurait pu demander l'asile dans un pays tel que Cuba, ou n'importe quel autre pays communiste de l'époque, afin de contribuer à l’édification du communisme… mais elle a jeté son dévolu sur notre petite Suisse, capitaliste, riche et paisible.

C'est dans ces conditions qu'a poussé cette graine, pardon cette mauvaise herbe invasive, islamo-gauchiste qui travaille assidûment à la destruction de notre pays.

Pour le plus grand bien de toutes les parties prenantes, il est fortement conseillé à Madame Amarelle de quitter immédiatement et définitivement la Suisse pour Cuba ou le Venezuela afin d’y parfaire la société communiste qu’elle affectionne tant.

Cenator, 30.4.2017

Annexes

Sa biographie : https://fr.wikipedia.org/wiki/Cesla_Amarelle

Son doctorat : Le processus d'harmonisation des droits migratoires nationaux des Etats membres de l'Union européenne. Historique, portée et perspectives en droit communautaire d'asile et d'immigration (2005)

Une autre de ses déclarations :

CeslaAmarelleTerroristeàProtéger

16 commentaires

  1. Posté par LAMBERT le

    Si on connaît trop bien l’Islam et le Coran. Mahomet est l’ Antechrist puisqu’il prétend que Jésus-Christ est un simple prophète ! Jésus-Christ est Fils de Dieu et il est assis à la droite de son Père. Mahomet n’a jamais ressuscité, fait tous les miracles qu’a fait Jésus sur terre et n’a pas été crucifié pour racheter les péchés des hommes. Le Coran n’est qu’un plagiat et la sunna édictée par des hommes tandis que les Évangiles sont la transcription de la Parole de Dieu. AMEN AMEN EN VÉRITÉ JE VOUS LE DIS. DAECH EST L’ILLUSTRATION DE CE QUE JE DIS PUISQU’IL DÉCLARE QUE SA GUERRE EST SAINTE ET EST FAITE AU NOM D’ALLAH. LE CORAN N’EST PAS UN LIVRE SAINT COMME LA SAINTE BIBLE IL EST JUSTE QUALIFIÉ DE « SACRÉ » ET PAR LES MUSULMANS EUX-MÊMES …

  2. Posté par Tommy le

    L’abominable Amarelle, avec son salaire de prof d’uni , specialiste des droits des envahisseurs, et celui de son mari, directeur financier du CHUV, ne doit pas souvent deambuler au rayon M-Budget de la Migros!
    Non, elle, c’est curcuma, chia, wasabi, vinaigre balsamique, bio, et surtout…pas de produits suisses.

  3. Posté par Sieber fatima le

    L’Islam a imposé le voile aux femmes.
    La Burqua a été imposée par les salafistes Il y a qu’un seul et vrai Islam.
    L’ ignorance envers l’Islam pousse les gens à croire tout ce qu’ on raconte et c’est ça qui crée la haine .

  4. Posté par philippe le

    C’est des petit ((Encas)) .Avec des petit revenu comme Professeur ordinaire à Neuch. Uni 170.000.- et Conseillère Nationale avec 138.000.- , de plus mari directeur dans une grande Institution vaudoise reste-t-il assez ?????

  5. Posté par Fleeps le

    Une phrase du père jésuite Henri Boulad….. »ce qu’on ne parvient pas à réaliser, on cherche souvent à le démolir… » cesla Amarelle est une apatride, elle n’a pas de racines, elle ne pourra jamais ressentir un quelconque attachement ni à l’Uruguay….ni à la Suisse…elle est de nulle part, elle est le fruit de la mondialisation, elle veut détruire ce qu’elle ne pourra jamais réaliser.

  6. Posté par LAMBERT le

    Je suis franco-suisse et vis en France à LYON au pied du quartier de la Duchere constitué d’hlm occupés en majorité par des musulmans et où ces derniers provoquent comme ils aiment tant le faire par leurs tenues ostentatoires – le voile est un moindre mal face à celles en burqa pourtant interdite par Sarkozy – et par les actes de délinquance des jeunes désoeuvrés – vols divers, rodéos etc. – Le Pen Marine sera-t-elle élue le 7 mai ? Pas sûr face à tous ces idiots de Français qui ont voté et vont voter Macron cet arriviste parvenu issu de la finance. Qu’espèrent-ils d’un ancien ministre de Hollande ? En Marche pour 5 années encore plus désastreuses que celles sous mandat socialiste ? Hollande. En plus Macron il soutient à fond l’Islam possible pour avoir les voix de ses amis musulmans. De toute façon en se prétendant ni de droite ni de gauche il cherche à ratisser large et cette girouette de Bayrou s’est bien sûr rallié à lui comme il le fait avec chaque politique ayant le vent en poupe. Juppé à été éliminé. Fillon élu mais ensuite descendu en flèche en plein vol ascensionnel … Dans quel pétrin va encore se trouver notre pauvre France sur endettée au sein d’une Europe bien mal en point ? FREXIT FREXIT AU SECOURS À L’AIDE.
    LAMBERT G.
    P.S. POST SCRIPTUM ET NON PARTI SOCIALISTE : mon voisin du dessus marocain et musulman pur et dur de 28 ans m’à dit que si Le Pen était élue présidente, il rentrait illico au pays = que beaucoup l’imite ! Moi je suis catholique mais je n’arbore pas une énorme croix sur ma poitrine pour me présenter comme disciple de Jésus-Christ !

  7. Posté par Icing le

    Voilà ou mène la naturalisation de n’importe qui !

  8. Posté par AZRAEL le

    Il est temps de desarmer le peuple de souche.

  9. Posté par Bussy le

    Contre l’interdiction de la burqa car ça confinerait les femmes à l’espace privé…. quel argument stupide….. pour la même raison, faudra-t-il laisser les musulmans transporter leur harem dans le coffre de leur voiture ?

  10. Posté par Maurice le

    Sur les quatre nominés mentionnés, deux sont étrangers, ce qui donne 50 %, pourcentage bien inférieur au taux d’étrangers en Suisse, particulièrement si on compte les neo-Suisses doubles-nationaux :
    2. Cesla Amarelle est née à Montevideo (Uruguay) – Parti socialiste
    3. Ada Marra est originaire de Botrugno (Pouilles, Italie) – Parti socialiste

  11. Posté par Vengeur le

    Et les vaudois (les bobos-gauchiste et les « bien »pensants) vont l’élire !!!! bande de pleutres.

  12. Posté par GéraldS le

    Et dire que des citoyens sont assez stupides de voter pour ces bonnes femmes dont le but est de détruire la Suisse.

  13. Posté par Claire le

    Je constate avec tristesse que les gauchos mondialistes islamo-collabos sont les mêmes en France et en Suisse (et dans toute l’Europe de l’ouest, voir les propos du président autrichien!).
    Mais comment les gens peuvent-ils être aveugles et suicidaires au point d’élire ces traîtres qui vendent nos pays à l’islam?
    Le pire est qu’il s’agit souvent de femmes, à qui on devrait payer un aller simple pour l’Afghanistan ou l’Arabie Saoudite afin qu’elles subissent le sort des vraies musulmanes dans leur pays.

  14. Posté par Ralebol le

    Et j ai la grande crainte et ne serais pas étonné qu’elle soit élue ce WE à Lausanne. Lausanne qui est devenue sale et envahie de populations parasites, en grande partie a cause de cette gauche malheureusement au pouvoir. Une ville que j’aimais bien et que j’évite à présent.

  15. Posté par rikiki le

    Elle est au moins reconnue bienfaitrice de l’islam comme tous les autres fossoyeurs de la Suisse et de l’Europe.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (100'457 commentaires retenus sur 3'464'976, chiffres au 2 novembre 2016) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.