Sortie de l’ouvrage « Je voulais vous dire » de Jan Marejko

Thomas Mazzone
Enseignant, écrivain
JVD2

Jan Marejko, alors ostracisé par les médias auxquels il collaborait, avait trouvé refuge sur lesobservateurs.ch. C'est ici qu'il avait publié ses dernières chroniques, avant de choisir de les rassembler dans un essai qui obtiendra le prix "La Plume d'Or" en 2015.

 

Alors qu'il nous quitte en 2016, la publication de son manuscrit est le résultat d'un effort collectif pour lui rendre hommage. Grâce à de généreux donateurs et à un précieux travail de relecture bénévole, grâce aussi à la contribution de ses filles, Bibracte Editions a finalement été en mesure de faire paraître l'ouvrage.

 

C'est donc avec fierté que nous vous présentons le dernier ouvrage de Jan Marejko, "Je voulais vous dire", des chroniques philosophiques piquantes, osant aller à l'essence de l'idée en dépit des considérations diplomatiques qu'imposerait la langue de bois actuellement de mise.

 

Pour découvrir et commander l'ouvrage, c'est sur www.bibracte.ch

7 commentaires

  1. Posté par FrançoisB le

    Je viens de le recevoir et suis en train de le dévorer avec un bonheur indicible ! Quelle clarté de pensée, supportée par une écriture de haute tenue, limpide, humaniste, pas agressive du tout. Marejko me fait penser parfois à Vialatte par ses traits d’humour tout en finesse. Et quelle haute teneur morale, loin au-dessus de la foire d’empoigne actuelle des idées mais si proche de ceux qui sont capables (hélas une minorité…) de philosopher autrement qu’en suivant les dogmes à la mode.
    La lecture de ce livre est indispensable et permettra de laver les scories encombrant notre cerveau, accumulées par des années de bienpensance dogmatique, de soumission normative que nous acceptons sans le percevoir. En le lisant, on a envie de s’ébrouer comme un chien mouillé, projetant alentour des milliers de gouttelettes contenant lesdites scories.

    Marejko va nous manquer, heureusement qu’il nous reste ses écrits !

  2. Posté par Sancenay le

    merci Marie -France, je l’avais commandé entre temps ici .J’étais un peu HS hier à force de décrypter les news et d’envoyer des scuds !…

  3. Posté par Marie-France le

    Merci Marcassin ; mais j’aurais voulu savoir si quelqu’un ici l’avait lu et pouvait me donner son avis..

  4. Posté par Marie-France le

    2Sancenay : en cliquant sur http://www.bibracte.ch, en fin d’article, il suffit de suivre la procédure de commande..

  5. Posté par Sancenay le

    Merci de nous en informer. j’aimais beaucoup les articles très inspirés très profonds de Jan Marjeko. Je l’en ai plusieurs fois remercié.. J’ignorais sa disparition, qui m’attriste. Je vais bien sûr essayer de commander son livre , ce que je n’ai pas réussi à faire hier sur votre site. Paix au grand sage et témoin généreux qu’il fut en ces temps qui appellent au secours.

  6. Posté par Marcassin le
  7. Posté par Marie-France le

    Merci d’avoir réussi à faire éditer cette compilation de chroniques. Marejko nous manquait…
    Puisqu’on est dans le domaine de l’écriture, et de l’écriture plutôt politiquement incorrecte ,je voudrais savoir si quelqu’un a lu le livre de Metin Arditi  » Dictionnaire amoureux de la Suisse » (Plon)
    Il semblerait que ce soit une sorte « d’hymne » à la Suisse lancé par un suisse « d’origine turque;. ce qui contrebalance un peu l’attitude de certains « naturalisés » qui, en haut lieu ont plutôt tendance à cracher dans la soupe. Il y a des « naturalisés » plus suisses que certains Suisses !!
    (je suis juste allée su Amazon pour en savoir un peu plus ), mais si LesObservateurs pouvaient nous en dire plus ? Ou un internaute l’ayant lu ? Un livre qui nous met du baume au coeur.. faudrait pas le laisser passer..
    A moins que ce site en ai déjà parlé, mais je n’ai pas trouvé…

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (100'457 commentaires retenus sur 3'464'976, chiffres au 2 novembre 2016) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.