Les paysans vaudois meurent dans l’indifférence

Paysans%20au%20travail

Ci-dessus : Paysans au travail de Michel Chagourin 

 

• Manque de reconnaissance, bureaucratie en hausse, coûts de production qui flambent, la situation des paysans vaudois est alarmante.

• Symptôme de cette réalité, le suicide des paysans est en hausse.

• Politiques et spécialistes de la branche tirent la sonnette d'alarme.

Suite

3 commentaires

  1. Posté par monde-tombé-sur-la-tête le

    C’est peut être pas plus mal – après tout, leurs champs valent beaucoup plus en tant que terrain de construction – il y a du monde qui arrive, et on a besoin de place. Tant pis pour les quelques petits suisses de souche qui sont là depuis des générations – des toutes façons ils n’ont pas beaucoup de pouvoir et on peut les ignorer.

  2. Posté par Maurice le

    Les autorités libérales s’en fichent complètement, parce qu’elle veulent une agriculture essentiellement rentable, au mépris de la qualité, de la santé de la population et de la paysannerie suisse.
    Quant aux autorités de gauche, elle voient déjà les quelques paysans restant être remplacés par des immigrés, afin d’ actualiser le grand remplacement voulu par l’Union européenne à la botte des Etats-Unis.
    Le grand remplacement par la grande mixité, le grand mélange, le grand métissage…

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.