Islamo-gauchisme – Médias milliardaires et gauchistes – Guerre civile

Michel Garroté
Politologue, blogueur
Islam -français-1

guerre-civile-4

   
Michel Garroté  --  A deux jours du premier tour de l'élection présidentielle française et au lendemain de l'attentat islamiste sur les Champs-Elysées, la présente compilation d'analyses - je le précise d'emblée - est longue. Et c'est pourquoi je commence par en donner les divers contenus, afin que les lectrices et lecteurs puissent, s'ils le souhaitent, aller directement sur le contenu qui les intéresse le plus. La compilation commence par une série de réflexions d'Ivan Rioufol et de Les 4 Vérités sur le gauchisme, l'islamo-gauchisme et le Decodex. Puis, la compilation reprend diverses analyses (de Réinformation.tv et de Challanges) sur les Médias milliardaires et leurs méthodes très militantes. Enfin, la compilation cite des extraits d'une analyse du Général Antoine Martinez sur les risques de guerre civile.
-
Gauchisme et Islamo-gauchisme :
-
Ivan Rioufol : Parler de radicalisation pour désigner à la fois le mouvement Sens Commun, la formation issue de La Manif pour Tous qui a rejoint François Fillon, et le totalitarisme islamique en guerre contre la démocratie revient évidemment à édulcorer la dangerosité des fanatiques ayant fait allégeance à l’Etat islamique. Ceux-là peuvent se satisfaire de cette soumission en marche. Les intimidations des islamistes, qui sont les premiers à se réclamer du vivre ensemble, de l’antiracisme et des droits de l’homme pour consolider leur impunité, semblent malheureusement efficaces. Fillon, candidat des Républicains se distingue de ses concurrents par un discours sans fard contre l’islam radical.
-
Fillon est celui qui s’est le plus engagé dans la défense des Chrétiens d’Orient, victimes d’une épuration par l’islam sunnite. Lors de son meeting du 9 avril, à Paris, il avait appelé les Français musulmans "à se soulever contre l’obscurantisme et à nous aider à faire le nettoyage". Il persiste ce mercredi dans Le Parisien : "Je veux combattre l’intégrisme avec les musulmans". Et si Marine Le Pen n’épargne pas non plus l’islamisme, elle le fait parfois d’une manière oblique. Lors d’un meeting à Lyon, le 5 février, elle avait cru bon de dénoncer à la fois le totalitarisme djihadiste et le totalitarisme affairiste, présentés comme deux effets de la mondialisation. Ce relativisme saugrenu n’aide évidemment pas à hiérarchiser les dangers. Il faut néanmoins remarquer que la présidente du FN a, depuis quelques jours, repositionné plus clairement son discours.
-
Ivan Rioufol : L’islamo-gauchisme, cette alliance du marxisme et du djihad contre l’Occident libéral et capitaliste, s’est désormais installé, comme une plaie, dans les rangs de l’extrême gauche et chez les plus radicaux des socialistes. Manuel Valls, qui était le seul de sa famille politique à avoir mis en garde contre ce fascisme islamiste et son antisémitisme, n’a évidemment aucun point commun, sur ce sujet, avec Benoît Hamon et ses accommodements. Si l’ancien premier ministre a déclaré, mardi, ne pas vouloir parrainer son concurrent désigné par la primaire du PS, en dépit des engagements initiaux, c’est bien parce que le candidat à la présidentielle n’a pas rompu les liens avec l’idéologie islamiste et ses exigences de visibilité et de respect. Elle a réussi à faire passer, chez les moins regardants et autres idiots utiles, le musulman pour le nouveau damné de la terre.
-
Ce clientélisme est l’une des plus graves faiblesses de Hamon. Pour autant, le soutien de Valls à Emmanuel Macron n’a rien d’évident non plus. L’enfant chéri du progressisme "bienveillant" ne montre, en effet, aucune envie d’engager l’épreuve de force contre le nouveau totalitarisme qui exige et obtient la soumission des plus dociles. Valls, lui, avait eu le mérite de le désigner comme l’ennemi à "combattre et abattre". La gauche rampante et collaborationniste devrait au moins lire ce que les islamistes eux-mêmes écrivent de leur stratégie. Ils ont ce mérite de faire ce qu’ils disent. Carlos, par exemple. Le terroriste vénézuélien, converti à l’islam à 25 ans et déjà condamné deux fois à la perpétuité depuis son arrestation par la France en 1994, comparaît depuis lundi devant la Cour d’assises spéciale de Paris. Il doit répondre, 43 ans après les faits, de l’attentat du Drugstore Publicis (2 morts, 34 blessés).
-
Or Carlos, marxiste et islamiste, est un des théoriciens de cet islamo-gauchisme qui fait aujourd’hui partie du paysage politique français. Dans son livre, L’islam révolutionnaire (Editions du Rocher, 2O03), Ilich Ramirez Sanchez, dit Carlos, invitait déjà les "mouvements anti-globalisation" à venir rejoindre la lutte pour "libérer le monde de l’exploitation impérialiste et la Palestine de l’occupation sioniste". Rejetant la différence entre islam et islamisme, il écrit : "L’Islam est par essence "politique" en tant qu’organisation divine de la communauté des croyants".
-
D’ailleurs, pour lui, la France a déjà basculé : "Du fait des flux migratoires nés de la colonisation, elle est déjà et depuis des décennies dar al-islam (terre d’islam,NDLR). Des moquées, des lieux de culte s’érigent partout. Cette conquête spirituelle se fait sans violence. Le facteur démographique joue en la faveur de l’Islam", etc. Pour Carlos, "la lutte armée est non seulement licite, mais elle devient une obligation religieuse et par conséquent un devoir moral quand il n’existe aucune solution non violente". L’islamo-gauchisme est dans cette logique d’affrontement et de guerre civile. Autant le savoir, précise Ivan Rioufol.
-
Et à propos du "barrage" qu'il faudrait faire, non pas à l'islamisme violent et conquérant, mais au Front national (le seul parti politique français qui ne fait pas dans l'islamophilie très tendance), Ivan Rioufol écrit : Faire barrage fait monter le niveau. Cette donnée ne s’applique pas seulement aux eaux retenues. Les voix comprimées peuvent aussi produire cet effet. Rien de tel, pour faire croître le vote FN, que de poursuivre la stratégie du No pasaran !, héritée des républicains espagnols. Rien n’est plus convenu dans cette campagne que de faire à Marine Le Pen le reproche de sa recherche d’affrontement. Pourtant, c’est Emmanuel Macron, le chantre de la bienveillance, qui désigne le FN comme un "ennemi".
-
Ce faisant, le leader d’En Marche ! installe dans les esprits une notion de guerre civile qu’il réfute du côté de l’islam totalitaire. La gauche, qui n’a rien à dire sur les grands sujets posés par l’asphyxie migratoire et la montée de l’islamisme dans les cités, déploie également toute sa violence verbale pour disqualifier les solutions qu’apporte ce parti. Les mesures avancées par le FN peuvent être évidemment contestées. Mais la pire des réponses consiste à ne pas vouloir traiter les sujets d’inquiétude portés par ses électeurs. Ceux-là ne méritent pas d’être accusés d’antisémitisme ou de racisme, même s’ils veulent, en effet, un retour à la nation souveraine et à la différence existentielle entre le citoyen et l’étranger. Criminaliser ce conservatisme oblige à dénigrer tout ce qui a constitué la "douce France", conclut Ivan Rioufol.
-
A propos de la présidentielle et du communisme, Ivan Rioufol écrit notamment : Arrêtez les frais ! Un autre "Grand débat" sur la présidentielle n’est pas nécessaire. La resucée prévue le 20 avril n’apportera rien de plus à la longue et fastidieuse soirée d’hier (près de 4 heures !) diffusée par CNews et BFMTV. Elle n’a d’ailleurs recueilli que 6,3 millions de téléspectateurs. La lutte des classes, promue par Philippe Poutou et Nathalie Arthaud, a fait rappeler que ce communisme qui se pavane et fait la leçon reste l’héritier de celui qui, au XXe siècle, a causé plus de cinquante millions de morts. La faucille et le marteau, qui se retrouvent aussi parfois sur des drapeaux brandis lors de meetings de Jean-Luc Mélenchon, m’indignent autant que la vision d’une croix gammée. Mais si le régime nazi a connu son procès de Nuremberg, qui a heureusement criminalisé son idéologie et son insigne, le communisme n’a jamais eu à se confronter à ses propres massacres. Il passe à la télé, conclut Ivan Rioufol.
-
Decodex et des conneries :
-
Lu dans Les 4 Vérités : Les médias « mainstream » ont un problème avec la vérité. Ils accusent volontiers la « réinfosphère » et l’information alternative de mentir. Pourtant, les mensonges sont au moins aussi répandus dans la « grande » presse. Pour lutter contre le « complotisme » qui aurait cours dans la « réinfosphère », « Le Monde », journal de l’oligarchie s’il en est, a lancé le « Decodex », qui note les sites d’informations selon des critères obscurs. Mais ces notations n’excluent pas des approximations ou des omissions – qui s’apparentent fort à des mensonges.
-
Ainsi l’Observatoire de la christianophobie, dirigé par Guillaume de Thieulloy, est-il présenté comme un site « traditionaliste », alors qu’il s’agit d’un site oecuménique, évoquant toutes les confessions chrétiennes, et comme donnant des informations « non vérifiées », alors que tous ses articles font référence au minimum à une source et souvent davantage. Détail croustillant : la « preuve » de l’absence de source de l’Observatoire de la christianophobie est donnée par une référence… au « Monde des religions », c’est-à-dire que « Le Monde » est juge et partie ! Si l’on voit comment « Le Monde » méprise des vérités aussi aisées à découvrir, on devine que ses « enquêtes » doivent être des plus contestables, conclut Les 4 Vérités.
-
Médias milliardaires :
-
Réinformation.tv révèle : Un récent sondage Sofres/Kantar média publié par la Croix révèle que « la confiance dans l’information relayée par les différents médias est historiquement basse ». Avec 41 %, la télévision perd 9 points de confiance, la radio perd 3 points à 52 %. Ce sondage n’est que la confirmation d’une défiance de plus en plus grande des Français à l’égard de ceux que l’on appelle « les grands médias ». Pour répondre aux questions posées par Armel Joubert des Ouches dans ce documentaire, nous avons interrogé Jean-Claude Bourret, ancien présentateur des journaux de TF1 et de la Cinq. Le journaliste, qui fut également rédacteur en chef à France Inter et à RMC, évoque la mainmise des milliardaires sur les médias depuis ces 20 dernières années en particulier.
-
« J’ai toujours dénoncé l’interpénétration qui existait entre le pouvoir politique et le pouvoir médiatique, explique-t-il, mais de façon mesurée car vous ne pouvez pas attaquer de front ceux qui sont beaucoup plus puissants que vous sinon ils vous écrasent ! Je l’ai dénoncé dans des journaux comme Télé Star, Télé 7 jours. Cela m’a valu de perdre le journal de 20 heures sur TF1 au moment où il y a eu la grande manifestation (1984) en faveur de l’école libre parce que j’avais fait mon métier de journaliste ! ». Ce jour-là en effet, parce qu’il est le seul à annoncer un chiffre officiel « censuré par l’Agence France presse » – 800.000 personnes présentes à la manifestation – Jean Claude Bourret s’attire les foudres du pouvoir socialiste de l’époque.
-
C’est alors François Mitterrand qui dirige le pays. Il est un fait que si Radio France (France Inter, France Info) et France Télévision appartiennent à l’Etat, les « grands patrons » sont propriétaires de la plupart des gros médias dans le pays. Bouygues détient TF1, LCI et TMC ; Dassault possède le groupe le Figaro ; Patrick Drahi est propriétaire du journal Libération et de l’Express ; quant à BFMTV et RMC, ces deux médias sont entre les mains d’Alain Weill, actionnaire majoritaire du groupe NextradioTV. Il faut également compter sur Vincent Bolloré, Bernard Arnault ou Arnaud Lagardère. Des banques telles que le Crédit Agricole et le Crédit Mutuel détiennent également des parts importantes dans la presse régionale notamment.
-
Pour Ivan Rioufol, essayiste et journaliste au Figaro, il faut admettre que « les journalistes sont tous formatés. Je suis surpris de constater que les journalistes qui sortent des écoles n’ont pas d’esprit critique ». Robert Werner, ancien rédacteur en chef à TF1 – pourfendeur de l’énergie éolienne, voir notre reportage « Energie éolienne, la grande escroquerie  » – estime lui que « la culture générale de la part de la grande majorité de journalistes laisse pleinement à désirer. Parlez-leur de la Saint Barthélémy, parlez-leur des guerres de Vendée, c’est le vide ». Dans ce documentaire de 26 minutes, Armel Joubert des Ouches a également interviewé Martial Bild, Directeur de la rédaction de TV libertés, Jeanne Smits journaliste depuis une trentaine d’année, mais aussi Frédéric Pons, journaliste – écrivain et professeur aux écoles de Saint Cyr. Frédéric Pons qui est l’auteur de nombreux ouvrages vient d’achever Le martyre des chrétiens d’Orient, livre publié chez Calmann-Lévy, conclut Réinformation.tv.
-
Mediapart & Canard Enchaîné - Deux stratégies opposées :
-
Dans Challanges, Marc Baudriller livre l'analyse que voici : Le Canard enchaîné, qui a lancé l'interminable affaire Fillon, mène la danse des affaires dans cette campagne électorale mais son concurrent Mediapart se porte très bien. Le site payant d'Edwy Plenel créé il y a maintenant neuf ans vient de publier ses comptes 2016. Son créateur a longuement détaillé la fourmilière qu'il anime. Outre les articles de la rédaction, Mediapart livre sur le web des documentaires tournés en vidéo, des débats enregistrés dans son studio, il s'est associé avec des chercheurs, avec un pool européen d'enquêteurs, il publie une revue sur papier, des livres... Impossible de tout citer. Il a surtout 131.000 abonnés qui payent chaque mois. Cette idée de site éditorial payant paraissait un peu déraisonnable voilà neuf ans, c'est devenu une entreprise très prospère. Les 32 salariés du départ sont aujourd'hui 74. L'entreprise occupait 350 m2 de bureaux dans l'est parisien, elle s'étale maintenant sur 600 m2. C'est peu dire qu'Edwy Plenel a réussi son pari.
-
Mediapart, en retrait face au Canard enchaîné dans l'affaire Fillon, est cependant souvent comparé à cette institution de la cinquième République qui fête ses 100 ans qui a sorti tant d'affaires, des Micros du Canard aux diamants de Bokassa en passant par les avions renifleurs et tant d'autres. A elle seule, la comparaison en dit donc long. Le Canard vend presque 400.000 exemplaires par semaine en moyenne, trois fois le nombre des abonnés à Mediapart. Surtout, le Canard a mis de côté 124 millions d'euros. De quoi vivre pendant cinq ans sans la moindre recette.
-
Mediapart n'a évidemment pas cette cagnotte. Mais le site de Plenel affiche en 2016 deux fois la rentabilité du Canard en 2015 (ce sont les derniers chiffres disponibles): 2,04 millions d'euros de résultat net l'an dernier sur un chiffre d'affaires de 11,6 millions d'euros pour Mediapart contre 2,2 millions d'euros de résultat net sur un chiffre d'affaires 2015 de 24,5 millions. Mais les deux médias d'investigation affichent deux stratégies très différentes. L'un reste craintif, l'autre affiche un gros appétit. Alors que le Canard thésaurise pour résister en cas de coups durs, Mediapart veut se développer, participer à des initiatives du même genre dans les grandes villes de France ou à l'étranger, conclut Marc Baudriller.
-
Guerre civile :
-
Le Général Antoine Martinez : Les événements dramatiques qui se sont déroulés sur notre propre sol depuis quelques années et surtout récemment sont autant de signaux d'alarme totalement ignorés par ceux qui nous gouvernent et qui ont plongé le peuple dans la désespérance et l'exaspération. Cette exaspération alimente une colère qui ne cesse de monter et qui conduit à une radicalisation des esprits. Alors, si la primauté du politique sur le militaire n'est absolument pas contestée, la Grande Muette [ndmg - l'armée française], garante de la continuité historique directement liée à la sécurité et à la protection de son peuple, doit à présent, devant le danger imminent qui menace le pays, briser le silence pour rappeler aux responsables politiques leurs obligations à l'égard de la Nation.
-
Cela devient même un devoir lorsque l'État trahit la Nation, comme c'est le cas depuis plusieurs années, et que l'intérêt supérieur du pays est en cause : suivre l'évolution de la situation sur un laps de temps de huit années et constater, sur de nombreux points, l'aggravation de cette dernière en raison du déni des réalités des responsables politiques, de leur manque de vision à long terme et de la prise de décisions contraires aux intérêts de la Nation. L'évolution dramatique de la situation de la France, et d'ailleurs de l'Europe, par la faute des responsables politiques qui ne veulent pas admettre la stratégie de conquête d'un islam incompatible avec la démocratie et qui mènent le pays vers le chaos, nécessite que la Grande Muette brise à présent son silence pour provoquer un sursaut, conclut le Général Antoine Martinez.
-
Michel Garroté pour http://lesobservateurs.ch/
-
Sources :
-
http://blog.lefigaro.fr/rioufol/2017/04/surtout-ne-pas-dire-le.html
-
http://blog.lefigaro.fr/rioufol/2017/03/lislamo-gauchisme-plaie-mortel.html
-
http://blog.lefigaro.fr/rioufol/2017/04/faire-barrage-fait-monter-le.html
-
http://blog.lefigaro.fr/rioufol/2017/04/pitie-pas-un-autre-grand-debat.html
-
http://www.les4verites.com/culture-4v/manipulations-mediatiques
-
http://reinformation.tv/defiance-envers-medias-discredit-joubert-67335-2/
-
https://www.challenges.fr/election-presidentielle-2017/la-campagne-dans-les-medias/mediapart-face-au-canard-enchaine-deux-strategies-d-investigation-opposees_460607
-
http://www.apopsix.fr/catalogue/quand-la-grande-muette-prendra-la-parole--978-2-35979-135-8.html
-

6 commentaires

  1. Posté par G. Vuilliomenet le

    « voilà que Lerat de [la] pissotière qui a tout bouffé et n’a plus rien dans la caisse, veut vous faire cracher au bassinet en vous envoyant un carton géant dans la boîte aux lettre avec un bulletin de versement. »

    Ah! J’ai aussi reçu cette invitation à alimenter financièrement cette association appelée PS (Parti des Salopards) dont le but serait d’éviter que les populistes de droite, notez bien cette précision qui pourrait laisser entendre qu’il y a un populisme de gauche, ne saccagent la Suisse dans les 18 mois avenir. C’est bizarre, moi, j’ai surtout l’impression que ce sont ces ordures du PS et autres partis de gauche et de centre gauche (PDC et PLR) qui sont en train de détruire ce si beau pays.

    Apparemment ces crevards craignent:

    – que les Suisses comprennent qu’il ne fait pas bon vivre dans un pays où les juges étrangers font la loi (initiative « Le droit suisse au lieu de juges étrangers »)

    – de perdre leur ascendant sur le peuple en perdant un média audiovisuel digne de ce qui existait dans l’ex-URSS (initiative « No-Billag »)

    – de perdre de futurs travailleurs étrangers qui finiront au social, parfaites proies des syndicats et de ces partis qui ne défendent en rien les travailleurs et les pauvres mais qui leur font miroiter de faux espoirs (résiliation des bilatérales)

  2. Posté par aldo le

    Et voici la meilleure, les « Suisses » de la mouvance anarcho-autonome (black-block) peut être bien aussi ceux qui ont cassé le Grand-Théatre et les vitrines de Genève en décembre qui crèchent à l’Usine et dans les squats officialisés et rachetés par la Salerno&Cie avec le tiroir-caisse de la Ville de Genève, hauts lieux culturels alibis comme la Reliure et ses doublures, sont impliqués dans une tentative de meurtre contre des policiers en incendiant leur voiture à Paris. L’internationale des criminels socialistes à la botte de Soros ne recule devant aucune violence et aucune provocation pour porter le discrédit contre Marine le Pen, Trump, l’Udc, No Billag et bien d’autres. http://www.leparisien.fr/faits-divers/voiture-de-police-incendiee-a-paris-en-2016-un-suspect-suisse-identifie-21-04-2017-6872592.php

    Socialistes réveillez-vous, vous êtes trahis en permanence et voilà que Lerat de pissotière qui a tout bouffé et n’a plus rien dans la caisse, veut vous faire cracher au bassinet en vous envoyant un carton géant dans la boîte aux lettre avec un bulletin de versement. Sûrement pour continuer ce bal de l’indignation sélective et des violences préméditées sous prétexte que l’extrême droite en est la cause. Et tout votre fric va peut-être servir à payer un avocat socialiste de Paris pour défendre ce ou ces criminels internationnalistes. Ces bandes organisées qui crèchent à demeure sur territoire suisse souvent avec des véhicules à plaques françaises ne sont jamais inquiétées par le bureau des autos. Allez savoir qui en est responsable, Maudet ?

  3. Posté par TulliaCiceronis le

    Médias milliardaires – « vous ne pouvez pas attaquer de front ceux qui sont beaucoup plus puissants que vous sinon ils vous écrasent ! ». Ce qui est nouveau, c’est que ces ploutocrates s’en vantent ouvertement.
    Le Temps du 15 avril consacrait justement sa « Grande interview » à l’un de ces parvenus, Xavier Niel, « magnat des télécoms et géant du numérique », dont la « parole est rare » et les « investissements (sont) des coups d’éclats », créateur, en 1984, « entre autres, des services de messageries roses », et, last but not least, « coactionnaire du quotidien Le Monde (partenaire du Temps) »…
    Benjamin Dormann, lui, dans le dossier dont Niel est l’une des cibles (« Des milliardaires et des subventions. Nos chers, très chers médias », Eléments d’avril-mai 2017), est moins timide. S’agissant des chiffres : « l’accroissement du patrimoine » de celui qui a « passé du minitel rose à la téléphonie et des peeps-shows à la respectabilité » serait de « 200’000 euros… par heure, soit 2 millions d’euros par jour ! (…) ». S’agissant de la mentalité du magnat, une citation suffit à en saisir toute la substance : « Quand les journalistes m’emmerdent, je prends une participation dans leur canard et après ils me foutent la paix ». Quant à cette autre citation : « Nous ne vivons pas en démocratie, ce n’est pas possible dans un monde technologique évolué », nous devinons que la situation n’est pas faite pour lui déplaire.

  4. Posté par Sieber fatima le

    Le parti socialiste suise est arrivé au plafond grâce à l’émigration , C’est une équation à deux exponentiels à résoudre , comme indice l’Islam n’est pas la la solution ».
    Bonne chance!

  5. Posté par bruno le

    Adolf Jacob Hitler serait le petit-fils de Salomon Mayer Rothschild.

    http://www.alterinfo.net/Le-secret-d-Adolf-Jacob-Hitler_a45347.html

    Et les Rothschild n’étaient pas satisfaits d’avoir causé des dommages inimaginables au peuple juif sous la domination nazie, ils volèrent également leur fortune lorsque la guerre fut terminée, tout comme il avaient volé la fortune des Russes durant la révolution qu’ils avaient financée.

    http://secretebase.free.fr/complots/nazis/rothschild/rothschild.htm

    De fait l’histoire n’est pas celle que nous apprenons dans les livres de l’école.

    Mais l’histoire va se répéter encore et encore si la banque Rothschild nous oblige à rester dans l’union européenne dans son propre intérêt.

    http://lacaste3points.eklablog.com/le-franc-mac-macron-et-les-rothschild-a128049032

    rappel: la dette est créée par Pompidou-Giscard d’Estain en 1973 (Pompidou ex directeur général de la banque Rothschild)

    Les bénéfices de la dette ne doivent surtout pas échapper à la banque Rothschild
    Pour cela l’adhésion à l’union européenne est obligatoire et aucun pays ne peut sortir de l’union Européenne.

    En 2005 la France dit non à 55% par référendum. Mais en 2007, Sarkozy avec Fillon et 144 traitres, il modifie la constitution et applique le traité de Lisbonne sans référendum.

    Voici le nom des parlementaires qui ont osé voter POUR le traîté de Lisbonne malgré le fait que, le 29 mai 2005, 55% des Français avaient voté CONTRE l’Europe ; n’oubliez pas ces traîtres, et ne votez plus jamais pour eux !

    http://www.l-union-fait-la-force.info/modules/newbb/viewtopic.php?topic_id=3212

    En 2007 le dictateur Sarkozy entouré de membres Francs Maçonniques défend les intérêts de la Banque Rothschid.

    http://www.lepoint.fr/actualites-politique/2009-03-12/les-francs-macons-de-sarkozy/917/0/324920

    Il fait plusieurs fois d’ailleurs allégeance au Nouvel Ordre Mondial lors de ses débats télévisés.

    https://www.youtube.com/watch?v=aeXhEp7dhvw

    La banque Rothschild voyant une éventuelle possibilité de perte future de sa manne (les intérêts de la dette), elle se manifeste avec violence contre la candidate potentielle qui est là pour vraiment défendre les intérêts des Français.

    http://www.20minutes.fr/elections/presidentielle/2049639-20170413-presidentielle-alerte-complot-francs-macons-appellent-voter-contre-marine-pen

    Le plan secret des Rothschild consiste à nous déposséder de nos biens et de nos richesses.
    Pour cela les gouvernements successifs ont fait:

    -une création de dette en 1973, qui est impossible à compenser et donc à rembourser.
    -une obligation d’adhérer à l’union Européenne en 2007
    -une infiltration des gouvernements par les franc maçon de Rothschild
    -des pays européens qui croulent sous la dette: Grèce, Portugal, Espagne, France, Italie, etc…
    -des loi liberticides votés par les franc maçon et dictés par la banque Rothschild.
    -une loi protège les banques en difficultés et elles peuvent directement se servir de votre argent. LA LOI SAPIN 2.
    -une invasion de migrants pour accélérer la mise en difficulté des banques. L’état emprunte aux banques pour entretenir les migrants.
    -une augmentation de l’insécurité liée aux soldats de l’EI infiltrés parmi les migrants, impose une augmentation du nombre de fonctionnaires chargés de la sécurité, et donc une accélération de la dette et des emprunts aux banques.
    -une mise sous tutelle des médias, par infiltration franc maçonnique.
    -une mise sous tutelle de la justice, par infiltration franc maçonnique.

    Les franc maçons sont candidats à l’élection présidentielle…Macron, Fillon, Melenchon.

    http://lacaste3points.eklablog.com/le-franc-mac-macron-et-les-rothschild-a128049032
    http://blogs.lexpress.fr/lumiere-franc-macon/2017/02/24/solere-porte-parole-de-fillon-et-ex-frere-de-la-glnf/
    http://www.contre-info.com/melenchon-est-bien-franc-macon

    Franc-maçonnerie: sept obédiences lancent un appel au vote, contre le FN

    http://www.leparisien.fr/flash-actualite-politique/franc-maconnerie-sept-obediences-lancent-un-appel-au-vote-contre-le-fn-13-04-2017-6852264.php

    SURTOUT VOTEZ CONTRE VOTRE INTÉRÊT ET CELUI DE VOS ENFANTS VOTEZ LA BANDE DES FRANC MAÇON. DONT LE NOM FINIT PAR ON.
    SURTOUT VOTEZ POUR LA BANQUE ROTHSCHILD POUR QU’ELLE VOUS DÉPOSSÈDE DE VOS PATRIMOINES ET DE VOS RICHESSES.

    Merci de poster le document ci-joint vers tous vos réseaux sociaux.
    Cette situation est transposable à tous les pays Européens.
    La banque Rothschild est présente mondialement avec ses ambassadeurs appartenant aux multiples loges franc maçonniques.

  6. Posté par Claire le

    Depuis 1968, la France est la proie du gauchisme. Après le regroupement familial de Giscard d’Estaing, s’y est rajouté l’islamisme. La gauche a alors abandonné son électorat traditionnel, les ouvriers, en voie de disparition à cause du démantèlement des industries françaises (surtout sidérurgie et textile dans le nord et l’est), pour le remplacer par ces nouveaux « défavorisés », les musulmans. C’est ainsi que l’internationale marxiste a rejoint l’internationale musulmane, l’oumma, pour former l’islamo-gauchisme. Si l’on y rajoute les francs macs, viscéralement anti-cathos, donc pro-musulmans pour remplacer le christianisme par l’islam, et les prétendues féministes qui assimilent les immigrés à leur condition de défavorisées, on a un bel amalgame d’islamistes-gauchistes-pseudo féministes, qui mènent directement à la ruine de notre pays et plus généralement à celle de la civilisation occidentale. Le pire est que, avec le capitalisme mondialiste qui s’y rajoute, le phénomène est devenu mondial et concerne tous les pays occidentaux. Mondialistes européistes islamo-gauchistes et féministes dévoyées: quel joli ramassis de collabos qui oeuvrent à la destruction de notre civilisation!

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (100'457 commentaires retenus sur 3'464'976, chiffres au 2 novembre 2016) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.