Genève: Un élève transgenre change de nom à l’école

école

A Genève, les séances de prévention contre l'homophobie et la transphobie dispensées depuis 2009 dans les écoles permettent de «libérer la parole». Pour la première fois dans le canton, une élève a été présentée à ses camarades et ses enseignants sous son nouveau nom masculin.

L'annonce qui concerne une jeune de 14 ans a été faite début avril, a indiqué vendredi à l'ats Franceline Dupenloup, responsable des questions d'égalité et de prévention de l'homophobie et transphobie au Département de l'instruction publique (DIP). Elle revenait sur une information de la RTS.

Source et article complet

5 commentaires

  1. Posté par Andrea le

    C’est l’histoire d’un italien qui dit aux copain du café: « Moi, je rentre au pays. »
    « Pourquoi, tu es déjà retraité? » Dit un autre.
    « Non, mais quand mes parents sont arrivés, j’était très jeune, l’homosexualité c’était interdit, apres ça a été toléré, maintenant c’est la promotion, à fond les … manettes.
    Moi, je me casse avant que ça devienne obligatoire!!! »

  2. Posté par aldo le

    @Le Taz le 21 avril 2017 à 18h24, voilà une vision saine du problème qui n’en n’est pas un. Toutes ces tatas sympathiques, nous deviennent subitement des gens plus que douteux, de vrais malades, qui ont besoin de soutiens, à moins que ce soit de souteneurs socialo-islamo-gauchistes, ce qui ne serait pas du tout impossible quand on voit ce qui se passe! Parce que le vrai vice dans cette dérive totalitaire apparaît quand on se met à la place de ces victimes qui sont directement et publiquement exposées pour servir de justifications à des enseignants dégénérés du cerveau, avides de bonne conscience, qui aiment rassembler à leur manière. Déjà qu’à l’école il doit y avoir des personnalités par encore totalement matures quant à leurs orientations, là on les viole carrément dans leur intimité et sur la place publique ! Plus le droit à sortir du rang… un fascisme imposé sous prétexte d’anti-fascisme à la botte des bonnes consciences auto-proclamées.

    C’est notre nouveau pain quotidien dont nous abreuvent les médias pas avares de ce genre de voyeurisme pervers. Encore un truc pour nous imposer et protéger des pédophiles sous couvert d’homosexualité. Ce socialo-islamo-fascisme ridicule s’attaque aussi au contenu de nos assiettes avec toutes ces Cesla qui veulent nous imposer leurs tares au lieu de résoudre leurs propres problèmes. Quand elles sont grosses elles voudraient que ce soit à nous de maigrir, comme quand elles sont connes elles voudraient que ce soit à nous d’être bêtes pour les rendre plus intelligentes.

  3. Posté par Nicolas le

    C’est l’école qui change de nom: Boîte à cons.

  4. Posté par G. Guichard le

    Oui, le premier intervenant exprime simplement que les populations saines vivent sur la base de la « tête du client » (expression française :-) ) et que les activistes sont des théoriciens

  5. Posté par Le Taz le

    A écouter ces tarés de gauchistes, il y aurait un problème d’homophobie en Suisse, leur action de promotion de l’homosexualité est insupportable, elle crée des tensions là où il n’y en avait pas ! Il y a une énorme différence entre prôner la tolérance et l’intégration pour les homosexuels et faire la promotion de l’homosexualité. Le problème ce n’est pas l’homosexualité mais les gauchistes qui ont trouvé une cheval de bataille pour faire parler d’eux ! Etant 100% hétéro et ayant eu une vie nocturne animée, j’ai eu l’occasion de fréquemment côtoyer les milieux gays et lesbiens, je n’ai jamais constaté de problème, j’ai toujours des amis et des amies homosexuels, j’allais très souvent manger avec des amies hétéros dans un bar restaurant gay car l’ambiance y était excellente (il est aujourd’hui fermé), j’y ai toujours été accueilli les bras ouverts, le patron et les clients savaient que j’étais hétéro et ils m’adoraient. Ces gauchistes ne font que de créer des clivages entre les communautés, que cela soit au niveau ethnique, au niveau religieux ou au niveau des mœurs sexuelles. IL Y EN A MARRE DE CES IMBECILES DONNEURS DE LECONS!!!

    Je ne comprends pas tout ce cirque, lorsqu’il m’arrive de recevoir des avances de la part d’un homosexuel je lui explique que je suis 100% fruits de mer et non pas banane, il rigole et n’insiste pas. Si je fais des avances à une femme et qu’elle me dit qu’elle est saphiste, j’essaie de la convaincre avec humour que je suis une lesbienne prisonnière d’un corps d’homme, que cela marche ou pas, on en rigole et pas de problème ! Pourquoi tout doit toujours être compliqué avec ces frustrés de gauchistes ???

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (100'457 commentaires retenus sur 3'464'976, chiffres au 2 novembre 2016) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.