UE: May veut mettre fin à la liberté de circulation et se retirer de la cour européenne de justice

may

La Première ministre britannique, Theresa May, compte faire campagne en promettant la fin de la liberté de circulation dans le Royaume-Uni pour les ressortissants du reste de l’Union européenne, croit savoir aujourd’hui le Daily Mail.

Dans son programme électoral, Theresa May compte s’engager à ce que le Royaume-Uni se retire à la fois du marché unique européen et de la Cour européenne de justice, ajoute le journal, qui cite des sources au sein du Parti conservateur.

Le Figaro Via Fdesouche.com

3 commentaires

  1. Posté par Le Taz le

    Et pendant ce temps là, notre conseil fédéral se prosterne devant l’union européenne, ouvre grandes nos frontières, demande des immigrants alors que nous n’avons pas à le faire, ne respecte plus les décisions populaires, se soumet à cette cours de justice européenne alors que nous ne sommes un pays indépendant, cherchez l’erreur !

  2. Posté par rikiki le

    Bravo Madame La Ministre !

  3. Posté par Sergio le

    Excellentes initiatives. On reparlera longtemps de Theresa May.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.