Paris. Champs-Elysées: 1 policier tué, deux autres blessés. Il s’agirait d’un fiché S., armé d’une kalachnikov [MàJ L’Etat islamique revendique]

170420155644-02-champs-elysees-shooting-0420-super-169

23h45 : Fusillade à Paris : Hollande annule son déplacement vendredi en Bretagne
François Hollande a annulé son déplacement programmé vendredi à Belle-Ile-en-mer (Morbihan) et Guingamp (Côtes-d'Armor) en raison de la fusillade jeudi soir à Paris. Le chef de l'Etat a convoqué vendredi à 8h un Conseil de défense à l'Elysée.

23h41 : L'assaillant présumé était visé par une enquête antiterroriste
L'assaillant présumé à l'origine de la fusillade qui a coûté la vie à un policier jeudi soir sur les Champs-Elysées était visé par une enquête antiterroriste pour avoir manifesté son intention de tuer des policiers, a indiqué l'AFP de sources proches de l'enquête. Une perquisition était en cours jeudi soir en Seine-et-Marne au domicile de cet homme. Il s'agit du titulaire de la carte grise du véhicule utilisé pour l'attaque. L'assaillant a été abattu par la police au cours de la fusillade.

23h31 : L'Etat islamique revendique l'attaque sur les Champs-Elysées
Dans la soirée, l'Etat islamique a revendiqué l'attaque sur les Champs-Elysées via son agence Amaq. Le groupe terroriste affirme que le nom de guerre de l'assaillant est Abou Youssef al-Belgiki.

Des témoins affirment avoir entendu "des coups de feu". L'un d'entre eux, Kevin, un consultant parisien, a confié à L'Express qu'il avait entendu "de grosses détonations, des tirs puissants et très rapprochés, comme ceux d'une arme automatique." Un autre témoin a indiqué sur BFMTV que l'assaillant, arrivé "au volant d'une Audi 80 grise" et qu'il était "armé d'une kalachnikov".

"L'agresseur est arrivé en voiture, est sorti. Il a ouvert le feu sur le car de police à l'arme automatique, a tué l'un des policiers et à essayé de s'en prendre aux autres", a confirmé une source policière. "Un policier a été tué et deux autres blessés, a confirmé le ministère de l'Intérieur. L'agresseur a été abattu en riposte."

Est-ce une attaque terroriste?

Le caractère terroriste de l'attaque n'a pas été confirmé, mais le parquet antiterroriste s'est très rapidement saisi de l'enquête et l'a confiée à la Section antiterroriste (SAT) de la Brigade criminelle et la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI).

"Nous sommes convaincus que les pistes sont d'ordre terroriste. Le parquet antiterroriste a d'ailleurs été saisi", a déclaré le président de la République François Hollande, en directe de l'Elysée, vers 23h20, où le Premier ministre Bernard Cazeneuve l'avait rejoint vers 22h. Un peu plus tôt, un journaliste de France 2 indiquait que les policiers évoquait une forte probabilité que la "fusillade soit un acte terroriste" juste après l'attaque.

 

 

  reuters Une fusillade a eu lieu sur les Champs-Élysées à Paris, il y aurait un policier tué et un autre policier blessé. L’assaillant aurait été touché par des tirs de riposte et serait mort, mais il se pourrait qu’il ne soit pas le seul assaillant.   22h09 : « Une voiture est arrivée à hauteur d’un car de police, un homme a ouvert le feu dessus », autre témoignage favorisant la piste d’une attaque terroriste et qui confirmerait le fait qu’il y ait des complices : 

Un policier a été tué et un autre blessé sur les Champs-Elysées dans des échanges de coups de feu. L'auteur des tirs a été abattu par des tirs de riposte.  Le drame s'est déroulé vers 21 heures à hauteur du 104 de l'avenue des Champs-Elysées, au niveau du magasin Marks & Spencer, où une vingtaine de fourgons de police a été déployée à proximité. Des hommes de la BRI (Brigade de recherche et d'intervention) ont été appelés en renfort. Un hélicoptère survole la zone. Les témoins de la fusillade parlent d'au moins deux assaillants.

Des coups de feu ont été tirés ce jeudi soir sur l'avenue des Champs-Elysées à Paris, a appris BFMTV. Deux policiers ont été grièvement blessés. Un homme, non identifié, a été touché par des tirs de riposte. La préfecture de police Paris conseille d'éviter le secteur.

 

Source Source2 Source3

15 commentaires

  1. Posté par Gojira le

    Quand la France, l’Allemagne et l’Italie tomberont aux mains des islamistes, qu’adviendra t-il de notre pays ? L’Europe est foutue.

  2. Posté par Christian Hofer le

    @ My Suisse

    Je préfère être certain de la personne avant de publier. Pour l’instant, rien n’est clair.

  3. Posté par Françe le

    Une chose est sûre, si l’islam n’était pas chez nous ces policiers seraient sain et sauf pas mort ou à l’hôpital et il n’y aurait pas tous ces morts liés aux attentats…

  4. Posté par My Suisse le

    Où sont passées les photos du terroriste actuellement en fuite?

  5. Posté par Sancenay le

    La démonstration cynique autant qu’insupportable est faite : pour neutraliser un terroriste « logé » il faut attendre qu’il tue – au moins – un policier. Il est plus que temps de dégager toute cette oligarchie pourrie pour laquelle tous les moyens sont bons pour prolonger la terreur permanente.Il y en a plus que marre! dégagez pourritures!

  6. Posté par Le Taz le

    Efficace l’état d’urgence… Plutôt que de fliquer la population, ils auraient peut-être du expulser les fichés S. Marine marque des points ce soir !

  7. Posté par Marquis Jean-Jacques le

    c’est bizarre, en France, les médias annoncent qu’il s’agit d’un agresseur…… qui aurait fait ou tenté de faire un braquage ….. On ne sait plus qui croire !!!

  8. Posté par laurent le

    Le second policier touché par balle sur les champs-Elysées a succombé à ses blessures.— UNITÉ SGP POLICE (@UNITESGPPOLICE) 20 avril 2017

  9. Posté par feroyole le

    N’ayant pas confiant en les musulmen que je ne connais pas et ayant marre des attentats je voterai FN pour cette élection Présidentielle car je ne suis pas une poule mouillée ! Merde aux tueurs !

  10. Posté par Charles Alexis le

    @UnOurs
    À la lecture de « Guerilla », il y a quelques mois déjà, j’ai trouvé que Laurent Obertone n’y allait pas avec de dos de la cuillère. Mais si ça continue, le peuple va descendre dans la rue. Cette fois-ci, pas avec des peluches et des bougies.
    Et ça va faire mal.
    Très mal.

  11. Posté par Philippe de Pontchateau le

    la mauvaise fois de gaucho en herbe est pathétique Marine ne pourra pas tout arrêter en une seule fois mais il est sur qu’elle agira contrairement a l’umps .La France est malade et comme toutes maladies il faut traiter, elle ne guérira pas en 15 jours. ceux qui n’ont rien a se reprocher voterons Marine. ceux qui veulent que leur enfants grandissent en sécurité voterons Marine les fainéants envieux de la réussite de autres voteront merluchon , potou ou la vieille fille , et ceux qui ont l’Alzheimer précoce navigueront entre emmanuel hollande , Benoît immonde ou francois filou

  12. Posté par Carole le

    Si Macron est au pouvoir, la France appartiendra aux islamistes

  13. Posté par Cécile le

    Nous allons perdre notre liberté de mouvement. La guerre d’une autre nature pour nous tuer petit a petit.

  14. Posté par UnOurs le

    « Guerrilla », on en parlait il n’y a pas même deux heures !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.