Lausanne: Encore un requérant d’asile coupable d’une agression sexuelle

chut

Un requérant d’asile coupable de contrainte et actes d’ordre sexuel sur une clubbeuse l’an dernier devra quitter la Suisse.

Le Tribunal correctionnel de Lausanne n’a vu aucune raison mercredi de renoncer à ordonner l’expulsion du demandeur d’asile afghan qu’il a condamné pour agression sexuelle. Les actes reprochés se sont produits le 8 octobre dernier, soit une semaine après l’entrée en force de cette disposition du Code pénal à l’encontre des étrangers criminels reconnus coupables selon une liste bien déterminée d’infractions.

 

amnesty

 

 

La contrainte sexuelle et les actes d’ordre sexuel sur une personne incapable de discernement ou de résistance commis par ce célibataire de 39 ans en font partie.

Source et article complet

 

 

5 commentaires

  1. Posté par Carole le

    Je viens d’apprendre comment les migrants qui reçoivent des cours de français payés par les bons ou cons de citoyens se comportent en cours…ils ne lâchent pas leur téléphone, restent connectés en 3 G et communiquent dans leurs pays par Skype et autres…ils sont nourris, logés, soignés, y compris les dents…, avec cours payés, argent de poche…vêtus à la dernière mode…, et appellent leurs ressortissants restés au pays…à venir en Suisse, trop cool, disent-ils. L’école Migros les accueillent à bras ouverts… pendant que les petits suisses ne peuvent prendre de cours, faute de moyens…

  2. Posté par GéraldS le

    Ce gentil garçon va continuer de se faire entretenir en Suisse, il lui suffit de faire recourt auprès de la juge Anne Michellod . Elle lui donnera une petite tape sur les doigt et 1 mois avec sursis pendant 2 mois.

  3. Posté par Carole le

    Michellod va tout faire pour le faire rester

  4. Posté par Tommy le

    Quittera ou devrait quitter la Suisse,……..

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.