Fatou Diome : « Il faut pacifier les mémoires et arrêter de se référer tout le temps à l’esclavage et à la colonisation. »

fatou diome

Fatou Diome, née en 1968 à Niodior au Sénégal, est une femme de lettres franco-sénégalaise.
Après la parution d’un recueil de nouvelles, La Préférence nationale, en 2001, le roman Le Ventre de l’Atlantique lui vaut une notoriété internationale.
Son œuvre explore notamment les thèmes de l’immigration en France et de la relation entre la France et le continent africain.

3 commentaires

  1. Posté par Panache l'Écureuil le

    C’est Taubira, l’ex-Garde des sceaux, qui tenait à ce qu’on n’enseigne que la Traite transatlantique et pas l’histoire de l’esclavagisme par les barbaresques. La raison invoquée? -« Il ne faut pas accabler les épaules déjà fragiles des jeunes musulmans en faisant retomber sur eux ce passé difficile ».
    Les jeunes têtes blondes de souche européenne n’éveillaient évidemment pas la même compassion chez cette raciste patentée.
    Quant à l’esclavagisme islamo-arabe allant jusqu’à castrer les esclaves noirs afin qu’ils ne se reproduisent pas, et surtout ne deviennent pas les mémoires vivantes de ce génocide, n’en parlons même pas! Voir à ce sujet:
    TIDIANE N’DIAYE: Le génocide voilé
    # éditions Gallimard / Continents noirs. ISBN 978-2-07-011958-5

  2. Posté par miranda le

    CE N’EST PAS UN HASARD SI NOS INTELLECTUELS…….. DE GAUCHE………….. SE SONT EMPARES DU SUJET DE LA COLONISATION auquel s’accroche toujours le « statut » de victimes .

    Mais les différentes gauches se sont emparées du sujet pour ratisser large dans la recherche d’adhérents potentiels à leur divers mouvements.

    Aujourd’hui, les diverses gauches ne s’intéressent plus à l’ex-colonisé qui a vieilli, qui est devenu un brave retraité,

    maintenant elles essaient de ratisser plus large, vers le bon islamisé, le réfugié, le migrant, car les bons français ont déserté les partis de gauche.

    Cette gauche large ne se remet pas de la « trahison » des masses de gauche qui l’ont désertée au point d’entendre dire un de ces membres :

     » je préfère favoriser les tomates marocaines qu’une agriculture française qui vote FN « .

    En ne se demandant surtout pas la faute à quoi et la faute à qui.

    on fait feu de tout bois.

  3. Posté par miranda le

    ET CE QUI EST PROFONDEMENT INJUSTE EST DE METTRE DANS LES TETES DES ENFANTS ISSUS DE FAMILLES IMMIGREES QUE C’EST LA FRANCE GLOBALE QUI EST RESPONSABLE., par le message culpabilisateur qu’elle a introduit dans les livres d’histoire.

    Ainsi le monde politique se met à l’abri en ne désigant pas ses prédécesseurs et fait porter la culpabilité AUX PEUPLES D’HIER ET D’AUJOURD’HUI, qui n’avaient rien à voir avec « l’entreprise colonisatrise ».

    Demandez aux « jeunes blancs » des lycées et collèges, l’effet que cela produit sur eux quand les autres DJEUNES leur renvoient ce passé, alors qu’ils n’ont rien à y voir.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (100'457 commentaires retenus sur 3'464'976, chiffres au 2 novembre 2016) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.