Suisse. Genève: Un meurtrier kosovar, qui devait être expulsé, tente de tuer encore une fois.

meutre crime

Il y a douze ans, ce Kosovar poignardait à mort un homme au jardin anglais. Condamné en 2008 à 7 ans et demi de prison, il obtiendra en 2013 une libération provisoire. A la suite d'une infraction au Code de la route commise à sa sortie, l'Office cantonal de la population et des migrations (OCPM) a alors révoqué son autorisation de rester en Suisse, décision confirmée par le Tribunal fédéral.

Or, en février dernier, le criminel récidive et plante un tesson de bouteille dans la gorge d'un homme, révèle la «Tribune de Genève».

(...)

Source et article complet

8 commentaires

  1. Posté par Dominique Schwander le

    Ne nous faites pas croire qu’il n’y a ni médecin ni hôpital au Kosovo!
    Les fonctionnaires qui ne l’ont pas expulsé l’an passé portent une lourde responsabilité et doivent être blâmés et condamnés, avant qu’ils ne récidivent en faisant mal leur travail.

  2. Posté par Vengeur le

    @Palador,
    J’imagine que la bien pensance dont vous parlez, est bien la même dont j’imagine l’existence. Cependant, vous conviendrez que, à gauche les raisons sont purement dogmatiques alors que le centre et la droite sont purement vénales. Et la manière de les combattre n’est pas du tout la même, bien plus pernicieuse à gauche qu’à droite de fait qu’il ne suffit pas de couper les vivres(finance) pour stopper cette guerre non dite.

  3. Posté par GéraldS le

    Cela démontre une fois de plus de quel coté se positionnent les juges . C’ est toujours les autres avant les nôtres. Grace à ces juges ( ils ne méritent plus le nom de juges car juge vient du mot justice ) un meurtre en Suisse ,5 ans de prison . Un excès de vitesse dans le Val de Travers ,1 année de prison pour un citoyen suisse . Cherchez l’erreur.

  4. Posté par Alain le

    Soit on expulse définitivement ce type de criminel, soit on le suicide en prison….

  5. Posté par Bilou le

    Un cas parmi combien d’autres… Mais l’abruti moyen a voté contre le renvoi des criminels étrangers, souvenez-vous.

  6. Posté par Palador le

    Vengeur, ce n’est pas que les gauchistes, c’est toute la bien pensance de droite comme de gauche. Vous pensez que Maudet est de gauche ? Son opération « Papyrus » véritable appel d’air pour des milliers de travailleurs au noir, même les plus farouches immigrationistes et droit de l’hommistes n’y avaient pas pensé.

  7. Posté par Vengeur le

    Les gauchistes de tout bord devront répondre de ce qui va se passer,car ils sont à quelques niveaux que ce soit responsables (coupables) de ce bourbier. Et leurs complices d’un centre molle ainsi que d’une droite sans but si ce n’est que de s’enrichir seront dans l’avenir les cibles.

  8. Posté par philippe le

    Bravo bravo !!!! Mme Amarelle vous avez de quoi remplir votre agenda, mos impôts y pourvoient

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.