L’immigration de masse incontrôlée se poursuit au détriment de la qualité de la vie

ImmigrationdeMasseAfficheAvecUE_EXC

L'Office fédéral de la statistique a publié la statistique des étrangers 2016. Qui s'en étonnera? L'immigration a continué de progresser l'an passé, nonobstant les déclarations inverses du département Sommaruga. La population de la Suisse s'est accrue en 2016 de 90 600 personnes au total.

Le 26 janvier 2017, le Secrétariat d'Etat aux migrations (SEM) a écrit textuellement ce qui suit dans un communiqué de presse: "Pour la troisième année consécutive, l’immigration étrangère en Suisse est à la baisse. L’année passée, le solde migratoire était de 60 262 personnes, soit 15 % de moins qu’en 2015."

La réalité est différente

L'Office fédéral de la statistique (OFS) chiffre en revanche le solde migratoire de 2016 à 81 600 personnes[1]. La différence est simple à expliquer: l'OFS fait un compte correct en incluant les personnes du secteur de l'asile qui séjournent depuis plus d'une année en Suisse. Le SEM, lui, exclut tout simplement ces personnes comme s'il ne s'agissait pas d'étranger. Une preuve de plus que le département Sommaruga prend les citoyens pour des imbéciles.

Croissance de la population égale immigration

Dans la statistique de l'excédent de naissances (différence entre les naissances et les décès), à peine 2800 sur le total de 21 000 sont à mettre sur le compte des Suissesses et des Suisses[2]. En prenant également en considération le solde migratoire négatif des Suisses, on constate que la croissance démographique de 90 600 personnes enregistrée l'an passé provient exclusivement de l'immigration. Les 39 200 Suisses supplémentaires sont quasiment tous des naturalisés.

Nous vivons tous les jours les conséquences de cette immigration de masse: stress dû à la promiscuité, bouchons, hôpitaux et classes d'école bondés, explosion des charges de l'assurance-maladie et de l'aide sociale et de plus en plus de Suisses de plus de 50 ans au chômage.

Il est grand temps de démasquer le mensonge de la nécessité économique d'une immigration aussi exorbitante alors que la qualité de la vie ne cesse de baisser. La politique confuse et irresponsable menée dans le domaine de l'asile et des étrangers nuit à la Suisse. L'immigration provenant principalement de la "libre circulation des personnes" avec l'UE, cet accord nuisible doit être adapté ou résilié. L'UDC y travaille et elle présentera ses propositions cet été.

Communiqué de presse UDC Suisse

13 commentaires

  1. Posté par Sa Sainteté le

    « Alors qu’il (Canton de Vaud) recensait 755 000 habitants à fin 2014, il prévoit d’en accueillir jusqu’à 185 000 de plus d’ici 2030, soit un total de 940 000. Selon cette même prévision, le canton aura dépassé le million d’habitants dix ans plus tard. »
    https://www.letemps.ch/suisse/2016/01/18/vaud-prevoit-un-million-habitants-2040
    L’HORREUR ! CAUCHEMARDESQUE ! Alors que les Suisses ont voté majoritairement le 9 janvier 2014 pour une limitation de l’immigration…

  2. Posté par miranda le

    L’IMMIGRATION INCONTROLEE SE POURSUITE AU DETRIMENT DE LA QUALITE DE VIE.
    A ELLE SEULE, CETTE PHRASE RESUME TOUT. Elle n’aurait presque pas besoin d’explications, tant le projet est clair. Déstabiliser l’art de vivre européen, déstabiliser son modèle social pour le faire chuter ET créer le nouvel homme, servil et peu exigeant. Adieu citoyen. Bienvenu nomade du travail des temps modernes.

  3. Posté par bigjames le

    Et nos deux CF UDC qui ne pipent mot !!!
    LAMENTABLE !!!

  4. Posté par rikiki le

    Soit le SEM soit l’OFS, il y en a un qui ne sait pas compter.

  5. Posté par Alain le

    Oui cela est bien vrai !
    Le vendredi des musulmans en djellaba dans la ville.
    Pour avoir énoncer discrètement: « Sommes- nous encore en Suisse ? », un musulman (en djellaba et bonet) plein de rage et de haine de la religion d’amour a voulu vraiment s’attaquer à moi.
    Heureusement que des personnes l’ont retenu. Merci le multiculturanisme !!!

  6. Posté par Luc le

    La menteuse à lunettes ferait mieux de s’occuper de ses partitions de musique, plutôt que de sévir à son poste et de ruiner l’avenir des Suisses!

  7. Posté par S. Dumont le

    A la fin de l’article l’UDC écrit: – Il est grand temps de démasquer le mensonge… alors je vous invite à le faire, à le dire et à l’écrire. La gauche bienpensante avec la complicité de la presse ne font que mentir sur tout, utilisent une idéologie nauséabonde pour biaiser toutes les statistiques et même certaines informations sont carrément ignorées…
    En informant davantage la population, l’UDC aurait certainement remporté certaines initiatives, comme celle sur les avocats gratuits et sur la naturalisation facilitée….
    En Suisse, il manque des personnalités comme Marine Le Pen ou Nigel Farage, qui eux, ne craignent pas de dénoncer toutes les dérives de la gauche et de la presse….

  8. Posté par Bilou le

    La faculté de mentir sur tout sujet… caractéristique première des politiciens.

  9. Posté par Son Altesse le

    Je lis : « Sommaruga prend les citoyens pour des imbéciles. »
    Force est de constater que cela marche …

  10. Posté par conrad hausmann le

    Une folie ! Mais les partis vont nous parler PIB, économie florissante, enrichissement de tous, enfin le baratin traditionnel ! Pour nous c’est augmentation des charges sociales, des loyers, impossibilité d’acquérir le moindre terrain, densification des villes, du béton partout, disparition du moindre espace vert (sauf pour les encols à Roms),impossibilté bientöt de circuler, tarifs hors normes aux CFF. Mais cela va continuer il faudra déclasser du terrain construire des immeubles à la place des villas pour loger des étrangers qui voudront toucher l’aide au logement :Nous sommes SIPHONES!

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.