Les pro-Mélenchon trollent les chiffres de la manif de Fillon… mais semblent gonfler les leurs

post_thumb_default

 

«Si nous avions dû nous référer au mode de comptage de Monsieur Fillon, nous aurions peut-être atteint les trois millions de personnes», a plaisanté Charlotte Girard, responsable de l'élaboration du programme de Jean-Luc Mélenchon, lors du rassemblement de la France insoumise sur la Place de la République de Paris, le 18 mars. La pique faisait référence au chiffre très largement contesté de 200 000 participants, invoqué par le camp Fillon lors de son fameux meeting du Trocadéro du 5 mars.

Les organisateurs du meeting de Jean-Luc Mélenchon, eux, ont revendiqué la présence de 130 000 manifestants lors de leur événement place de la République. Or, ce chiffre semble difficilement crédible – et ce, après consultation du site «Mapchecking», qu'avait précisément appelé à utiliser le directeur de campagne de Jean-Luc Mélenchon, Manuel Bompard, avant le rassemblement.

Ce site permet d'évaluer le nombre de personnes que peut théoriquement contenir un espace urbain. Résultat : selon cet outil, il est à peine possible de faire rentrer 123 000 personnes dans une zone débordant nettement des limites de la place de la République, avec une densité de 4 personnes par mètre carré (ce qui signifie une foule compacte).

Et, comme l'a souligné le Huffington Post, et comme on peut le voir sur des photographies diffusées par des internautes, la foule place de la République était loin d'être en tout point compacte : des zones entières, en effet, se trouvaient vides.

Lire aussi : Pourquoi le camp Fillon insiste-t-il sur le chiffre de 200 000 manifestants ? 

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.