Il est temps que les Vrais Européens s’organisent !

post_thumb_default

 

Devant une situation des États européens qui, inexorablement, se délite de tous les côtés, et devant une Union européenne tétanisée par le moindre craquement de la bulle dans laquelle vivent ses dirigeants, il est temps que les Vrais Européens s’organisent afin qu’ils soient en capacité de montrer aux peuples européens le seul chemin qui est […]

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

Un commentaire

  1. Posté par Yolande C.H. le

    Il n’y a pas que les « populistes » qui défendent leurs acquis nationaux mais également la machine UE qui, imposant la libre-circulation, exige que la Suisse (donc le peuple suisse), entre autres, garantisse aux ressortissants des 27 pays de l’UE les acquis (salaires, prestations, protections, droits) spécifiques à la Suisse, sous peine que celle-ci soit accusée de discrimination. C’est du nationalisme et du populisme.
    La « solution européenne » telle qu’elle est prônée dans cet article, exigerait une homogénéisation de ces acquis à l’ensemble des états qui en font partie : que ceux qui ont cours en Suisse soient de même teneur qu’en Roumanie, en France ou en Grèce, que chacun de ces pays assure son développement avec un minimum d’aide financière, que les formations professionnelles soient de même qualité, que les délinquants et criminels qui commettent leurs méfaits dans un pays n’aient pas l’occasion de « se réfugier » dans leur pays pour éviter procès et sanction pénale.
    La gauche ne sera pas en reste de lutter pour maintenir les acquis sociaux swissmade, car ils s’opposeront à toute « régression sociale » : or, il est totalement utopique de penser que le niveau atteint en Suisse puisse se généraliser à l’ensemble des pays de l’UE.

    Mais ceux qui défendent le plus les « acquis nationaux » de la Suisse sont bien les migrants européens qui viennent chercher ici (et dans quelques autres pays) ce qu’ils n’ont pas chez eux.
    Défendre la souveraineté d’un territoire mérite le respect car cela engage la responsabilité citoyenne qui, elle, n’est pas opportuniste.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.