Donald Trump voit en Vladimir Poutine un «dur à cuire»

post_thumb_default

 

Soumis à une interview éclair au cours de laquelle il était invité à décrire en quelques mots des personnalités dont les noms lui étaient proposés, Donald Trump a qualifié son homologue russe de «dur à cuire» samedi 18 mars au soir. 

Invité à l'émission Watters World sur Fox News, le président des Etats-Unis a toutefois tenu à préciser qu'il ne«connai[ssait] pas» le président russe personnellement. En effet, dans un contexte où toutes sortes d'accusations, pourtant réfutées par le renseignement américain, fusent dans la presse quant au lien présumé entre les deux hommes, Donald Trump ne pouvait pas se priver d'une telle précision. «J'ignore ce qu'il a prévu pour la Russie, on le découvrira bien un jour je suppose», a-t-il également ajouté.

Comme à son habitude, le président américain n'a pas mâché ses mots lorsqu'il a été invité à réagir à propos de certains de ses adversaires politiques. A propos d'Elizabeth Warren, sénatrice démocrate du Massachusetts souvent présentée comme la nouvelle Hillary Clinton, il a sèchement observé qu'«elle perdrait douloureusement» si elle venait à l'affronter dans les urnes. 

«C'est un acte terrible, et sans doute une tentative de publicité de la part de quelqu'un dont la carrière est un échec», a lancé Donald Trump au sujet du rappeur Snoop Dogg, qui brandissait un pistolet en plastique sur la tempe d'une poupée à son effigie. 

Inévitablement, Hillary Clinton faisait également partie du lot. Depuis sa victoire, Donald Trump s'est distingué en ménageant son ancienne rivale, contre laquelle il ne tarissait pourtant pas d'amabilités lors de la campagne électorale. Cette fois encore, il s'est contenté de la décrire en un seul mot : «déçue».

Lire aussi : Hillary Clinton, déjà de retour ? L'ex-championne démocrate se dit prête à «sortir des bois» (VIDEO)

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (100'457 commentaires retenus sur 3'464'976, chiffres au 2 novembre 2016) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.