Afrique du Sud. Les Suidlanders organisent la protection des Blancs [Interview]

post_thumb_default

 

afrique_du_sud_genocide
19/03/2017 – 07H15 Le Cap (Breizh-info.com) – Les Suidlanders sont les membres d’une ONG sud africaine (Afrikaners) qui tente d’anticiper le basculement progressif de l’Afrique du Sud vers une situation d’anarchie, et surtout la menace de plus en plus pressante qui pèse sur les Blancs, largement minoritaires et persécutés dans tout le pays.  Le pays est […]

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

5 commentaires

  1. Posté par Peyhem Veys le

    Tiens ! On en parle pas dans nos médias ? Curieux !

  2. Posté par miranda le

    IL suffit de se souvenir de ce qu’a fait Mr MUGABE (ZIMBABWE). Les blancs n’y étaient plus en sécurité. Et il n’a pas hésité à confisquer les terres des anciens colons britanniques.
    On pouvait penser que l’Afrique du Sud attendrait son heure pour en faire autant.
    Quand Mr MUGABE a fait cela, c’est parce qu’il était en grande difficultés et risquait de perdre le pouvoir.
    En ce qui concerne le président actuel en Afrique du Sud, il en est de même, il est très contesté par les populations et risque aussi sa place.Son voisin MUGABE a dû hautement l’inspirer. Des colons d’Afrique du Sud s’enfuient déjà et la confisquation des terres n’est pas qu’une idée dans l’air.
    Le problème de tous ces pays là, n’est pas que dans un rapport « homme noir, homme blanc ou de colons grands propriétaires terriens ». Quand on laisse une démographie exploser, sans objectifs d’avenir pour ces enfants qui naissent à profusion, il est certains que quelques années plus tard, le pire peut advenir.

  3. Posté par Vivi le

    The Rainbow Country tourne amèrement de plus en plus au marron , vert ….. les mosquées y poussent tous les jours comme des champignons …. les leaders du Hamas (nazi-islamitse) font leurs tournées / conférences propagande, Zuma et son parti en sont complice ….. Un autre parti, encore plus à gauche et pire que celui en place actuellement, est en train de gagner du terrain… des camps d’entrainement ISIS et CO , poussent eux aussi comme des champignons …..

  4. Posté par Vautrin le

    La destruction de l’Afrique du Sud a été programmée par les Occidentaux, notamment les Américains, mais aussi les Français. Sous couvert des « droits de l’homme ». Je me souviens : notre diplomatie avait alors (avant les accords entre de Kleerk et Mandela) l’ordre de favoriser Soweto et de pratiquer une politique intransigeante vis-à-vis du gouvernement de Pretoria. Les plus lucides d’entre nous, qui avaient l’expérience de l’Afrique, savaient que cette imbécillité allait provoquer la destruction du pays. La vérité est qu’une Afrique du Sud prospère grâce aux Blancs gênait le commerce US et européen. Résultat : le chaos. Un crime a été commis contre ce pays, et en fin de compte Blancs et Noirs en sont victimes. Bravo les « droits de l’homme » !

  5. Posté par Anne Lauwaert le

    en 1959, mon père, ma mère et moi avons fait le voyage Congo Belge – Cape Town avec notre Coccinelle VW – L’Afrique du Sud était un pays magnifique, prospere et sûr-
    https://atelier-ca-della-fiola.blogspot.ch/p/congo.html

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (100'457 commentaires retenus sur 3'464'976, chiffres au 2 novembre 2016) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.